Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une simple question.
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les constatations -> Sur les lieux, les enquêteurs procèdent aux premières constatations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 09:28    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonjour à tous.

Salut Lederangeur.

Comme tu le dis si bien " Non, nous ne sommes pas d'accord, mais bon, on ne peux être d'accord sur tout.

En effet, sur ce sujet je suis d'un avis totalement différent au tien.

Quand tu nous réponds par " temps acceptable " et " temps raisonnable ", où est la précision dans tout ça?

Aussi précis et clair que le " certain temps " que met le canon à se refroidir de Fernand Reynaud.

Pourquoi je m'obstine à prouver que Sébeille est arrivé vers les 15h, c'est pour donner une explication possible aux ratages  de l'enquête.

Salutions.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 09:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 12:41    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonjour à tous,
Bonjour Bonanza,

Voici la précision demandée:

Sebeille dans son livre à la page 33 dit bien que la traction, une fois le plein d'essence effectué, a quitté Marseille à 12h15 précises.
Je pense que Sebeille sait mieux que quiconque à quelle heure, lui et son équipe se sont mis en route. Ce n'est donc pas à W.R et à son émule E.G de lui donner des leçons, et encore moins de répondre à sa place sur ce fait.

De plus, la presse de l'époque cite aussi l'heure d'arrivée des inspecteurs. 13h30, tout comme le rapport officiel de gendarmerie.

Pour en revenir aux "ratages " de cette affaire, n'oublions pas tout de même que si tout n'a pas été élucidé, et nous le savons bien ici, il y a eu quant même un condamné.
Affaire résolue en partie pourrait t'on dire.
Mais tu as raison de parler de ratages, puisque bien des zones troubles demeurent, et qu'un complice sans aucun doute, n'a pas été frappé par les foudres de la justice.

Alors oui, il y a ratages,
Mais Sebeille est t'il le seul responsable?
En quoi l'heure d'arrivée de Sebeille pourrait t'elle influer en ce sens?
13h30 , et même 13h45' ou voire 14h, en quoi cela change t'il la donne?

Non, Sebeille ne s'est pas préoccupé de faire analyser le sang..
Mais et les juges???
Ils y ont pensé les juges?
Il faut pas oublier le grand pouvoir des juges en France.. Et même en 1952...!

C'était au juge chargé de l'instruction d'exiger des policiers, telle ou telle chose, et pourtant, on a vu que rien ne leur a été conseillé, demandé, et encore moins ordonné..

C'est la raison pour laquelle je dis souvent que Sebeille ne peut à lui tout seul porter toute la responsabilité du ratage.
Et en ce qui concerne l'heure d'arrivée, je pense que c'est un détail insignifiant, comparé à certaines autres choses qui n'ont pas été franchement bien appliquées lors de cette enquête..

Perries ne doit pas réchapper au pilori. Et j'en passe..


12h15 départ de Marseille.. Arrivée 13h30 à Lurs.. Le timing est concordant..!! Crédible et réaliste.....
Ca tient la route, c'est le cas de le dire...

Amicalement


Bonanza, tu as un message privé sur le site, pense à le lire,
à Bientôt........


Dernière édition par Lederangeur le Jeu Oct 30 2008, 13:00; édité 1 fois
Revenir en haut
le catalan


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 4
Localisation: perpignan
Masculin
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 12:54    Sujet du message: une simple question Répondre en citant

bonjour à tous
que le commissaire sebeille soit arrivé  à 13h ou 15h pour moi cela est peu important.
alors je pose une question aux "anciens"du forum:
qu'ont fait les gendarmes, qui eux ,sont arrivés sur les lieux de bon matin ?
prenons le cas de l'inspecteur colombo ;il arrive sur les lieux toujours le dernier et en retard
mais...mais...(ses collaborateurs )policiers et gendarmes arrivés tôt sur les lieux du crime
ont TOUT ratissé sur le terrain et la plupart des preuves receuillies sont déjà au labo.
les "collaborateurs" de Sebeille depuis 8h le matin du 5 août n'ont pas fait que régler la circulation !!!!!
le catalan
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 13:04    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonjour le Catalan,


Les gendarmes n'ont rien fait du tout. Ils se sont contentés  de laisser les curieux piétiner la scène du crime, et tout le monde a fait ce qu'il a bien voulu faire.
On a même des gendarmes qui acceptent que la Hillman soit "ouverte et visitée" par des jounaleux et autres, et ce, devant leurs yeux!
Incroyable!  Mais pourtant vrai.........!

Cordialement..........
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 16:22    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonjour à tous.

Salut Lederangeur.

