Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Il faut tous les avoir lus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Ouvrages sur l'affaire - Bibliographie -> Les différents auteurs sur l'affaire - Presse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Oct 26 2008, 06:23    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Cet arbre qui cache la forêt!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim Oct 26 2008, 06:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Oct 29 2008, 19:31    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Bonsoir à tous.

Quelle mouche avait piqué Eric Guerrier lors de l'écriture de son livre?

Pourquoi Barthowsky et les 2 armes, qui ont faussé malheureusement une bonne partie de l'analyse de l'affaire qu'il nous en fait.

Dommage, car en dehors de ça où trouver la mine de renseignements qui permettent de mieux comprendre le déroulement de l'affaire.

De toute façon, à classer parmi les meilleurs!

Un grand reproche qui peut lui être fait c'est de se reporter sans cesse au livre de Mossé, qui étant un tissus d'erreur, encombre vraiment la clarté de la lecture.

Pourquoi n'avoir pas insisté plus sur le livre de Chenevier?

N'y aurait-il pas assez d'erreurs à relever?

Bonne lecture.

Salutations.
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 07:05    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Bonjour à tous.



Car si je comprends bien selon la définition du terme expurgé : Retrancher d'un texte ce que l'on juge contraire à la morale, aux convenaces, presqu'à chaque page, Guerrier aurait joué le provocateur?

Je ne le pense pas.

Il a carrement dérapé avec Reymond, Barthowsky et la thése des deux armes.

Il nous rabat les oreilles avec Mossé, Dumarcet.

Par contre il oubli le plus souvent et volontairement de nous parler de Chenevier qui pourtant a écrit 3 livres sur l'affaire. 

Mais il se rachéte en nous faisant part d'un travail de recherches impressionnant.

Maintenant que ce livre est écrit, il gardera à mon avis son format et son volume original.

Commercialement et financiérement, une édition allégée est une opération risquée!

Aussi, à nous de faire le tri et de banir les théses farfelues.

Salutations.
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 08:36    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Bonanza, tu as un message privéSmile)
Je supprimerai mon post, c'était pour te prévenir pour le message, amitié
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 10:41    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Bojour à tous ,
je reviens encore sur la petite phrase d'ALdo en ce qui concerne les actes de "résistance" du coin.

.Citation ..""Le reste, le mur du mensonge, c'est à la présence de quatre ou cinq personnages à la ferme - juste avant le crime - qu'il est d'abord dû. C'est ensuite à toutes les compromissions et autres lâchetés datant de la libération." "


Qui sait si le schisme entre Gustave et Maillet n'a pas ses origines dans cette période troublée où Maillet était le chef du second ?...

Que s'est -il passé au juste entr'eux ...quelle rivalité ou quelle bassesse ,a secrètement bléssé Maillet au point que celui ci se mette ,un jour ,à jouer l'acte du "coup de pied de l'âne "...
Quelqu'un qui connaissait bien Gustave m'a dit un jour : "le "Tave " il en a fait  pendant la résitance,sas qué !!"
La solution est encore dans les non-dits .
"Sas qué !" = Expression provençale qui désigne qu' un fait est plus grand qu'il n'est dit .

 Synonyme à peu près de :"Tu ne peux pas savoir à quel point !"



Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 15:34    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Bonjour ALdo,
bonjour à tous ,

Je partage ton avis sur Domenech qui su aller au delà des faits pour renifler les odeurs d'arrière cour ,plus sombre et souvent sordide .

Comme toi je suis à l'affût de la petite étincelle qui fera une plus grande lumière .
Et je gage aussi qu'elle va survenir à l'improviste e; l'internet en constitue un élément nouveau et non négligeable.

Je garde espoir ici et ailleurs.. de trouver un élément nouveau .
Car au point ou nous en sommes, un seule pièce manquante retrouvée pourrait entrainer une cascade d'enchainements lumineux .
La petite flamme du soldat inconnu ,comme ce forum, symbolise la continuité de la vie ,de la mémoire .
Et tant qui'l y a de la vie il y a .......

