Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Elisabeth...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Jan 7 2009, 16:20    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

franklin1954 a écrit:
Bonjour à tous, Je continue la lecture du forum quand je le peux.
Trop d’occupations personnelles actuellement m’empêchent de participer comme je l’aimerais.
Faisant suite à un article écrit par un belge, Georges Mortier (lu sur un autre forum) je me suis imaginé un autre scénario.
Je peux éventuellement coller l’article en question si cela vous intéresse car il est à l’origine du mien.

Imaginons que Jack Drummond accompagne sa fille au bord de la Durance pour qu’elle y fasse trempette, peut-être en compagnie de Lady Ann. Il est minuit et le temps est propice au bain de minuit, il y a pleine lune.
Les parents n’ont aucune intention de se baigner mais la petite a tellement insistée.

Au bord de la Durance, Jack observe sa fille qui a enlevé sa petite robe pour marcher au bord de l’eau. Pas trop loin car les eaux restent dangereuses. Peut-être que Lady Ann a fait trempette des pieds, assis sur une pierre.

Pas loin, des yeux les observent. Des yeux qui sont ceux de chasseurs venus par là pour tirer l’une ou l’autre bête.
Mais voilà qu’ils se trouvent en face d’un spectacle plus alléchant.
Une gamine presque nue et une Lady qui a retroussé sa robe plus haut que ses genoux.

Les trois anglais éprouvent énormément de plaisir à cette entorse aux bonnes manières et les bas alpins au spectacle de ces étrangères dévêtues.

Un peu plus tard, Lady Ann remonte vers le campement. Elle laisse Elizabeth avec son père et insiste pour qu’ils ne remontent pas trop tard.

Arrivée au campement elle s’essuie les jambes, les pieds.
Un des chasseur l’a suivie et croit le moment opportun pour essayer de l’approcher, de la toucher.
Lady Ann se rend compte de la présence de l’individu et crie quand celui-ci la prend dans ses bras pour lui faire subir le dernier des affronts.

Plus bas, Sir Jack entend le petit cri et demande à Elizabeth de sortir de l’eau. Lui, il court vers le campement et arrive au moment ou l’agresseur a jeté Lady Ann à terre. Il veut se jeter sur celui-ci mais se rend compte qu’il est armé.
Bataille ou pas ? Personne ne le sait mais on peut le supposer.
Gaston ( ?) tire sur Sir Jack et Lady Ann.

La petite est en train de remonter la pente lorsqu’elle entend les coups de feu claquer.
Elle fait demi-tour pour aller se cacher mais tombe face à face avec Gustave et ou Roger.
Elle n’a pas couru un mètre, elle n’a pas remis sa robe et elle n’a pas encore ses chaussures.

Gaston les rejoint et se rend compte qu’on ne peut pas la laisser en vie. Elle les connaît et peut les dénoncer. L’irréparable aura lieu à l’endroit même ou elle a été arrêtée dans sa fuite interrompue.

Plausible … ou non ?

Cordialement,
Franklin




VOIR L'ORIGINAL PAGE 3 ET LE POST CI-APRES : 


Dernière édition par Bonanza le Mer Jan 7 2009, 16:24; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer Jan 7 2009, 16:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Jan 7 2009, 16:20    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

Citation:
Alerter
Répondre

L'affaire dominici
post a écrit:



Un Belge retraité a peut-être l'explication...

BRUXELLES On a tout dit et tout entendu sur l'affaire Dominici. Mais personne n'a imaginé que la petite Elisabeth était la clé de l'énigme... Quand on y réfléchit, c'est le seul mobile qui explique tout. Et c'est le seul auquel les enquêteurs n'ont pas songé...


Depuis la retraite, Georges Mortier, 60 ans, se passionne pour les grandes énigmes criminelles. A commencer par l'affaire Dominici dont il sera encore question ce soir puisque la RTL TVi diffuse la suite et fin du film avec Michel Serrault dans le rôle de Gaston Dominici et Michel Blanc dans celui du commissaire Sébeille. Sans prétention, Mortier croit avoir peut-être réussi là où les meilleurs se sont cassés les dents. Il a tout lu. Il s'est rendu à Lurs pour confronter ses théories à la réalité du terrain. Ses conclusions?