Bonjour Le Catalan.

Le sujet actuellement que nous débattons est l'heure d'arrivée de Sébeille.

J'accorde un extéme importance à cette heure que je crois tardive de plus en plus, contrairement à vous deux qui vous vous réfugez, pour vous en sortir avec une pirouette, chez les gendarmes et chez Périés.

Je cherche à me prouver que Sébeille n'est pas l'incompétant qui commence à poindre au fur et à mesure des analyses des écrits et examens de diverses photos.

Si Sébeille est arrivé à 15h, il a fait ce qu'il a pu et je pense, dans ces conditions, qu'il a fait de son mieux.

Par contre admettre d'emblée qu'il ait pu faire 105km en 1h15, et qu'il soit arrivé donc à 13h30 sur le terre plein, et sous prétexte qu'il y avait les gendarmes arrivés des le matin sur place et la présence du juge Perriés,  que vient faire ici, alors, ce refus de voir que la non prise en compte des pantalons et de la tâche de sang frise l'inconcevable et l'incompétance?

Sébeille présent des 13h30, les corps évacués à 15h30, qu'ont fait Sébeille et ses inspecteurs alors?

2h, c'est pratiquement, selon vous, le temps qu'il lui faudrait pour aller à l'entrée de Marseille et revenir.

En 2 heures c'est largement le temps qu'il faut pour les présentation, voir les corps, aller à la ferme, examiner le moindre détail ( Sébeille n'était pas seul, ses inspecteurs ont bien fait quelque chose! ),
alors que tout a été bâclé lamentablement.

Apres, que les gendarmes et le juge Periés aient mal fait leur boulot, personne ne le contestera.

Mais restons sur Sébeille, pas de diversion!

Salutations.
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 16:50    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonjour Bonanza,

Où vois tu une diversion?

Tu essaies et à juste titre de comprendre le pourquoi des " ratages " de cette affaire.
Or, tu pointes Sebeille, et c'est ton droit, mais on te dit seulement que Sebeille n'est pas le seul en cause..Et que l'on n'attache pas d'importance à son heure d'arrivée..
Evidemment, tu as le droit de ton côté de t'y attarder, personne ne te conteste ce droit:)

Ceci dit, tu parles des pantalons, mais je voudrais qu'on m'explique en quoi l'arrivée de Sebeille à 13h30 ou 15h change quelque chose?
Sebeille est resté jusqu'à la nuit sur place, et a établi un camp de base à Peyruis.
Si il s'était intéréssé aux pantalons comme à la flaque de sang du puisard, il en avait encore le temps, je pense plutôt qu'il a " occulté " totalement ces deux "prélèvements ", et comme toi, je ne lui donne pas raison sur cela, car il s'agit bien d'une grossière erreur, presque impardonnable .

Mais il faut convenir que Sebeille avait d'autres talents..
Je ne peux en ce qui me concerne, traiter d'incompétent celui qui s'est accroché à cette affaire comme une arapède à son rocher, et qui par tous les temps, été, comme hiver, soleil de plomb ou neige et froidure, n'a rien lâché par la suite....

Ce qui gêne dans tout cela, c'est que si c'est pas Sebeille qui a récolté les aveux de " Gaston Dominici ", il n'empêche que c'est ce même Sebeille qui avait mis la pression pendant des mois, sans relâche sur le suspect, et qui est arrivé à faire parler les deux fils.
Elle est où l'incompétence là?

Pour le reste, personne n'est parfait, nous le savons bien..
Et si je parle des juges, c'est parce que c'est à eux que revenaient les plus lourdes et plus importantes décisions, qu'ils n'ont " jamais prises "
D'où le fiasco...Comprenons bien, si on parle de ratages et qu'on en cherche les causes, Sebeille ne doit pas payer seul la note.. Il y a aussi les autres..
Et il me semble normal d'en parler aussi.

Bonanza, je t'ai écrit partout sur le forum que tu avais des messages privés...
Mais tu les lis pas??????????????????????


Amitié........
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 17:34    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

????????????????