à bientôt .
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 30 2008, 22:58    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Traduction littérale pour les Parisiens : Sache que cela est bien dit, je ne peux t'en dire plus!
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Nov 5 2008, 00:16    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Bonsoir à tous,


Le livre de Guerrier ( J’emploie le terme livre par obligation car ce n’est pas tout à fait le terme approprié ) ne contient qu’une longue et interminable charge contre 3 personnages principaux :



                                                                            Sebeille- Clovis- Maillet

Ensuite, la charge est "atténuée" dans sa forme en ce qui concerne les autres personnes, mais croyez bien que le but est le même, c'est à dire
" Discréditer tout ce qui est pas Guerrier "  Pour faire plus simple on pourrait dire que ses attaques fielleuses sont plus ou moins maquillées selon...
Mais en ce qui concerne Sebeille, Clovis, Maillet, et on pourrait rajouter Carrias, l'auteur n'a su se contrôler.......On va dire les choses comme ça..



Tiens donc ?
Vous avez dit bizarre ?
Pas du tout, c’est même facilement compréhensible quand on a parcouru quelques pages, et d’ailleurs le ton est vite donné.


Comme le dit si bien Nicolas , Guerrier est malin malgré tout.
Il met en confiance, il endort, il joue le grand tolérant et exprime son don d’analyse, tout en affirmant dès le départ qu’il n’a aucun parti pris, et que sa méthode concrète d’expertise ne va s’appuyer que sur des faits totalement vérifiables ou bien logiques et sensés, et qu’il n’est pas question pour lui de s’égarer où que ce soit..Et il se vante surtout de n’ avoir aucun parti pris..


C’est ici que l’envie de rire est difficile à contrôler je vous l’avoue, il faut faire un effort surhumain pour y parvenir..
Mais je le dis en toute franchise, je n'ai pu me retenir et mes rires ont du résonner bien fort dans toute la maisonnée.


Car ce livre n’est que partis pris envers certaines personnes lesquelles sont franchement salies et critiquées sur pratiquement chaque page sitôt l’introduction passée.


Partis pris sur ou contre des hypothèses qu’il réfute catégoriquement, on se demande bien pourquoi au vu de ses «  conclusions «  d’expert, et aussi partis pris pour d’autres hypothèses farfelues et qui n’ont aucun fondement réel, si ce n’est son imagination..


Mais ces hypothèses ou explications de certaines phases de cette affaire sont d’après lui à considérer, même si rien ne vient les étayer.Normal, car ce sont " ses " hypothèses.  Ce ne sont plus les autres qui parlent là, mais son Auguste majesté.


Critiques sur l’un , critiques sur l’autre, et les autres , pour ne pas dire  "  critiques contre tout ce qui n’est pas lui   "………Disons les choses comme elles sont et tournons pas autour du pot........


Le ton de ce livre est abject de par sa prétention, ce manque de modestie.
Abject également par le fait que tous y passent, mais que malgré cela, et bien qu’il joue de la moulinette, il prélève à droite et à gauche des éléments venant d’après ses propres dires de gens peu sérieux ou n’ayant eu aucun souci de bien travailler sur cette affaire, et en mélangeant le tout vous sert une sauce absolument infecte et donc forcément indigeste.
Mais tel un grand chef portant sa toque, veut vous la faire ingurgiter, et cela, même contre votre propre volonté……..


Il se gausse de tous, il souligne le moindre «  petit oubli » ou « erreur «  de ses concurrents de la plume, il en souligne aussi les petites faiblesses.


Mais voulez vous que l’on comptabilise les «  oublis et erreurs «  de Guerrier ?
Le nombre serait élevé, soyez en assurés.


Voulez vous que l’on comptabilise ses inventions ?
Je dis "  inventions " et je suis poli en employant ce terme . Je veux rester poli malgré tout, et je dirais " affabulations "

Affabulations expertales..... Ca peut faire rire cette association de mots non? Et bien, oui, ça fait même mourir de rire j'en conviens, mais c'est tout à fait approprié...