La petite n'a pas été transportée et déposée mais a été tuée à l'endroit où son corps à été trouvé, à 80 mètres des cadavres de ses parents Ann et Jack Drummond. L'enfant s'enfuyait dans la direction opposée à la ferme des Dominici: c'est qu'elle avait compris que ce n'était pas chez eux qu'elle obtiendrait de l'aide.


Aux objections, le Belge répond! Pouvait-elle reconnaître Gaston Dominici dans la nuit: C'était pleine lune le 4 au 5 août 1952 ! Elle ne connaissait pas les lieux? Le vieux Dominici lui avait fait visiter sa ferme. Et c'est à tort, fait-il, qu'on a parlé d'espionnage (sir Jack Drummond avait appartenu aux services secrets britanniques) ou d'un gros différend avec Gaston Dominici qui aurait voulu chasser les Anglais de ses terres? D'abord, Gaston ne les aurait jamais laissés s'installer.


Elisabeth, 10 ans, dormait seule dans la voiture des parents, le break Hillmann. On sait qu'elle est sortie pour aller se baigner - seule - dans la Durance, à 150 m. Elle s'est déshabillée. Le vieux Dominici rôdait. La vue de la petite a tout déclenché. Tout a dû se passer après qu'Elisabeth soit revenue à la voiture. Ses parents ont dû constater et intervenir. Dominici est parti chercher son fusil dans la grange. Pour moi, c'était d'instinct: on ne prémédite pas un meurtre avec un vieux fusil de guerre rafistolé. Et les Dominici ont décrété la loi du silence pour protéger le chef du clan, le Patriarche. Ils ont menti: personne n'a entendu la petite crier? Impossible: on a dû l'entendre à 2 km. Puis quand le silence et les mensonges n'ont plus suffi, ils se sont accusés mutuellement.


Les Américains, poursuit Georges Mortier, ont observé que le killer qui cache le haut du corps de sa victime est un meurtrier qui a agi par passion. A l'époque, le profiling n'existait pas et personne n'a compris pourquoi les corps des deux parents avaient été cachés (notamment sous un lit de camp).


Le matin, Gaston Dominici demande à un gendarme de couvrir le visage de la petite fille parce que, dit-il, les fourmis attaquent son visage. La vraie raison, fait Mortier, c'étaient pas les fourmis...


Pour notre Sherlock Holmes, Gaston Dominici a agi avec un de ses fils, Gustave. Gaston condamné à mort a eu la chance extraordinaire d'échapper à la guillotine et de passer ses vieux jours en liberté.


C'est une théorie, admet Mortier. Si elle a l'intérêt d'être nouvelle, je peux me tromper, bien sûr.





Une petite fille de 10 ans...

BRUXELLES Gaston Dominici a vu la petite près de la voiture ou plus loin sur les bords de la Durance. Elle était seule en pleine nuit. Ses parents dormaient. C'est là que tout a commencé et qu'est le mobile. Aujourd'hui, on prouverait sans peine que la mare de 3 cm de sang, c'était son sang. On a parlé d'espionnage: foutaises. Je pense comme le médecin de campagne qu'Elisabeth a été attaquée à l'endroit où on l'a trouvée: elle n'y a pas été transportée. Si elle fuyait vers la Durance, c'est qu'elle savait qu'il ne fallait pas fuir vers la ferme des Dominici...


Pour asseoir ses convictions, Georges Mortier, un ancien assureur, s'est rendu à Lurs sur les lieux de l'affaire vieille de 51 ans. Une passion. Je donnerais une jambe pour connaître vraiment la vérité. Il a tout lu. Les meilleurs ouvrages, selon lui, sont ceux du commissaire Genévrier et de Jean Laborde (Un matin d'été à Lurs).


