Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Si c'était maintenant , on saurait .

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les constatations -> Sur les lieux, les enquêteurs procèdent aux premières constatations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Jan 30 2014, 00:12    Sujet du message: Si c'était maintenant , on saurait . Répondre en citant

 Salut

je viens de voir une bonne émission , enfin j'en ai vu plusieurs sur les méthodes des policiers pour étudier les indices et autres .
Des spécialistes arrivent en examinant les tâches de sang d'après leurs formes , à savoir quelle arme a servi , et à savoir aussi l'endroit exact ou une personne s'est fait assassiner .
Les projections de sang indiquent même la force du coup , ou si il y en a eu plusieurs ou si un corps a été déplacé .
Je pense à l'enfant , achevée à coups de carabine , l'assassin a obligatoirement reçu des projections de sang sur le bas du pantalon et sur les chaussures .
Y avait pas deux pantalons qui séchaient chez les fermiers ?

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu Jan 30 2014, 00:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Jan 30 2014, 19:20    Sujet du message: Si c'était maintenant , on saurait . Répondre en citant

 
Bonjour amis (es) et bonjour Jean Michel,
 
 
Y avait pas deux pantalons qui séchaient chez les fermiers ?

C'est normal Jean Michel, ne vous inquiétez pas, après une paisible nuit estivale et champêtre, quoi de plus normal qu'une mère de famille après avoir donné un biberon à 1h du matin à son enfant, décide de bien commencer la journée en faisant une lessive très tôt le matin, avant d'enfourcher sa bicyclette, aller au devant des gendarmes, et partir ensuite au marché d'Oraison pour y faire des courses?
Seriez vous étonné cher ami d'un comportement aussi normal que celui ci? Cool Embarassed
Merci pour les infos à propos des tâches de sang.

Amicalement
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Mai 15 2014, 16:33    Sujet du message: Si c'était maintenant , on saurait . Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je ne suis pas experte, et je reconnais que les avancées techniques en matière de recherche d'indices sont passionnantes et efficaces.
Mais en 1952, rien de tout cela n'existait, sauf peut être la prise d'empreintes et la balistique.
Il est vrai que rien n'est comparable.
Par contre, le " bon sens "  ne date pas que d'aujourd'hui que je sache.
La méthode d'interrogatoire de Sébeille est bien particulière. Il interroge un suspect devant d'autres qui lui sont proches, s'en va, et revient par la suite. je parle là de ses nombreuses incursions à la Grand-Terre. On imagine sitôt le départ du super inspecteur, comment de nouvelles stratégies devaient aussitôt s'élaborer afin de contrer les dernières questions  gênantes de l'enquêteur. Ils étaient prêts à contrer toute nouvelle initiative lors du prochain passage des policiers.
Comment un super inspecteur n'a pas respecté le B.A BA des interrogatoires pratiqués par la police, c'est à dire, interroger une personne seule et isolée, puis, passer aux autres suspects, un par un, et dans les mêmes conditions, afin de les confronter face à leurs contradictions ? 
Drôle de méthode que celle employée par le Maigret Marseillais.

Salutations.
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam Mai 17 2014, 10:38    Sujet du message: Si c'était maintenant , on saurait . Répondre en citant

Bonjour,
Vous avez certes raison Germaine,  les nouvelles techniques d'investigations dont  dispose l'I.J aurait pu permettre de faire " parler " certains indices ne serait-ce que sur les corps des victimes .
Mais soyons charitable et reconnaissant malgré tout envers Sebeille, le bordel ambiant n'a rien fait pour améliorer les choses.
Quant aux interrogatoires quel que soit la façon dont ils auraient pu être menés, le mensonge aurait toujours dominé; et ce n'est pas les contradictions qui les gênaient aux entournures.
Cordialement 0ryx


 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:30    Sujet du message: Si c'était maintenant , on saurait .

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les constatations -> Sur les lieux, les enquêteurs procèdent aux premières constatations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com