Guerrier se permet à lui tout seul de répondre à des interrogations qui perdurent depuis plus de 55 ans,. Seulement voilà , lui qui discrédite tout le monde, en reprochant aux autres d’être allés trop vite dans leur conclusion, voilà que notre infaillible expert de son côté se permet de donner des réponses lesquelles ne reposent sur rien, aucun élément, mais uniquement sur ses déductions personnelles.
Comprenons alors que ce qui vient du dieu de l’expertise est l’absolue vérité et en ce cas, n’allons pas chercher plus loin n’est ce pas ?
Il ne fait que juger les personnes, leur travail, mais par contre, va bien dans le sens de la "béatification " de Gaston Dominici...
Petit à petit, à petites doses.

Mais enfin, soyons clairs et refusons d'être dupes, et à notre tour de bien rigoler en dévoilant le manque total d'honnêteté de l'auteur, sa mauvaise foi, et aussi son immense hypocrisie, car si je vous dis qu'il faut bien rigoler c'est qu'il y a matière à bien se dilater le ventre quand le grand architecte expert se permet d'écrire en pages 21 et 22 ce qui suit:

 jamais l'expert ne juge - il ne fait que donner des avis d'expert….....qui sont d'ordre strictement technique.

Oui, vous avez bien lu.. Relisez encore une fois tout en vous pinçant si vous doutez de ce que vous êtes entrain de lire, et pourtant, c'est la stricte vérité. Il a bel et bien écrit cela.. ( Se rapporter aux pages indiquées..)
Si après cela, certains doutent encore et prennent encore au sérieux ce gugusse, alors, c'est à désespérer..





Duperie et duperie, oui Nicolas, merci d’avoir osé employer ce mot…


Le contenu de ce livre n’est qu’une immense duperie masquée, adoucie, maquillée finement.
Mais en aucun cas, le lecteur ne doit y voir une quelconque once de recherche de la vérité impartiale et honnête, car ce plumitif tous genres et tous sujets, ne donne pas une leçon d’honnêteté, c’est le moins que l’on puisse dire…….




50 pages environ peuvent être retenues comme mémento, recueil de divers évènements datés, une sorte d’aide mémoire en quelque sorte, et tout le reste est à rejeter vivement……..
C’est fielleux et ça n’apporte rien d’intéressant à l’affaire.Bien au contraire.




W.R critiqué comme tous les autres,’ mais moins que certains cependant «  est donc mis au ban en première couche, presque réhabilité à la deuxième, et enfin, pris au sérieux à la troisième.. ( Tout en étant traité finement de je ne sais quoi )


Et c’est là toute la finesse de Guerrier, c’est abattre l’arbre, le débiter en morceaux présentés comme inutilisables, mais très vite, il les récupère, et va s’arranger lui, pour les rendre utiles, mais attention, utiles, toujours dans sa propre logique et ses conclusions personnelles, mais évidemment aucunement dans des faits ou éléments concrets..
Vous aurez compris que ce n’est qu’une farce sordide, de mauvais goût, laquelle n’a aucun intérêt véritable..





Je dirais pour finir que c’est surtout  une grande bouffonnerie laquelle ne mérite qu’une seule chose, qui est d’être écartée totalement de toute biographie sérieuse se rapportant à l’affaire de Lurs ou l’affaire Dominici selon comme on veut la nommer…

Il est d'usage chez les "redresseurs", de n'attaquer que des personnes qui ne sont plus en mesure de se défendre.
Il leur est donc extrêment facile de leur faire dire ce qu'ils veulent, et de tout transformer à leur guise.
Aucune contestation ne peut donc venir des  personnes mises en cause, tout leur est permis.

Et depuis, nous assistons à une " victimisation "  de tout un clan qui aurait été désigné pour supporter à lui tout seul tout le poids de l'infâmie d'un triple crime, triple crime commis par une autorité ou une entité inconnue mais dont certains parlent avec zèle, et voici que ce clan qui n'en était pas un d'après l'analyse " expertale " d'un auteur qui se vante d'avoir de la descendance Bas Alpine, et bien ce clan aurait été le bouc émissaire d'une vaste et sombre conspiration contre un redoutable agent secret, voire un espion sans scrupules qu'aurait été Jack Drummond.