A Lurs, il a fait la route de la Brillanne et constaté qu'une autoroute avait remplacé la Durance. Il n'a pas retrouvé le mûrier mais il a vu le petit pont sur le chemin de fer. Il a renoncé à vérifier si Ginette - qui devrait avoir 72 ans - et le jeune Perrin - 16 ans à l'époque - vivaient encore. Il a appris que des Belges occupaient la Grande Terre, la ferme des Dominici. Le mobile que j'avance, fait-il, est neuf. Et c'est le seul qui puisse expliquer toute l'affaire.




 
Liste des réponses :
"un belge retraité a peut-être l'explication...", Blush, le 3 octobre à 18:10
Pourquoi pas..., danone, le 3 octobre à 16:01
 
Contenu des réponses :
posté le
3/10/03 à 18:10
par : Blush


Alerter
Répondre
"un belge retraité a peut-être l'explication..."
post a écrit:
Bon sang mais c'est bien sûr !!!

Le contraire m'aurait étonné !

Surtout quand on voit ressortir des pièces à conviction près de 10 ans après les faits (Tuerie du Brabant Wallon)


En tous cas, la petite n'était pas peureuse : à 10 ans aller se baigner dans la Durance par une nuit de pleine lune... brrrrrr

Allez Papy, un petit tilleul avant d'aller au lit ?
posté le
3/10/03 à 16:01
par : danone


Alerter
Répondre
Pourquoi pas...
post a écrit:
... cela dit, un examen rapide des documents accessibles sur le net montre que l'hypothèse d'un meurtre lié à une affaire sexuelle a déjà été évoquée, mais concernant l'épouse de Sir Jack. Elle a été cependant jugée invraisemblable. Et rien ne prouve non plus que le vieux Dominici (ou quelqu'un d'autre du clan ?) ait cédé à une pulsion de ce genre envers la fillette. Il est vrai que l'idée d'un crime prémédité de longue date par une équipe de tueurs à la solde de services secrets soviétiques ou du bloc de l'Est (compte-tenu du passé de Jack Drummond au service de l'empire britannique pendant la guerre, alors pas si lointaine) n'est pas tellement plus solide. Dans cette affaire où tout ne fut que faux semblants et affirmations expéditives ("l'arme du crime parlera") , le seul élément de certitude est bien qu'il y eu trois morts au cours de cette nuit d'été 1952. C'est effectivement dommage qu'à cette époque, les analyses d'ADN n'existaient pas. Cela dit, l'hypothèse d'un drame de l'incommunicabilité entre des gens de la ville et une famille villageoise peu ouverte, qui ne parlaient pas la même langue qui plus est, ne me paraît pas inconcevable.


 


Dernière édition par Bonanza le Mer Jan 7 2009, 16:25; édité 1 fois
Revenir en haut
franklin1954


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 12
Localisation: Belgique
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
Point(s): 12
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Jan 7 2009, 16:25    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

Salut Bonanza,

Comme je vois, l'article a été vite retracé.
Mais je n'y crois pas trop.

Quelques erreurs de transcription aussi, ainsi que l'affirmation que la tâche de sang appartenait à la fillette.

Mais à chacun son hypothèse, n'est-ce pas?
Il faut prendre ce qui nous sied le mieux pour conforter une idée.

Cet article m'a ouvert vers d'autres solutions qui ne tiennent peut-être pas la route mais qui ouvrent un débat, peut-être.

Salutations,
Franklin
_________________
La bougie ne perd rien de sa
lumière en la communiquant à une
autre bougie.
Revenir en haut
MSN
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Jan 7 2009, 16:36    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

Bonjour à tous.

Bonjour Franklin.


Heureux de vous retrouver parmi nous.

Je n'ai pas eu le temps de mettre un commentaire que vous m'aviez devancé.

Tres difficile de copier cette page et de répondre à la suite, ça fait un moment que je bricole!

Merci de nous avoir fait part de ce scénario encore inédit qui ouvre des voies.

Comme quoi cette affaire Dominici nous réserve encore des surprises!

Sans entrer dans l'analyse profonde, à faire un peu plus tard, j'ai le sentiment que quelque chose ne colle pas!