Si quelqu'un peut prévenir l'ami Bonanza qu'il a des messages, ça serait volontiers.. Merci d'avance à une âme charitable..
Pour ma part, j'abandonne, ça fait sur je sais plus combien de posts que je le lui dis:) Cool
Merci d'avance.. Okay

Amicalement ...........
Revenir en haut
PICANTO
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 19:23    Sujet du message: ELISABETH Répondre en citant

Bonsoir le fORUM,

J'ai écris ce post il y a 3 jours, suite à celui de Ledérangeur (le Ier du sujet "Elisabeth" qui a depuis rempli 3 pages).
Excusez-moi pour le manque d'actualité.
J'adhère tout à fait, après réflexion, à la thèse de la fuite de la petite dans la colline, ce qui m'amène à écrire ce court scénario :

Réunion à la GT le 4 au soir de qq copains (pour un sujet qui importe peu, à mon avis).
On va boire et lancer qq propos salaces : un peu plus haut,i il y a une anglaise vue se déshabillant au bord de la route.
(Gustave dixit). Puis les visiteurs s'en vont, mais Gaston émoustillé et aviné part se rendre compte.
Heurt avec Sir Jack. Gaston colère retourne à la ferme se munir de la carabine pour mieux convaincre.
Gustave, pas encore couché, le laisse repartir armé, incrédule pour la suite mais curieux tout de même, s'avance dans la luzerne, peut-être assez loin pour VOIR le campement. (peut-être avec Zézé).
Pendant ce temps les Drummond ont décidé de partir : Mme a remis sa robe et tous se sont CHAUSSES.
Gaston arrive. Re-enguelade et bousculade et s'est le drame. Les parents abattus, la petite prend la même direction que son père. Traverse la route et fuit dans la colline (vers le canal) où elle trouve une cachette.
Gustave arrive entre temps sur le terre plein, après les coups de feu.
Après concertation, on se met à sa recherche. Du temps passe avant qu'on la retrouve et on la ramène vers la Durance (sur les épaules de Zézé ?) dans le but d'évacuer le corps après exécution.

Mon truc est peut-être boiteux. Ne vous gênez pas pour critiquer. Je ne suis pas sûr de mes réflexions.

Ce post ne sert pas à grand chose, sans doute. Il se veut un résumé-concentré de tous les posts sur le sujet "Elisabeth"
et maintenant la réunion du 4 au soir.

Par contre, je ne suis pas d'accord avec les affirmations faisant de Gustave le manipulateur de Maillet.
Après l'avoir présenté comme un imbécile autrefois vous voulez en faire maintenant un Machiavel.
Même sous la houlette d'Yvette et pourquoi n'y mettez-vous part Barth ? vous y mettez bien Clovis.
Le voilà le fameux "complot". Bien avant le procès.
Il était fort le Gustave ? sa seule force était dans son culot ignorant toute logique rationnelle qui le faisait affirmer,
puis nier, à répétition, parce que on lui avait soufflé qu'il pouvait se le permettre.

Je crois que vous vous égarez.

Gustave a eu un moment besoin de se soulager un peut et Maillet a été son confesseur, entre deux pesées de patates.

Coupable tout les 3 : Gaston, Gustave et Zézé.
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 19:30    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonjour à tous ,
et bienvenue à Le catalan.

Je crois me souvenir que le catalan est passé ce matin là avec ses parents et qu'il a vu un cadavre .

S'il vous était possible de reconnaitre ,sur les photos concernant cela , à quelle distance de la route vous l'avez aperçu et de quel côté ?

Il faut avouer que cette arrivée de Sébeille a pu déterminer qu'il a été soit à "la bourre ",soit qu'il a eu au contraire le temps de voir Gustave ,Gaston,yvette et de les sonder ..et aussi de réfléchir posémment à toutes les données existantes sur le terrain.

Apparamment il aurait passé plus de temps à Forcalquier qu'à la GT ,au point qu'il n'a pas demandé aux Dominici  la cause du lavage des pantalons en relai de son inspecteur ,qui avait ,sur ce détail , montré déjà plus de perspicacité que lui.
C'etait une excellente occasion de tester les habitants et de voir ce qu'ils avaient dans la tête ..mais non ..il a mieux à faire .
Certes on n'a pas compétence pour dire comment on doit mener une enquête , mais tout le monde sait qu'on ne doit rien négliger .En l'occurence ce n'est plus "RIEN" mais l'important qui le  fut.
S'il est parti à la morgue vers 16h et qu'il n'en est revenu qu'à 19h ,cela expliquerait beaucoup de choses. Comme dit Bonanza ,c'est mieux comme excuse.