Voici les arguments sans cesse exploités et remis sur la table par tous ces plumitifs à l'imagination fertile.
A chacun d'en juger.

Sachez qu'une léçon de patois Provençal vous est donnée à je ne sais plus quelle page, leçon de quoi? on peut se le demander, car l'auteur est dans l'erreur la plus totale une fois de plus à ce propos, on réalise vite que ses connaissances en Provençal laissent quelque peu à désirer. Il ne lui reste plus qu'à se lancer dans une expertise du langage Incas ou Aztèque et à nous préciser selon sa "méthode " comment dialoguaient ou s'exprimaient ces populations primitives.

Mais quel sera le sujet de la prochaine expertise?
Étant donné que "l'auto proclamé " spécialiste de tout, et que rien n'arrête, pas même l'indécence, est prêt semble t'il à se précipiter je ne sais où pour peu qu'il puisse exhiber " ses talents "

" Le corps d'Ann Drummond déplacé par Gustave avec " sans aucun doute l'aide de " Clovis "
A un mot près, on peut également y lire la phrase citée au dessus, mais attention, l'expert ne juge pas, il ne fait que donner des avis qui ne sont que purement techniques.

No comment..!
Tout le monde aura compris.

Mais puisque il adore user de citations lesquelles sont empruntées, citons le petit paragraphe qu'il se permet d'induire au tout début ;

" Ne vaut 'il pas mieux procéder comme face à un crime totalement mystérieux , en s'interdisant toute hypothèse à priori pour s'en tenir aux faits ? "  ( Werner Heisenberg )

Il a osé........!



Dernière édition par Lederangeur le Jeu Déc 11 2008, 10:14; édité 1 fois
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar Déc 9 2008, 13:09    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus Répondre en citant

Bonjour à tous,



De tous les livres sur l'affaire, celui de E. Guerrier est le plus indigeste.
Et à qui la faute, si ce n'est à son auteur?


Le voici qui arrive soudainement en brandissant les termes certes accrocheurs " Expertise du triple crime de Lurs "

Le voici se vantant avoir fait une expertise poussée sur l'affaire, en affirmant qu'il n'y a pas de place pour le parti pris et qu'il ne juge pas.

D'ailleurs, sur sa monumentale pierre de Rosette laquelle est en plusieurs langages si vous voyez ce que je veux dire, on y trouve ceci:
( Voir ci dessous )


" Ne vaut 'il pas mieux procéder comme face à un crime totalement mystérieux , en s'interdisant toute hypothèse à priori pour s'en tenir aux faits ? "  ( Werner Heisenberg )


Seulement voilà, on est mis au parfum dès les premières pages,
Ce ne sont que critiques, et soulignage des coquilles des " autres "....

En fait, on décroche vite.. Car la lecture est plus que pénible.

Quant à l'absence de parti pris, qui va oser y croire?.....

Oui, ce " parpaing " de 750 gr n'est qu'un agglomérat de sous-entendus pour le moins mesquins et son orientation, on l'a bien compris, va dans le sens de la
 " sanctification " de Gaston Dominici pourtant jugé coupable.

Quand Guerrier juge Reymond ( Entre autres) car en fait, dans son parpaing, il ne fait que juger les autres,
ce n'est que pour le mettre en avant, lui, et le commando de pieds nickelés à la sauce Barthowski...Mais en maquillant le tout, sous des critiques, bien évidemment!
Seulement voilà, Reymond en arrive à être une référence pour l'"expert, et c'est là que ça devient pitoyable.
En effet, quand on arrive enfin et après d'immenses efforts ,à la fin de la lecture de cette grande bouffonnerie, on y lit que la thèse la plus " féconde"  serait bien celle ci..........Tout est dit...........Rien à ajouter.

Bien entendu, on ne sera pas étonné quand ont voit que chaque fois que l'occasion lui en est donnée, il écrase les disparus comme Sebeille, Maillet, Clovis..

Tiens donc?
Pourquoi ces trois là surtout?
Est ce si difficile que ça à deviner?

Tout le monde aura compris..

Finalement, Reymond et lui marchent en parallèles, que dis je, il courent côte à côte pourrait t'on dire.

Le plus indigeste est sans nul doute sa manière d'interpréter les " pensées " de Sebeille, de les affiner comme bon lui semble, et comme cela l'arrange, pour vous les servir sur un plateau, et cette volonté absolue et permanente de " taper " sur l'inspecteur... C'est lassant, lourd, indélicat et sans aucun interêt..
( Pas de parti pris selon l'auteur  )    Dur de se retenir de rire....Mais en fait, on ne rit pas, on en a pas envie,  tellement le ton est fielleux et hautain.....Le tout, nappé d'une ironie de carnaval........

Passons sur son " expertise légale "......Il y aurait trop à dire..

En effet, ce pavé devrait être amputé d'au moins 500 pages, et on ne devrait retenir que les informations de bases, lesquelles après tout sont assemblées et sont parfois utiles..
Mais c'est là, le seul interêt....
Il n'y en a pas d'autres.

Il y eu Reymond avec ses " inventions "
Il y a eu Mossé avec ses élucubrations et ses nombreuses erreurs..Un véritable et pitoyable recueil d'absurdités.
Il y a eu Guerrier avec " Son expertise '" laquelle n'en est pas une, il s'agit seulement d'un " montage " dont les arguments sont clownesques ( Voir l'expertise sur les autopsies ou plutôt comment celles ci sont interprétées et voir aussi comment Guerrier " devine " la position des victimes, le 1er tireur, le 2e tireur, etc, etc )
" Il y avait un deuxième tireur?  Ah bon?
Quel scoop que voilà.
Mais attention aux ( arguments ), cela est pittoresque.

Soulignant sans cesse la faiblesse et le manque de précisions  des rapports d'autopsies, expliquant que celles ci ont été baclées, incomplètes, etc, etc, et rappelant sans cesse leurs inconsistances, le voici, qui lui, en tire des conclusions précises et des certitudes, en s'appuyant sur des éléments quasi-inexistants d'après ce qu'il affirme.

Plus de 55 ans après les faits, le voici qui brandit des rapports d'autopsies d'outre-tombe, plus de 55 ans après les faits, oui, vous avez bien lu.............!
Mais comment a t'il fait me direz vous?  Et bien, tout simplement en partant de rien, puisque rien de vraiment consistant n'est ressorti de ces rapports car autopsies imprécises et baclées, ( C'est lui qui le dit dans son pavé ) le grand magicien et co-partenaire de l'autre joggeur de l'imaginaire et du fantasque,( W.R )  tout en partant de rien, en arrive à expliquer un tout........!!
C'est fort non?

Sachez tout de même que chez E.G, l'imagination " la sienne " devient la réalité..............Et que nous devons récuser tout ce qui n'est pas lui...


Terminons en disant que ceux qui veulent lire quelque chose d'intéréssant sur l'affaire doivent surtout regarder ailleurs..C'est le moins que l'on puisse dire.

A éviter absolument :   ( Reymond, Mossé, Guerrier ).........

L'indigestion serait aigue...! Sévère...


S'en tenir aux ouvrages sérieux, qui, si ils ne sont pas parfaits, eux aussi, ont au moins le mérite d'expliquer avec la plus grande honnêteté possible le déroulement de l'enquête et le reste, et surtout, leurs auteurs ont su demeurer modestes, humbles, et n'ont pas cherché à imposer " leurs certitudes ".!!!


Laborde
Domenech.... Sont les deux principales références....

Sebeille vaut le coup d'être lu.. n'en déplaise à certains...
Il n'a voulu que raconter ce qu'il a ressenti au cours de cette enquête....
Mais allez donc savoir pourquoi certains veulent lui faire dire autre chose..!!
E.G a t'il seulement compris que l'inspecteur n'avait d'autre prétention que de raconter son vécu et ses sentiments sur l'affaire, tout simplement, et non refaire l'enquête après tant d'années?  On se permet sérieusement d'en douter.........