En premier lieu, pour moi, accéder à la Durance pour s'y tremper même les pieds, ce n'est pas comme si on était sur

une plage de sable fin.

Ensuite..

J'y reviendrais...


Salutations.
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Jan 7 2009, 21:25    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Bonne Année Franklin...

Merci de ce post.. Heureux de votre retour.......

Il y a quant même beaucoup d'incohérences dans ce qu'écrit Mortier, et même de sacrées contradictions...


" Le mobile que j'avance, fait-il, est neuf. Et c'est le seul qui puisse expliquer toute l'affaire."

Heu? Ah bon?
Je le crois ni neuf, ni être celui qui seul peut expliquer toute l'affaire. Désolé.

" Elisabeth, 10 ans, dormait seule dans la voiture des parents, le break Hillmann. On sait qu'elle est sortie pour aller se baigner - seule - "

Alors là, je regrette, personne ne sait si Elisabeth dormait dans la Hillman, et personne ne peut dire avec certitude qu'elle soit allée se baigner dans la Durance..
De plus, cette idée que les Drummond laissent partir seule la nuit leur fillette de 10 ans , vers une rivière, et ce, en pays étranger, et de nuit, qui plus est, me laisse plus que perplexe..

Quant à l'état des pieds de l'enfant, il y a là aussi une sacrée contradiction..

A bientôt, je n'ai plus de temps.

Cordialement à tous....................
Revenir en haut
franklin1954


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 12
Localisation: Belgique
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
Point(s): 12
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Jan 8 2009, 09:17    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ai manqué à tous mes devoirs:

BONNE ANNEE A TOUS !!!

Salut Lederangeur,

Ne vous meprenez pas sur mon post.
Je ne suis pas un adepte de la théorie Mortier, au contraire.
Il y a trop d'incohérences comme vous le signalez dès entrée de jeu.
Tout ce que vous relevez est exact.

Mais je me suis basé sur cet article pour imaginer un autre scénario, voir mon post avant l'article publié par Bonanza.
Bonanza a déjà relevé un point important, la plage de sable fin.

Je ne voyais pas une plage mais bien un endroit ou il était possible d'accéder à la Durance sans trop de difficultés.
Ranchin a bien mis les pieds dans l'eau à la recherche de la carabine sans se noyer.

A moins qu'il avait des bouées en forme de petit canard autour des bras? Wink
Je n'ai vu aucune photo des inspecteurs ... inspectant la Durance.

A bientôt,
Franklin
_________________
La bougie ne perd rien de sa
lumière en la communiquant à une
autre bougie.
Revenir en haut
MSN
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Jan 8 2009, 10:33    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

Bonjour à tous,
Bonjour Franklin,

Ne vous inquiétez pas, je ne faisais allusion qu'aux réflexions de Mortier.....
Mais vous avez bien fait au contraire de rapporter cela..
Quant à votre scénario, pourquoi pas?  Tant de choses sont possibles. Tellement tout ce qui tourne autour de l'enfant demeure trouble.

Au plaisir de vous lire,
A bientôt

Cordialement.
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Jan 9 2009, 08:26    Sujet du message: Elisabeth... Répondre en citant

Bonjour à tous.

Bonjour Franklin.


Citation:
Ranchin a bien mis les pieds dans l'eau à la recherche de la carabine sans se noyer.



Oui, mais c'était en plein jour, et il voyait où il mettait les pieds, justement!

Avant le barrage de Serre Ponçon, cette Durance était redoutée et redoutable!

Chaque année de nombreuses personnes s'y noyaient!

Plus traitre  que la Durance connait pas, car j'ai moi-mêmei failli y laisser ma peau!

Par contre que les Drummond, ne trouvant pas le sommeil soient allés se ballader le long de la Durance sur la portion accessible

où n'aient fait que contempler les étoiles un bon moment, cela n'est pas exclu.

Et ce serait à leur retour sur le campement que le drame se serait enclanché!

Pour les photos, vous avez raison, aucun cliché n'a circulé!


SALUTATIONS.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:44    Sujet du message: Elisabeth...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com