Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les invraisemblances
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Contradictions des déclarations et des témoignages -> Les invraisemblances
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven Fév 14 2014, 16:47    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour,
 De retour de Peyruis, Roure , selon ses dires, s'arrête à la Serre dans le but de  :
 1) Prévenir le gamin .
 2) Récupérer son litre de vin qu'il avait  précédemment oublié de prendre en se rendant à l'éboulement .
 Après cette entrevue, Roure poursuivant son chemin débarque vers 8 h à la Grand'Terre, pénètre côté Sud dans la cour de Gaston pour s'entretenir des événements avec lui .
Au même instant sortant de la bergerie Gaston déboule dans la cour de Gustave côté opposé, apprend tout étonné le drame par Yvette ou par son fils, et en quatre ou cinq secondes  le temps de quitter son carnier il se rend sans discourir davantage et sans plus attendre sur la décharge.


( Gaston dira au procès : Eh , Faustin ! je ne t'ai pas vu !
Faustin lui répondra : En tout cas, on ne s'est pas parlé !
Alors, ne faut-il  pas se demander ce que Faustin était venu faire, alors que séparé de quelques mètres à peine, il ne s'adresse pas au vieux,  bien qu'au préalable son intention était de discuter avec lui ).


Aussi sec, dégoulinant de sueur  ( je suppose ), Zézé se pointe à l'entrée du chemin de terre conduisant à la GT ; sans quitter sa bécane, hapé au passage par le vieux, poussant son vélo d'une main, il accompagne Gaston suivi de Gustave en direction du campement de fortune des Anglais.
*Gaston et Gustave vont nier être sorti de la ferme avec Zézé.


Voilà à peu de choses près la séquence chronologique de ces événements  .


Cependant, question:  En partant de la Serre distante de 3 Km de la Grand' Terre,  Roure se déplaçant en vélomoteur et Zézé à vélo ,comment est-il possible qu'ils puissent arriver quasiment au même moment ?
Car si l'on en juge par la brièveté de la conversation surprise par le cheminot entre les membres du clan et que Gaston dans l'instant qui suit  rencontre Zézé  on ne peut qu'être admiratif  au vu de l'extrême rapidité de l'enfantouillasse  pour couvrir cette distance de 3 Km.
Chapeau bas,  on en déduit aisément que pour ce faire il a dû tête baissée, nez dans le guidon, pédaler à tous crins de toutes ses forces à la poursuite d'un Derby piloté par le sieur Roure. 
Ce qui constituerait une belle performance cycliste .


Il n'est pas question de chipoter sur quelques minutes, mais on doit convenir qu'il apparaît une concomitance d'actions beaucoup trop rapprochées entre nos trois compères, pour que Zézé à bicyclette puisse accomplir une performance quasiment égale au temps de déplacement de Roure sur son engin motorisé.
Face à cette faisabilité douteuse cela tend à démontrer que Roure ne se serait pas arrêté à la serre mais qu'il aurait rattrapé et dépassé le " petit " sur la route peu avant d'arriver à la ferme des Dominici.


* Ainsi, pourrons nous par hypothèse proposer une explication à la question que pose E.Guerrier  P 292 :  " Pourquoi sortir ensemble devait être caché ? "
A l'évidence bête comme chou, père et fils Dominici et bien d'autres, ont compris que dans le meilleurs des cas , en partant de la Serre au même moment , Roure et Zézé ne pouvaient arriver ensemble à la ferme.


Si Zézé précédait Faustin avant d'être dépassé sur la fin du parcours séparant les deux fermes, cela conforterait les lourdes présomptions retenues à son encontre, à savoir,  qu'en se rendant chez son grand-père, le gamin avait déjà connaissance des crimes.
En conséquence il devait se trouver à la GT dans la nuit du 4 au 5 Août au moment des faits. 


Amicalement 0ryx
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven Fév 14 2014, 16:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Fév 19 2014, 22:59    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour amis (es) du forum,

Que dire après cet excellent post de notre ami Oryx?
Redoutable dans la recherche du détail, et chroniqueur sportif tout à la fois. Okay
Il semblerait que l'enfantouillasse avait de solides capacités sportives en deux roues. Fausto Coppi n'aurait pu égaler cette performance à la Zézé. Cool
Mon cher ami Oryx, il serait difficile en effet de nier davantage la présence de Zézé à la ferme cette nuit là.
Je connais des haricots verts ( de rage ) qui n'ont du pouvoir s'abreuver comme ils le souhaitaient, et je pense aussi à un litron de lait qui a du avoir le temps de " brousser " tant, notre petit bonhomme était occupé à un entrainement intensif sur sa bécane à pédales. Embarassed
Comme vous le remarquez si bien, qu'est venu faire Roure à la ferme, si c'était pour ne pas dire un mot à Gaston?
sans oublier les invisibles. Tout un troupeau de chèvres et un " Hauteville " dont personne ne situe l'horaire exact de la présence sur les lieux.
On se demande comment les enquêteurs ont pu digérer cette soupe. Rolling Eyes

