Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

les témoins
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Jan 29 2014, 17:23    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
Bonjour à tous,



Il ne faudrait pas que ces bonhommes deviennent des menteurs quand ça vous arrange, et autant pour dire la vérité quand cela vous arrange aussi.
Là oui, je serais terriblement gêné.



Mariani, il me semble pourtant avoir été claire.
Merci de bien me relire, et si je n'ai pas cité Gaston comme vous dites, c'est que j'ai orienté mes commentaires particulièrement sur les cheminots.
Je ne sais où était Gaston, mais il ne figure pas semble t'il parmi l'équipe dont nous parlons. