Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les aveux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les aveux -> Gustave - Clovis - Gaston Dominici
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer Oct 15 2008, 21:33    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Trois ont avoué ...deux se sont retractés.
Clovis n'a jamais cessé d'accuser le père .
Maillet n'a jamais cessé d'accuser le clan.
 Un seul risquait moins que le fils et le petit fils :Gaston .
D'où les questions en suspens :Et si gaston n'avait pas agit seul ?
Et si gustave et son neveu avaient été dans le coup ...mais se soient tenus à l'écart du couperet ?

Vaste sujet digne d'un vrai intérêt ...car le mystère du crime de Lurs est autour de ça ...et point ailleurs ...

L'ombre de Gustave rode encore comme elle a surement ,sans conteste ,rôdé sur les lieux du crime durant la nuit fatale ...Gustave l'a lui même avoué et Gustave a bien 'trafiqué' les lieux jusqu'au dernier moment avant l'arrivée des gendarmes d'Oraison...   POURQUOI ?
Roger Perrin a menti sur son emploi du temps le soir du crime et au matin ..POURQUOI ?
Yvette a menti .      POURQUOI ?
GUstave a menti .   POURQUOI ?
La carabine n'a pas menti ,ELLE.
Maillet a dit la vérité . ET Gustave a avoué.
CLOVIS  a accusé son père et n'a jamais fait marche arrière ...a t-il voulu en ne désignant qu'un seul sauver le plus jeune de la guillotine ..?
Sauver le neveu aussi ?

La réponse viendra peut-être bientôt ici ou ailleurs ......

Clovis accuse son père au procès .


Dernière édition par Nicolas le Mar Oct 21 2008, 19:50; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer Oct 15 2008, 21:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gorenflo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim Oct 19 2008, 20:58    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Bonsoir à tous,

On a souvent parlé de cette question cruciale dans l'ancien forum. Mais il est vrai qu'elle est probablement au cœur de tout le problème. Car, une fois de plus, se posent de douloureuses interrogations : pourquoi Gaston, s'il était seul coupable, irait-il accuser Gustave et Roger Perrin ? Il était peut-être pas marrant Gaston, il était peut-être un peu bizarre par moments, mais il n'était pas dingue. Que peut-il espérer s'il est seul coupable, en allant accuser des personnes qui n'auraient rien à voir dans l'affaire ? Répondre à cette question c'est commencer à entrer dans la voie de la véritable "énigme" de Lurs. Du moins je le pense. Mais, pour autant, la solution n'est pas à portée de main.

Cordialement.
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim Oct 19 2008, 22:19    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Bonsoir à tous ,
Bonsoir Gorenflo,

Tout à fait d'accord en ce qui me concerne avec le noeud du problème que Gorenflo souligne bien.

Gaston apparait de plus en plus sous "l'angle Chenevier" quand on fait la somme de toutes ses déclarations ...Parmi les étrangetés qui me titillent il y a celle ci : à plusieurs reprises il dit avoir vu la fillette s'enfuir sur les épaules de "son père" , pour enfin ,pris au piège et condammné à mort ,dire que ce fut sur les épaules de Roger Perrin ! ..
Cette insistance ,sans que personne  ne lui demande  ce détail ,à vouloir qu'elle fut transportée sur les épaules de quelqu'un devient au fil des analyses pour le moins étrange sinon sortie d'un lapsus freudien .. 

Gaston aurait-il vraiment vu Elisabeth sur les épaules non pas de son père ,cela paraît pour le moins surréaliste,(on voit mal le père bléssé venir prendre sa fille sur ses épaules  et s'enfuir avec ) mais bien sur les épaules de zézé ,à la manière d'une carcasse ,comme le fond les bouchers ..tiens ,tiens ,vous avez dit boucher ?
Fut-elle emmenée ainsi du bivouac au talus pour y être achevée ?
Cela donnerait raison au Dr Dragon ,mais pas à la thèse officielle...