Amicalement.
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mar Fév 25 2014, 14:30    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour,
Un élément supplémentaire à prendre en considération qui peu apparaît au demeurant minime mais qui s'ajoute au temps passé sur le  trajet effectué par Zézé.
En effet , celui-ci mis au courant des événements ,  s'attarde encore quelques instants  pour griffonner sur un bout de papier à l'attention de ses parents qu'il se rend à la GT .
Donc Zézé et Roure ne sont pas du tout partit ensemble, ce qui accentue la différence de temps entre le vélomotoriste  et le cycliste et accrédite l'impossibilité que Roure rentre dans la cour de Gaston et que quelques instants plus tard Zézé s'apprête à pénétrer sur le chemin conduisant à la ferme.
  
.Et il précise dans son billet laissé sur la table de la cuisine :  " qu'il s'est produit un accident " 
Accident ? mais alors, les cheminot ayant découvert 3 cadavres, Roure  ne pouvait tout de même pas lui dire qu'il s'agissait d'un accident.
D'autant que Zézé aurait déclaré avoir appris les événements de la bouche de Roure en ces termes :
  "Hier au soir des campeurs ont soupé, près du pont. Ils se sont battus et une petite est morte".
Propos niés par Faustin .


Si ce bout de papier à réellement existé, et qu'il est mentionné dessus par son auteur qu'il y aurait eu un "accident" à proximité de la GT, c'est bien la preuve que Roure ne se serait pas arrêté à la Serre; ce qui constituerait une présomption mensongère supplémentaire , comme quoi, craignant le risque de se trahir auprès de ses parents, qu'il s'était absenté au cours de la nuit du 4 Août, il ne pouvait écrire qu'il y avait eu trois morts puisque le matin du 5 Août, entre 7 et 8 h personne ne serait venu le prévenir. 


Il y a un trou dans son emploi du temps le matin du 5 Août, d'où la stupide obligation de mentir en impliquant des tiers plus ou moins complaisant  pour justifier ses mensonges.
Cordialement Oryx
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mar Avr 1 2014, 17:51    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour,
LE PRESIDENT . -- Pourquoi avez vous menti sur votre emploi du temps avant 7 heures du matin? Peut-être ne voulez-vous pas dire que vous êtes venu vers 6 heures pour aider une certaine personne à retourner les cadavres  (?)


Question on ne peut plus soupçonneuse, restée sans réponse, formulée par le président Bousquet à l'encontre de Zézé .
Sur quels indices le haut magistrat fonde-t-il ses présomptions ?


Un peu comme tous les enquêteurs lors des investigations, qu'il s'agisse de Sébeille, de Constant, du capitaine Albert ,ou après le jugement, par Chenevier, Gillard, etc , puis  jusqu'à nous mêmes, en se fiant avec circonspection sur ce que rapporte la presse. 
Néanmoins  on ne peut qu'y souscrire en nous interrogeant face à l' accumulation de mensonges proférées par le gamin sur son emploi du temps , et plus précisément en raison de ses balivernes répétitives concernant la tranche horaire située entre 6 et 8 heures du matin au 5 Août.
Il recherche de toute évidence un alibi par tous les moyens en sollicitant son imagination fertile pour justifier sa présence à la Serre .
Dans un premier temps en forçant le témoignage, obtenu à l'arraché, de M. Roure, puis en évoquant une conversation avec  M. Puissant, malheureusement ressuscité  pour un temps trop court ; et en dernier ressort avec la tentative de suborner Galizzi l' ami très intime de la famille .
Dés lors à la lecture de ce rappel, quelle objection pertinente pourrait s'opposer à ce que Zézé tout auréolé de l'innocence la plus naïve , n'ait jamais quitté la Grande Terre; ou bien qu'il y soit revenu sur le coup de 6 heures du matin en toute discrétion sur la bécane du Tave comme le subodore le président Bousquet ; pour réapparaître à la GT au moment opportun en même temps ( pur hasard ) que Roure. 