Maintenant, qu'un si grand nombre d'enquêteurs laissent passer les indices les plus flagrants comme les empreintes sur la voiture (polluées par les badeaux !),la flaque de sang ,les empreintes de pas près d'Elisabeth ,l'analyse de l'aponévrose ,(que Sébeille a dit avoir chez lui dans une boite d'allumettes!!!).Non mais ! Shocked

Que le même commissaire n'ait pas comparé in situ ,avec le morceau de chair ,comme on l'a fait avec le morceau de crosse,s'il pouvait correspondre à la blessure à la main de Drummond et comparant déjà par exemple ,la taille de l'une avec la blessure de l'autre et la similitude des tissus arrachés avec ceux restants dans la main ...Certes ce n'est pas scientifique ,mais cela aurait déjà été significatif  .
Admettons un instant que l'aponévrose arrachée fasse 20 cm de long et que la blessure ne soit que de 5 ,etc,il aurait fallu alors chercher sur les corps des Dominici, par exemple l,a correspondance judicieuse.
Mais là ,Rien ! Si !une peau parcheminée qui flirte "ad vitam aeternam" avec cette allumeuse de SEITA.
Le surréalisme c'est un peu ce qui suit :
-Tiens un morceau de peau .."laisse tomber on a mieux à faire !"
-Commissaire il ya trois cadavres ! :"Laisse tomber on a mieux à faire "..
-Commissaire il ya deux hommes à la ferme à côté :"laisse tomber on a ...."Etc ,etc ...

 Certes c'est de la fiction ,mais on a vu qu'elle s'était déjà invitée dans l'enquête.

Je préfère aussi que Sébeille ait manqué de temps plutôt que de sang froid ,ou d'autre chose ,sinon on va croire que c'était un représentant de commerce en porte-cigarettes qui passait par là et que l'on voit sur les photos . Razz

Que nous dit de concrêt Sébeille sur ce qu'il a fait à la GT l'après midi du 5 a la GT ? Tout ce que j'ai retenu ,c'est qu'il a rencontré Gaston seulement le soir vers 19h30 !
Pas curieux pour un commissaire ..et si Gaston n'était pas arrivé là, par hasard, avec ses chèvres ,voilà un "grand" de la Mobile qui aurait passé une demi -journée à coté d'une ferme "témoin" (je n'ai pu m'empêcher !)sans en connaître tous les habitants dont le comportement avait intrigué déjà le Cne Albert .
Au point que, celui ci, mettant en doute les propos d'yvette sur le bibi d'Alain ,va passer toute la nuit à espionner les habitants de cette Bizarre ferme ...si proche ..Sébeille a préféré dormir ..les indices étaient avec les journaliste à Peyruis ..Le Cne bivouquait en s'instruisant ,le commissaire bavassait avec la presse ? ..encore à côté le pauvre ?

En fait ,il donne l'impression d'avoir "papillonné"..où alors il a passé l'après midi à chercher un gIte et des cigarettes pour le soir .....possible .

Mais le cas Sébeille ,sans pour autant l'accabler car nous sommes d'accord sur ses qualités humaines ,n'est pas un cas qui doit faire jubiler de plaisir nos modernes policiers aux méthodes plus "intellectuelles " et percutantes .
à suivre ... Razz

Amicalement
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 20:11    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonsoir à tous,



Merci Nicolas pour avoir prévenu Bonanza..
Okay

J'attends donc sa réponse en MP.


Picanto,

Les gens de la GT étaient primaires, frustes peut t'on dire, mais être fruste, rustique, bref, on va dire intellectuellement limité, ne veut pas dire " manque de ruse "
Au contraire, les gens qui sont ainsi compensent, et d'ailleurs, Gaston Dominici en est l'exemple type..
La ruse, la malice, le vice comme il disait lui même, c'est bien réel.. Et ils savaient s'en servir.
Concernant Gustave, il avait certainement autant de personnalité qu'un filet de cabillaud, mais je doute qu'il manquait de ruse..


Car ne rien dire de concret chez lui, c'était calculé.. Et il faut bien reconnaître qu'il en a fait voir de belles aux policiers, et même au tribunal de Digne lors du procès de Gaston Dominici.

Il suffit de bien se souvenir tous les revirements successifs de Gustave, le souci du détail, ni trop, ni pas assez, il savait doser..
Non, Gustave n'était pas le demeuré que l'on pourrait penser, et je le considère capable de manoeuvrer et d'utiliser Maillet afin de préparer le terrain à une éventuelle mise en cause de son père..Ce qui ne fait nullement de Maillet un imbécile, ne confondons pas........


D'ailleurs, je vais même vous dire une chose ,
Si réellement Gustave a été complice et sachant comment il a manoeuvré, je considère  que c'est presque un génie. ( Dans son genre )
Il a excellé dans l'art de brouiller les pistes!n Et personne n'a pu le coincer, personne..............!