De tous les ouvrages fielleux, manipulateurs et mesquins, ce "pavé " d'expert est le pire de tous, c'est de loin, le plus infect!  Aucun doute n'est permis à ce sujet..


Soulignant pratiquement à chaque page les coquilles, erreurs, fautes d'orthographes des autres, le tout, sur un ton plus que prétentieux, il faudrait tout de même rappeler que lui même n'en est pas exempt, malgré ce qu'il affirme, et que des erreurs, on en trouve aussi dans son " oeuvre ".........

Quant à son absence de "parti-pris ", puisque il se vante de ne point en avoir, on est vite convaincu du contraire, sitôt passé les premières pages..
Pages ô combien trop nombreuses et pénibles à parcourir.

On peut même y lire de nombreux scoops ( d'expert )....
On y lit ( entre autres )   que si la police n'a pas pu récolter de traces d'empreintes sur les poignées de la Hillman, c'est parce que Clovis y a pris soin.
Cela est une certitude pour l'expert.....Point de doute là dessus.
Tout le monde peut apprécier sur " quoi " se basent ces certitudes de l'infaillible spécialiste....

Vous pouvez vérifier, vous y verrez ce " brillant " passage plus qu'intéréssant, sur Clovis qui aurait effacé les empreintes sur la Hillman.
Point de supposition, mais certitude pour l'auteur.....................!!

Voici ce que l'on peut appeler une magistrale et superbe démonstration de " non parti-pris "
Essayez, si vous y parvenez de ne pas mourir de rire.  Mais j'avoue que cela risque d'être difficile.

Souvenons nous de la citation de Werner Heisenberg, laquelle est brandie fièrement par l'auteur.

" Ne vaut 'il pas mieux procéder comme face à un crime totalement mystérieux , en s'interdisant toute hypothèse à priori pour s'en tenir aux faits ? " *


Demandez alors à l'auteur d'exhiber les preuves qui vont indiscutablement désigner Clovis comme celui qui a effacé les empreintes sur la Hillman..
Mais vous risquez d'attendre longtemps côté réponse, et surtout, pour " voir " ces preuves..

Car pour lui, c'est bien Clovis qui était le grand conspirateur.
C'est Clovis qui a tout orchestré.

Inutile de rappeler tout ce qui a été tramé contre ce pauvre Clovis par tous les autres membres du clan. Seule Germaine avait refusé de participer à cette vaste et sournoise comédie.

Clovis accusé par Augusta et Clothilde d'avoir détenu l'arme dans son " garage ", garage qu'il n'a jamais possédé.
Clovis qui a subi des pressions et menaces, qui a été traité de " menteur " par ces irréprochables membres de ce clan, qui eux, ne mentaient jamais, et ce même Clovis, qui ayant été agressé à son propre domicile par le reste de sa famille, car en effet, tous les autres membres exigeaient de lui qu'il revienne sur son accusation envers le père.

Et bien, voyez vous, malgré cela, c'est bien Clovis qui a été le pire des conspirateurs, et qui aurait effacé les empreintes sur le véhicule des Anglais....

Pour en revenir au "garage fantôme" de Clovis, même Gaston n'avait osé en parler, et ce, même quand il attaque Clovis lors du procès.

Pour Gaston, l'arme se trouvait à la Serre.
Pour les Caillat et Clothilde, elle se trouvait dans le "garage" de Clovis.
Puis, cette arme était à Maillet, mais auparavant, elle était inconnue de tous!









Le clan n'était pas un clan.......... Gaston Dominici n'en était pas le chef.........( D'après lui )

( A suivre ) Et ça ne sera pas triste.........
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:49    Sujet du message: Il faut tous les avoir lus

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Ouvrages sur l'affaire - Bibliographie -> Les différents auteurs sur l'affaire - Presse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com