N'oublions pas non plus que Gaston ,lors de la reconstitution ,a voulu "zapper" l'épisode de la fin de la malheureuse petite en voulant se jeter par dessus le pont..Pourquoi ?

Soit cette reconstitution lui était insupportable ,soit il a fait diversion pour occulter un épisode qui lui échappait ...du moins à mon sens .
Au cours du procès, Gaston n'a t-il pas soudain porté un vif intérêt aux propos des légistes concernant a mort d'Elisabeth ?
Comme si des détails lui avaient échappés ...La mort de cette fillette a toujours été pour cet homme un souvenir douloureux ..."Cette petite ,oh! cette petite !" et une mort qui pourrait  être étrangère" "à son action la nuit du 4 août ?

à suivre .....
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Nov 15 2008, 00:39    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Bonsoir à tous ,

Les aveux sont la pierre angulaire de l'Affaire ,évidemment.

Il a faut bien s'imprégner des circonstances ,de l'ambiance et surtout des mots que chacun des acteurs ont employés .
Ce que disent Perrin et Maillet sont bien les facteurs déclenchant.
Ces deux là ont campé sur leurs positions avec une fermeté qui laisse à penser qu'ils ont bien reçu des assurances en échange de la part de la Police et du juge .
Une force fut plus forte que la crainte d'affronter ultérieurement la violence du clan les a consolidés dans leur ténacité .
Des assurances rassurantes !? On croit deviner .

Un bon point pour Sébeille qui avec deux petits " trèfle"(Maillet et Perrin) a fait tomber deux valets ,et les valets ont fait tomber le Roi de pique .

Ces aveux ,bien qu'incomplets, sont cependant déjà suffisamment concordants.

Les deux frères ne disent pas autre chose que leur père :" étant allé à l'éboulement avec la carabine ,il s'est pris de querelle avec les anglais ."
Gaston dira la même chose .
Seul le mobile sexuel donné par le père est suspect .De même, le fait qu'il parte avec la carabine US m1.
Ces deux "détails" sortent du même tonneau :Minimiser tout ce qui peut être jugé impardonnable tant aux yeux de l'opinion publique qui a les regards braqués sur la Grand-Terre, que la Justice . Cela a déjà été dit par tous .

Ce mobile suspect en forme de conquête masculine bien trop légitime ,dont les fils ne parlent pas ,est certainement donné par le patriarche pour masquer les vraies raisons du meurtre qui doivent être beaucoup plus crapuleuses et préméditées .
Au point qu'il ne peut ,ni ne veut l'avouer au risque de passer pour un monstre .

Et le fier Gaston veut bien être un criminel mais pas un voyou ..logique domicienne ..

Si l'on fait abstraction du mobile trouvé pour la circonstance ,lequel d'ailleurs lui a été maladroitement soufflé par Le commissaire Prudhomme , les aveux sont cohérents entre le père et les deux fils .

Il n'y a aucun point divergent .

Si les circonstances du meurtre avaient été inventées ,il y a fort à parier qu'à ce moment là on aurait noté déjà de fortes distorsions entre les trois versions.

Or ,à ma connaissance ,il y a eu des" blancs " regrettables et regréttés ..,mais point de contradictions flagrantes .

C'est un point ,s'il est avéré ,qui mérite un peu d'être souligné .
Le manque de contradictions n'est-il déjà pas une convergence vers la vérité ?
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Nov 15 2008, 06:20    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Bonjour à tous.

Salut Nicolas.


Je suis en grande partie d'accord avec toi.

Cependant on a tendance, malgré, tout à oublier que Gustave et Gaston

ont eu le temps d'accorder leurs violons.

On ne peut pas vivre au même endroit sans se concerter.

D'autant plus que Sébeille leur a laissé le temps.

Tout n'a été que comédie et entente d'un bout à l'autre de l'affaire.

Seul à la fin il y a eu cacaphonie.