Cordialement.........
Revenir en haut
gorenflo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 21:58    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonsoir à tous,


Lederangeur a écrit:



Si il s'était intéréssé aux pantalons comme à la flaque de sang du puisard, il en avait encore le temps, je pense plutôt qu'il a " occulté " totalement ces deux "prélèvements ", et comme toi, je ne lui donne pas raison sur cela, car il s'agit bien d'une grossière erreur, presque impardonnable .



Je partage ce point de vue mais j'émettrai une petite réserve. Pour les pantalons dont l'existence est avérée on peut dire, en effet, qu'il s'agit bel et bien d'une erreur. Mais c'est toujours plus facile de refaire l'histoire. Sur le moment, Sébeille qui s'était fait enguirlander par Periès, qui avait constaté la "foire" sur la scène de crime, qui réalisait peut-être vraiment l'importance de l'affaire, a pu ne pas suffisamment réfléchir. Il devait avoir une bonne dose d'adrénaline qui a dû le perturber.

Pour la tache de sang, ce qui m'intrigue dans cette histoire c'est qu'elle n'a pas fait l'objet d'une mention particulière par Sébeille qui parle de taches de sang près du puisard, sans autre précision, ni par les gendarmes ni par le juge. Celui qui en parle c'est Dragon lorsqu'il témoigne en cour d 'Assises. Conforté par le témoignage, à ce moment-là, d'un des gendarmes qui était sur place et qui, poétiquement, indique qu'il y avait une flaque de sang comme si "on avait tué un cochon". Mais s'il y avait vraiment une tache de sang de cette importance, pour quelle raison n'a-t-elle attiré l'attention de personne ? Ça paraît tout de même incroyable. J'en arrive à me demander s'il n'y a pas eu exagération sur ce point.


Lederangeur a écrit:





Ce qui gêne dans tout cela, c'est que si c'est pas Sebeille qui a récolté les aveux de " Gaston Dominici ", il n'empêche que c'est ce même Sebeille qui avait mis la pression pendant des mois, sans relâche sur le suspect, et qui est arrivé à faire parler les deux fils.
Elle est où l'incompétence là?



Tout à fait d'accord. Sébeille n'a certainement pas été parfait. Il reconnaît lui-même devant la cour d'Assises qu'il ne s'intéresse pas particulièrement aux indices matériels. Quand on entend ça aujourd'hui, on croit rêver. Il a négligé des indices, il a récupéré, pour le conserver, le morceau d'aponévrose alors qu'en effet, il eut été beaucoup plus judicieux de le remettre aux légistes pour expertise et notamment comparaison avec la blessure à la main de sir Jack, il n'a pas suffisamment creusé la piste Roger Perrin, il n'a probablement pas suffisamment écouté le capitaine Albert.

 Mais il a tout de même réussi à faire craquer Gustave. Et pourtant ce n'était pas facile. Il suffit de relire ce qu'a écrit Constant à propos de Gustave. Il dit que cet homme est un roc, tellement il est difficile de le faire entrer dans un système tant soit peu rationnel. Et c'est tout de même à partir des aveux de Gustave qu'on parvient enfin à démarrer l'affaire. Certes, pas de façon satisfaisante mais où était-on avant ? Dans le brouillard le plus total.

L'accusation de Gustave entraine celle de Clovis et, plus tard, les aveux de Gaston. Par la suite, bien entendu, tout ce beau monde fait comme les chats qu'on laisse tomber le dos vers le sol. Immédiatement, ils se retournent et tombent sur leurs pattes. Et il est vrai que là, on peut aussi regretter le peu de détails dans l'audition de Gustave qui tient en sept lignes : une reconnaissance de dette comme dit Chenevier. Là, on peut penser que Sébeille aurait dû lui faire détailler l'affaire au maximum, l'interroger ensuite sur les conversations qu'il avait pu y avoir en famille, ce qu'il avait raconté à Clovis ou à d'autres, etc.

L'impression que donne Sébeille c'est qu'il arrive à marquer des essais mais qu'il a du mal à les transformer. Ce n'est pas un très bon finisseur.

Pour résumer le tout, on peut relire ce qu'a écrit le juge Carrias à ce sujet qui dit que personne n'a été bon dans cette affaire et que Sébeille a certainement été le moins mauvais. Il est vrai que Carrias n'avait aucune envie de citer Chenevier.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven Oct 31 2008, 03:46    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonsoir gorenflo
Bonsoir le derangeur,
Bonsoir à tous ,

Gorenflo a raison de remettre la balle au centre et donne ainsi la bonne mesure du rôle de Sébeille .
D'accord depuis toujours avec Lederangeur sur la reprise en main de la situation début  53 .

Il est vrai que les brèches qu'il a laissées ouvertes peuvent donner lieu à tous les excès de charge et d'interprétation..