Car in fine, à l'exception du cheminot dont on connaît les revirements successifs  personne ne peut se porter garant de la présence de Zézé à la Serre, ni dans les environs de Peyruis.
Faut-il ressasser une fois de plus que ce cheminot qui prétend acheter tous les jours un litre de vin  chez les Perrin  ne s' y arrête pas en se rendant à son travail, ni que, son comportement le prouve, sans inquiétude particulièrement pressante il ne se rend plus tôt qu'à l'ordinaire pour aller constater les dégâts occasionnés sur la voie ferrée,étant donné qu'il rattrape et dépasse sur la route à une heure habituelle ses coéquipiers se rendant gare de Lurs. 
 Donc, pour quelle raison Zézé veut-t-il prouver qu'il se trouvait à l'opposé de la GT  si ce n'est simplement qu'il devait s'y trouver .
 Et ce n'est pas l'intervention mal à propos de l'avocat général, qui, au cours d'une audience, en guise d'explication ( répondant à la place du petit Perrin,  provoquant de ce fait l'ire justifiée de la défense)  tente de lui établir un alibi satisfaisant lorsqu'il soutient que l'enfantouillasse aurait menti, craignant  le risque de se faire " maronner " par son père au prétexte qu'il se serait levé trop tard .
Ouf de soulagement pour le témoin.
Circulez, la messe est dite!!!
Cordialement Oryx
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Avr 11 2014, 01:29    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

 Bonsoir à tous et bonsoir Oryx,

je colle ici un extrait de votre post.


 Donc, pour quelle raison Zézé veut-t-il prouver qu'il se trouvait à l'opposé de la GT si ce n'est simplement qu'il devait s'y trouver .
Et ce n'est pas l'intervention mal à propos de l'avocat général, qui, au cours d'une audience, en guise d'explication ( répondant à la place du petit Perrin, provoquant de ce fait l'ire justifiée de la défense) tente de lui établir un alibi satisfaisant lorsqu'il soutient que l'enfantouillasse aurait menti, craignant le risque de se faire " maronner " par son père au prétexte qu'il se serait levé trop tard .
Ouf de soulagement pour le témoin.
Circulez, la messe est dite!!!

 

Ainsi, ne pensez vous pas que charger Gaston et seulement Gaston,  ne devait pas arranger tout le  monde? Beaucoup ont du être soulagés.
ajoutons à cela la suspension d'audience quand Gustave est sur le point de craquer, et nous voyons comment ont été dirigés les débats.

salutations.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Sep 12 2014, 20:46    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bien le bonsoir à tous !

Il semblerait que l'enfantouillasse avait de solides capacités sportives en deux roues. Fausto Coppi n'aurait pu égaler cette performance à la Zézé


Fausto Coppi n'aurait peut-être pas pu égaler la performance de zézé, mais Umberto Masetti concitoyen et contemporain de Coppi, également champion sur deux roues, lui aurait pu.
Ce qui serait une explication à la probable méprise ayant fait surgir le diable de sa boite à 6 heures du matin. Entre autres.

Cordialement
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Dim Sep 14 2014, 22:44    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour Dixlouca,


En se référent aux divers articles de presse et des ouvrages concernant  le timing révélant ces faits , je pense que vous serez d'accord sur l' infaisabilité  d'une arrivée quasiment  instantanée de Zézé à vélo et Faustin à moto.


La très brève conversation entre les Dominici telle que, entendue dés son arrivée et narrée par Faustin ,  suivie aussitôt par le départ précipité  de Gaston vers les lieux de la scène de crime, ne permettrait pas de laisser suffisamment de temps à Zézé partit de la Serre après le cheminot pour parcourir la distance de 3Km.


En décortiquant cette séquence , nous remarquons la concomitance de 3 mensonges.
Le premier, grâce à Faustin, en s'arrêtant chez les Perrin, exonérerait Zézé de la connaissance des faits perpétués au cours de la nuit.
Ainsi, le deuxième, pouvait exclure le gamin d'avoir utilisé au cours de cette nuit le vélo du Tave . ( Encore que cet idiot de Zézé aurait très bien pu prétendre l'avoir emprunté quelques jours auparavant à Gustave.)
Et le troisième au profit de Gaston, qui par deux fois en répétant : où ?, où ?, au sujet des victimes, pouvait prouver sa méconnaissance des événements. 
La vérité repose sur le passage avéré ou non de Faustin à la ferme de la Serre.
Cordialement Oryx


















 








 
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Sep 15 2014, 12:21    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour Oryx

1]Pensez vous que Faustin pourrait être un témoin bien complaisant ?
Personnellement cela ne me surprendrait pas, mais votre avis m'interresse.

2] A part le vélo rouge vu à l'abandon sur le campement quelqu'un a t'il vu Zézé dessus et en action sur la route ?