Gaston qui, ayant toujours cru passer à travers les mailles du filet,

a voulu lancer un écran de fumée en impliquant sans aller trop loin

Gustave et Roger.

Car ce que l'on lui avait promis ou laissé croire n'a pas fonctionné.

Le proces, pendant lequel les jurés ont assisté au festival du mensonge, s'est retourné

contre Gaston, qui pour moi avait été choisi pour tout encaisser.

Car, dans cette famille, tous, à des niveaux différents, ont été impliqués.

Plutôt que d'aller trop loin, Gaston a servi de fusible tout seul.

Car, plutôt que d'aller trop loin, c'était le moins risqué pour l'ensemble du clan.

Gustave et Gaston étaient liés par le même secret.

Il n'y a qu'a voir leurs retrouvailles à la sortie de prison.


Salutations.
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Nov 15 2008, 08:58    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Salut Bonanza,bonjour à tous ,

Citation:
Cependant on a tendance, malgré, tout à oublier que Gustave et Gaston

ont eu le temps d'accorder leurs violons


Entièrement d'accord avec . Je n' en veux pour preuve que les fameux "blancs " salutaires dont je parle ,c'est à dire tous les non-dits sur l'essentiel ,comme :

-La préméditation .
-Les circonstances de la mort de la fillette .

Hormi cela tout concorde pour désigner le père . Tout concorde aussi pour désigner l'un d'entre eux et pas un étranger et tout concorde pour se taire sur le pire .
Ce qui me paraît bien déjà la preuve qu'au moins Gaston est indubitablement coupable ..mais seul bémol, pas forcemment le seul coupable ...
Ils ont minimisé ce qui pouvait lui assurer l'échaffaud ,mais ils ont fini par le livrer tout de même .

Minimiser sur l'essentiel est aussi ,et cela rapproche nos points de vue,la preuve d'une connivence ,ou du moins d'un prise de conscience préalable par le clan, en ce qui concerne les circonstances les plus impardonnables ,celle que l'on dit "aggravantes".

Tout de même ,la concordance des aveux accuse ,de même que les blancs "concertés" ,car c'est aussi une concordance sur la partie à taire .

La preuve que le pire à éviter ne leur est pas étranger du tout .
Depuis le 5 au matin les deux frères sont complices jusqu'au moment ou le clan a fait pression sur Gustave pour qu'il se rétracte ,leurs divergences ont commencé là, après les aveux .
Nous sommes donc bien d'accord sur le fond .

Et puis deux frères ne vont pas envoyer à l'échaffaud un père s'il est innocent. On ne les a pas analysés comme étant monstres à ce point .


Dernière édition par Nicolas le Sam Nov 15 2008, 10:35; édité 2 fois
Revenir en haut
gorenflo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Nov 15 2008, 09:53    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Bonjour à tous,

Et puis deux frères ne vont pas envoyer à l'échaffaud un père s'il est innocent. On ne les a pas analysés comme étant monstres à ce point .

Tout à fait d'accord. Sans compter que ledit père qui n'est pas le mouton qu'on a pris dans la bergerie, comme il le dit lui-même, ne se serait jamais laissé accuser de cette façon. Il suffit de voir la résistance qu'il a opposée quand il a eu la surprise de voir qu'il était condamné.

Car il est quasiment certain qu'avant le verdict, Gaston devait se dire qu'il allait être acquitté. Le vieux renard ! Il se voyait rentrant triomphalement à la Grand'Terre, symbole de l'innocence outragée mais finalement reconnue. Alors là, il l'aurait fait le cador !

Au lieu de cela, condamnation à mort ! Il met en cause Gustave et Roger Perrin et il les mettra en cause longtemps. Même devant les membres de sa famille qui viennent lui rendre visite aux Baumettes, alors qu'ils sont seuls dans la chambre de Gaston, sans policier, ni avocat, ni magistrat. C'est ce que déclarera Marie-Claude Caillat à Chenevier.