Il a mal commencé la première mi-temps ,mais il n'a pas perdu la seconde et là nous sommes tous d'accord. Mais "l'OM" (l'ogre marseillais)aurait du marquer plus vite et plus tôt ,on aurait ainsi évité les prolongations qui ont énervé tout le monde et avec moins de cartons jaunes . Confused .

Mais en ce qui me concerne je suis obligé de dire également comme Bonanza que le facteur temps doit expliquer pas mal de bévues .

Et en particulier, l'étrange absence de constations personnelles du commissaire sur le manège de chacun au cours de cette demi-journée.

Sébeille nous parle bien des premières constatations de Girolami dans la cour de la ferme faites peu de temps après leur arrivée ; il nous parle aussi de l'épisode tardif de la carabine et de sa rencontre avec Gaston . Mais Quid entre temps ?
Il ne parle pas de ce qu'il a vu de particulier à la morgue et il ne dit rien sur tout ce qu'il aurait pu constater cette après midi là . Je continue de penser qu'il était vraiment "à la bourre". Il n'a même pas pu signer le pv de l'autopsie .

Je le vois bien "colmater "un peu partout après l' engu...e  du juge Périès . Voilà pourquoi donnant du crédit au commissaire ,je crois avec Bonanza au retard de ce dernier .

Cette flaque de sang est une égnigme en effet,car elle fait l'objet d'aucun pv -à ma connaissance -,d'aucune photo de journaliste non plus ,et je crois pas que "la scientifique" en ait pris aussi ,mais j'avoue que je  ne connais pas ce qu'il y a au juste dans les archives officielles ..
Alors Gorenflo aurait-il tout à fait  raison de dire qu'elle ne fut pas aussi importante qu'on le dit .

Dragon et Romanet l'ont -ils rêvée? Difficile de conclure qu'il y avait d'un côté des autistes et de l'autres des gens gens normaux.. Comment cela se peut-il ? Quelle affaire !

Les gouttes de sang sur la route Sébeille en parle ,mais rien sur la flaque et Dragon qui la voit profonde de 3cm et Romanet qui croit au massacre d'un goret! (Si elle n'a pas exité en tant que telle cela arrange tout le scénario de la fin de Sir Jack D.) Péries n'en dit rien ,j'aurais aimé savoir ce qu'en disait le CNe Albert ?
Mais si elle fut réellement importante ,comment se fait-il ,en effet ,que tant d'enquêteurs  éminents l'aient occultée ? Mystère . Juste réflexion . Grand "merdier" !

Quant au morceau de chair ,trouvé sur le pare-chocs il n'est rien dit sur sa "taille "je crois . Aucune description détaillée ne doit en exister ,sauf erreur.

C'était peut-être les méthodes de l'époque qui sont à mettre en cause ..des amateurs ? des self-made men ? des artistes ?
Comment se peut-il que Periès ,patron des patrons ,n'ait "guidé" personne dans la conduite à tenir pour les indices ?

Et le sous-préfet ,présent, qui a invité un habitant du coin qu'il connaissait , à s'approcher des corps et qui faisait le cicérone ,lui commentant le drame .
Ce témoin s'est approché très près de lady ANN et de sir jack D.  Il était 14h,14h30. On dirait un film de Fellini avec le surréalisme qui télescope la réalité.

Alors Sébeille a eu de quoi se mettre en colère, en arrivant ,sur la façon dont le site était "protégé" et il n'est pas le baudet qui doit servir d'exutoire au laisser-aller général.
Et là aussi nous sommes bien d'accord.

On peut garder cette conclusion et on aura tout dit sur ce pauvre Sébeille :
Citation :"Pour résumer le tout, on peut relire ce qu'a écrit le juge Carrias à ce sujet qui dit que personne n'a été bon dans cette affaire et que Sébeille a certainement été le moins mauvais. Il est vrai que Carrias n'avait aucune envie de citer Chenevier. "

Chennevier si craint par le clan d'après les derniers témoignages recueillis !


Et si Sébeille ,honteux de l'enguelade reçue en public,conscient des indices perdus ce jour là , supportant mal les regards lourds des gendarmes (qu'il a dû sermoner)Cne Albert compris,du juge et autres mécontents de son arrivée ..tardive ,Si sébeille donc, avait tout simplement  prétexté une visite à la morgue de Forcalquier pour aller se destresser ailleurs avec un bon demi ?  Loin de l'autre pression qui le discréditait delle là ?
-1 heure à la morgue le reste loin du sous -préfet ,de Périès dont il attendu le départ imminent pour se "repointer " à la GT ? Inédit mais pas interdit ....
Et c'est reparti ..! Embarassed Mr. Green je suis incorrigible .