Cordialement
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Lun Sep 15 2014, 22:04    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Salut Dixlouca,
1)  A l'évidence oui, s'il a été trompé par le clan, il n' en a pas fait état, tout juste a-t-il reconnu ne pas avoir voulu faire mentir Zézé en le contredisant.


2)Le gendarme Bouchier laissé en faction au bord de la RN a très bien vu le gamin arriver de Peyruis à bicyclette, puis quelques minutes plus tard venant de la ferme se diriger à pied  en la poussant par le guidon vers la décharge en compagnie de Gaston et Gustave.
Zézé ne possédait pas de vélo à titre personnel, sinon il n'aurait pas eu besoin de mentir en soutenant qu'il avait utilisé la bicyclette du fils de Clovis.
C'est donc reconnaître qu'il s'était bien  rendu à la ferme à vélo.
Vélo rouge, que le capitaine Albert a remarqué appuyé contre le mûrier et identifié comme appartenant à Gustave.
Si Zézé ne possède pas de bécane perso, qu'il n'a pas pu utiliser celui de son cousin, qu'il s'est rendu à la ferme le matin  à bicyclette , il ne pouvait donc se servir que du vélo de Gustave dont il avait plus que probablement fait usage au cours de la nuit.
Amicalement Oryx 
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Sep 16 2014, 18:46    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour Oryx et le forum

1] Oui je suis d’accord.
Interrogé sur l’épisode de la découverte du corps de Drummond, pour étayer son grand étonnement au fait de ne pas avoir remarqué le lit de camp auparavant et de ne le découvrir
qu’au retour du talus il cite la phrase qu’il a prononcée à ce moment-là « elle est forte celle-là ».
Pensez-vous que cette phrase soit du même acabit que celle tendant a prouvé l’ignorance du papé sur les événements de la nuit ?
C’est-à-dire à lisser le fait que personne n’est vu jusque-là le lit de camp au bord de la route.

2] Au prochain post on m'appelle !

Amicalement
Dixlouca
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mar Sep 16 2014, 21:35    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

  
Bonsoir,
Cette phrase aurait été prononcée par Faustin au retour de son inspection sur la voie ferrée, je ne sais plus qui la relate et dans quel ouvrage.
Sans revenir sur l'attitude en particulier et le comportement  des témoins de la première heure, le moins que l'on puisse en déduire serait que ces bougres avaient deviné d'où venait la responsabilité du massacre.
Cordialement Oryx
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Sep 16 2014, 22:18    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

La suite

2] Voyez-vous j’avais envisagé que Zézé aurait pu emprunter non pas le vélo mais la moto de Gustave.
Pourquoi ?
Parce qu’après le chaple Gustave ne pouvait quitter la GT, et qu’il avait besoin d’aide. De l’aide très rapidement et bien avant l’aube. Pour mémoire je vous rappelle qu’un des cheminots présent ce matin tragique a rapporté que Clovis donnait l’impression d’être au courant de pas mal de chose lorsque le groupe s’est rendu sur le talus. Vous me suivez !
Qui la prévenu ? Comment serait-il venu et comment serait-il reparti ?
Bonjour le rapidement avec un vélo alors qu’une moto cela va vite et même si l’on est deux dessus.
Un trajet GT vers Peyruis (seul)
Un trajet Peyruis GT (à deux)
Un trajet GT Peyruis (à deux)
Un trajet Peyruis GT (seul) pour restituer la moto.C’est sur cet ultime trajet que Gustave œuvrant sur le campement se méprend sur le conducteur, pensant avoir à faire à Zézé, jaillit de derrière l’Hillman et hèle Olivier. 1°boulette de Gustave
Ultime trajet GT Serre avec le vélo rouge.

Pouvez vous me timerisez cette hypothèse ne serait que pour le fun s’il y a une once de viabilité.
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer Sep 17 2014, 11:13    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour Dixlouca, 
Bien sûr, si Clovis avait été prévenu...  En se basant sur ce que laisse entendre Boyer  lorsque son beau-frère semble-t-il se rend directement près du cadavre de la fillette.


 Il aurait été tout à fait logique, comme vous le suggérez, d'utiliser  la moto de Gustave pour aller plus vite le prévenir .
Les trajets aller retour Clovis et Zézé ,GT/ Peyruis peuvent se concevoir ainsi dans cette éventualité.


Si méprise sur la personne devait se produire ,elle ne pouvait dans ce cas provenir  que d'une personne arrivant de Peyruis à moto.
Soit Zézé, soit Roure qui devait impérativement se rendre sur les lieux de l'éboulement.
 Pour le malheur de tous les Dominici, si l'on peut dire, ce fut Olivier.