D'où, une fois de plus, la démonstration que donne Gaston aux naïfs ou, plus grave, aux malhonnêtes qui essayent de faire croire au coup de pipeau du sacrifice consenti de sa part.

" A ma dernière visite, il y a huit jours, mon grand-père a recommencé à parler de cette conversation qu'il avait surprise (entre Yvette et et Gustave) et nous a reproché, à ma mère et à moi, d'être tous d'accord pour le faire mourir en prison et pour protéger Gustave. Ma mère lui a répondu que ce n'était pas vrai et que l'on faisait tout pour le défendre. Mon grand-père a dit que c'était Gustave qui avait fait le coup, mais ma mère lui a dit que ce n'était pas vrai".

Et on revient ensuite et toujours à cette même question de savoir pourquoi Gaston ne va pas au bout de ses accusations contre Gustave et Roger Perrin en disant exactement ce qu'ils ont fait. Et là, on n'a que deux réponses possibles, me semble-t-il :

Ou bien Gaston dit n'importe quoi pour tenter, comme un enfant qui s'est fait prendre avec le doigt dans le pot de confiture, de renvoyer sa faute sur d'autres, alors que ces autres n'ont rien fait. Mais alors il faut croire que Gaston est un neuneu ( et aussi un beau salopard) car cela ne peut, évidemment, le mener à rien, sinon qu'à les voir se retourner contre lui pour l'accabler. Cette attitude me paraît absurde car Gustave n'est peut-être pas très fort devant son père mais il n'a aucune envie de prendre sa place. A plus forte raison s'il n'a rien fait. Et dans ce cas, on le comprend ! C'est pourtant la position que défend Domenech.

Ou bien Gaston sait vraiment des choses mais ne peut les dire car il sait alors que c'est lui qui va se retrouver en première ligne. D'où, d'ailleurs, sa rapide marche arrière le 20 décembre 1954 avec Chenevier et la fin de ses accusations directes devant la police ou les magistrats.

A chacun de trancher (pas la tête) en focntion de sa conviction personnelle.

Cordialement.
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Nov 17 2008, 07:09    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Bonjour à tous.

Bonjour Gorenflo.


Personnellement j'ai tranché, je suis pour la 2eme possibilité que vous évoquez.

A force de tourner et retourner cette affaire dans tous les sens, il me parait peu probable

que Gaston soit le seul impliqué dans cette affaire!


Salutations.
Revenir en haut
gorenflo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun Nov 17 2008, 13:42    Sujet du message: Les aveux Répondre en citant

Bonjour Bonanza,
Bonjour à tous,

Je suis bien d'accord. Que Gaston soit coupable et principal coupable, pour moi ça ne fait aucun doute. Qu'il soit seul coupable, je ne le crois pas.

A partir du moment où il paraît évident que les gens de la Grand'Terre savent vraiment ce qui s'est passé dans la nuit, on comprend bien que Gustave et Gaston savent les choses. Si Gustave sait que son père n'est pour rien dans la tuerie, on se demande sur quelle base il va s'appuyer pour l'accuser ! Et Clovis derrière lui ! Ça ne tient pas debout.

Si Gaston sait que Gustave n'est pour rien dans la tuerie, on se demande, pour lui aussi, sur quelle base il va s'appuyer pour l'accuser ! Et pour quoi faire ? Pour embrouiller ? Mais après sa condamnation à mort, il ne s'agit plus d'embrouiller ! Il s'agit de s'en sortir ! Gustave étant nécessairement au courant pourrait se fâcher tout rouge et lâcher tout ce qu'il sait. Mais il ne le fait pas.

Gaston ne le fait pas non plus.

Allons, la réponse est évidente. Ils se tiennent tous les deux par les c....

Cordialement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:35    Sujet du message: Les aveux

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les aveux -> Gustave - Clovis - Gaston Dominici Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com