Garçon ! un demi pour Nicolas !
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven Oct 31 2008, 05:10    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

Bonjour Picanto,
bonjour à tous

je cite:
"Par contre, je ne suis pas d'accord avec les affirmations faisant de Gustave le manipulateur de Maillet. Après l'avoir présenté comme un imbécile autrefois vous voulez en faire maintenant un Machiavel.
Même sous la houlette d'Yvette et pourquoi n'y mettez-vous part Barth ? vous y mettez bien Clovis.
Le voilà le fameux "complot". Bien avant le procès.
Il était fort le Gustave ? sa seule force était dans son culot ignorant toute logique rationnelle qui le faisait affirmer,
puis nier, à répétition, parce que on lui avait soufflé qu'il pouvait se le permettre. "


Cette bonne réflexion mérite une réponse car elle contribue à  la compréhension de la partie immergée.

Il faut reconnaitre que Gustave ,comme TOUT dans cette affaire se présente sous deux aspects ,au moins . Soit il est très rusé soit il est tès c....

Les deux réunis ,c'est vrai que cela fait une force..
Oui mais voilà, Gustave n'était pas tout seul .Il était "drivé"..Et au fur et à mesure il se calquait à la situation avec les erreurs que l'on connait mais  il se rattappait aussitôt les yeux ronds ,fixes, qui lui donnaient l'air stupide ..n'était-ce pas déjà là une tactique efficace ,lui permettant de réfléchir et de se taire à la fois ? On a noté souvent qu'au cours des intérrogatoires Gustave restait de longues minutes silencieux ..du trois mots à l'heure .Efficace en diable !
Ceci est une astucieuse tactique qui le mettait à l'abri des orages menaçants .

Rusé mais pas intelligent ? Certes ,mais où commence le ruse et où finit l'intelligence .  Si la ruse n'est pas intelligente elle est inéficace .Or la sienne s'est montée redoutable .

 Il a même fait bondir Bousquet sur son siège de désespoir,de rage et d'impuissance ,quitte à se faire honnir par toute une salle d'audience..Mais Gustave a toujours su payer le prix fort de sa fourberie pour arriver à ses fins ..Il n'avait pas honte ! Pas tout à fait l'attitude,cela, d'un niais qui aurait craqué bien plus souvent .
Gustave a su garder le cap dans son flot agité et sans cesse renouvellé de mensonges et de pirouttes ..moi je me serais pris les pieds dans le tapis et j'y serai resté au bout de peu de temps .Mais là ce n'est pas un scoop il ya longtemps que avez vu mes limites !! Razz

Cependant ,en ce qui concerne l'épisode Maillet et la déclaration de Gustave ,il faut considérer que là, nous ne sommes plus dans l'improvisation mais dans le calcul de tout un clan .

Gustave est machiavel ici,comme le perroquet de Fernand Reynaud était plombier .

Gustave ,l'anguille a toujours montré un souplesse hors normes pour esquiver le filet que la Raison et la Logique policières lui tendaient.
Son art était de sortir de leur logique en racontant n'importe quoi ..que faire contre cela ? Echec de la raison contre la "folie" . La "folie" est hors la loi ,c'est bien connu.

Barth ? Bien sur qu'il n'était pas loin .Comment envisager un instant qu'il se soit désintéréssé du sort de sa fille et de ses petits enfants ?Il était sans doute toujours derrière la porte.

Il faisait partie des "têtes froides" Et si clovis a fait appel à lui par écrit  pour qu'il raisonne Gustave ,c'est bien parcequ'il savait la part d'influence et sa participation aux décisions du clan .La preuve en est ainsi faite.

Gustave était imprévisble ,mais jamais on a pu l'avoir facilement . Une anguille .

Mais je peux me tromper et cette réflexion de Picanto valait bien  un détour . Idea

Cette affaire c'est tout le contraire du manicheisme .
Revenir en haut
le catalan