Encore qu'à ce moment là, rien ne s'opposait à ce que le Tave  sorte du bivouac, de devant le capot du véhicule et se précipite sur la RN pour quémander du secours au premier venu .


Que ce soit à moto ou à vélo il a quand même perdu les cale-pieds ou les pédales.
Amicalement  Oryx
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Lun Sep 22 2014, 18:39    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonjour,
Une autre interrogation soulevée en son temps sur le forum : 
Clovis a t-il été prévenu dans la soirée lors du passage de Gustave chez Roure le 4 Août  ?
Ce qui semblerait évident .
Il serait même tout à fait anormal que cela n'ait pu avoir lieu ne serait ce qu'au titre de la solidarité familiale d'autant qu'un tiers proche voisin a été prévenu par obligation  ;  surtout que Clovis est dépeint comme le mentor omniprésent du Tave et de Zézé 
Ce qui rendrait invraisemblable de cacher l'éboulement à son frère aîné après avoir quitté le " café des voyageurs" exploité par l'épouse de Roure.


Dans ce cas ,après l'installation du bivouac par les  Drummond et lors du retour du Tave de Peyruis, un certain nombre de personnes auraient pu venir voir l'éboulement, occasionnant des allées venues  à proximité des Drummond,  qui, face à ce remue-ménage n'auraient pas manqué d'aller jeter un coup d'oeil en se rendant sur le pont enjambant la voie ferrée.


De même ,Dixlouca vous l'aviez évoqué, dés l'arrivée des Anglais, la gamine par curiosité aurait pu, profitant de l'installation sommaire du bivouac satisfaire sa curiosité en se rendant en direction de la Durance tout en restant à portée de vue de ses parents et voir en contre-bas du pont Gustave avec sa petite pelle s'affairer à dégager la terre recouvrant un des rails


Quoi qu'il en soit, le vieux n'a certainement pas apprécié la présence gênante, inopportune, de ces touristes , car l'incident avant la commission des crimes aurait pu se régler en catimini sans avoir a prévenir un échelon supérieur autre que l'ami Faustin.
On pourrait admettre par hypothèse  qu'avec l'esprit embué , " plein comme une barrique" , du patriarche  seigneur et maître de la GT, l'incident révélé au grand jour en présence des Anglais aurait pu contribuer a élever fortement la tension entre les membres du clan . 
Dés lors la recherche d'un mobile pourrait apparaître clairement établie.
Par contre coup la famille en aurait fait les frais.
Affabulation ou pas,  il a même été dit par Aimé et Jean Girard que Clovis se serait querellé avec Sir Jack.


Il est difficile d'admettre que Gaston se serait  couché de bonne heure sans qu'il ne prenne part à la conduite à tenir. 


Ce serait persister dans l'illusion de croire que face à cette situation exceptionnelle que tous, toutes, aient pu s'endormir sans qu'un tour de veille ne se soit effectué en prévision d'un éventuel éboulement beaucoup plus important qui aurait pu advenir dans la nuit, obligeant l'arrêt de la micheline du matin,et ce sanctionné par de grosses conséquences financières .
Abonder dans le sens  qu'ils n'ont  " rien vu,rien entendu, nous étions tous couchés " coupe court à toutes interrogations sur les personnes susceptibles d'être venues et ne fait que renforcer l' alibi inattaquable des Dominici.
Alibi forteresse ,que l'on ne pourrait battre en brèche qu'en démontrant qu'un ou plusieurs individus se devaient d'être présents sur les lieux ,soit par proffessionnalisme , soit par solidarité familiale, soit en tant que responsable civil en cas d'aggravation des désordres.
Alors qui ?Zézé, Clovis, Roure, Gustave, Gaston, Marie , Yvette , Galizzi, Chaillan?
 Qui pouvait ( aient )ou devait ( aient ) se trouver dans la luzerne avant la tuerie?


Amicalement Oryx
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Sep 22 2014, 22:10    Sujet du message: Les invraisemblances Répondre en citant

Bonsoir,
Je vous répondrai qu’avant la tuerie il devait y avoir un joli panel de petits bras musclés, aguerris au maniement de la pelle. Ce panel étant à forte dominante PLM, je me demande s’ils ont poussé la conscience professionnelle jusqu’à désigner un surveillant (en lui interdisant toutefois de souffler dans la trompe à l’approche d’un convoi !)
Mais pourquoi Maillet et éventuellement son frère ne font pas partis de votre listing ?

Cordialement
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:28    Sujet du message: Les invraisemblances

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Contradictions des déclarations et des témoignages -> Les invraisemblances Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com