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2008
Messages: 4
Localisation: perpignan
Masculin
Point(s): 4
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Oct 31 2008, 11:27    Sujet du message: une simple question Répondre en citant

bonjour à tout le forum
pour répondre à NICOLAS (au sujet du cadavre)
je refais un résumé de nos vacances de 1952.
    commençons par les CERTITUDES
- nous venions d' Annecy en direction de l'Italie.à bord de la traction avant :mon père,ma mère,mon frère et moi.
en cette fin d'après midi du 4 août 52 aux environs de LURS,un pneu de la voiture a crevé.
mon père s'est engagé sur un chemin qui menait vers la Durance(environ 100 m) et a décidé qu'on passerait la nuit dans la voiture et qu'il changerait le pneu au matin.comme c'était un fin pêcheur et qu'il avait toujours prêt un petit lancer,
il a pêché,même trés tard car il faisait sombre quand nous avons regagné la voiture mais le clair de lune permettait de se diriger sans problème.
dans la nuit mon père nous a réveillé car il avait entendu des coups de feu qu'il a mis sur le compte de braconiers.
au petit matin (je dis petit matin car vu l'inconfort de notre nuit ,nous n'avons pas fait la grasse matinée.)
pendant que mon père changait la roue ,je suis allé vers la Durance,c'est là que j'ai trouvé le KODAK sur le Billet de 5000frs de l'époque posés d'après mes souvenirs sur un rocher mais cela pouvait être aussi une sorte de muret.
je rapelle que le kodak était POSE là et non dissimulé car je l'ai aperçu de suite.
Après avoir montré à mon père ma découverte je l'ai conduit à l'endroit et comme il n'y avait personne
nous sommes partis et comme mon père était un homme prudent ,il a fait réparer la roue dans les environs proches de notre campement..ça j'en suis sûr.
        toujours dans les CERTITUDES
 -pendant ce voyage j'étais assis sur la banquette arrière de la traction et du côté gauche,sur une route de faible largeur,
un homme mince vêtu d'un pantalan clair et d'un  "marcel"(tricot de peau)gisait face contre le bitume.
cette scène m'a marqué aussi  car c'était là le premier mort que je voyais. mon père a serré le bas côté droit
pour le contourner , il y avait 5 ou 6 personnes (guère plus) sur les lieux.Mon père a pensé a un accident de la route.
        parlons des  INCERTITUDES
  -je ne peux affirmer que j'ai vu ce cadavre à LURS (sacré coincidence quand même)
  -les personnes présentes sur les lieux ,à mon souvenirs étaient des civils mais je ne suis pas catégorique.
         pour résumer je peux dire que :
nous avons quitté notre "campement" de bonne heure le matin (vu l'inconfort de la nuit)
Après la réparation de la roue de secours dans un garage nous sommes certainement repassés aux environs de LURS
     et je pense que c'est à ce moment là que les gendarmes ont contrôlé le véhicule de mon père et nos identités.
     Alors si le cadavre que j'ai vu sur le bitume au milieu de la chaussée(petite route ,largeur 5 à 6 mètres)
     était celui de JACK DRUMMOND,je peux affirmer qu'il était sur la route et les gens qui étaient là se trouvaient à 3 ou 4 mètres du cadavre.
sur l'ancien forum je n'ai jamais parlé de ce cadavre car il fait parti des INCERTITUDES quant au lieu.
je rapelle que nous avions traversé l'Espagne et la France.
cordialement à tous
le catalan
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven Oct 31 2008, 15:11    Sujet du message: Une simple question. Répondre en citant

bonjour LeCatalan ,
bonjour à tous ,

Comment cet appareil photo a-t-il pu se trouver là ?

La seule explication qui pourrait convenir ,serait-ce qu'il aurait été mis là par un baigneur ,mais vous l'auriez vu .

Si cet appareil venait du bivouac ,on se demande comment et par qui ? Le plus difficile est que nous n'avons pas pu localiser le lieu de votre Halte avec Bonanza et Oryx .
Il nous est donc impossible de dire par quel chemin il aurait pu venir là .
Quoiqu'il en soit, si vous avez entendu les coups de feu ,c'est que vous n'étiez pas loin.
Qui ,pendant votre sommeil l'a abandonné ?..Si cet appareil avait été volé sur le lieu du crime pourquoi le voleur ne l'a-til pas emporté avec lui et ne l'a pas -til fait disparaître dans la durance proche ?
  A moins que le voleur ait provoqué la colère de Drummond au bivouac .Que les Dominici qui rodaient par là ont été pris alors  pour ce maraudeur et que celui ci en entendant les coups de feu suite à la dispute ,ait préféré tout laisser sur place ,partir en courant sans demander son reste .

Mais là on est en plein roman .. .

Le catalan, vos posts sont toujours attendus et bienvenus .

Merci pour vos explications pour le moins intéressantes .
bonne journée .


Dernière édition par Nicolas le Mer Nov 5 2008, 12:12; édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:26    Sujet du message: Une simple question.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les constatations -> Sur les lieux, les enquêteurs procèdent aux premières constatations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com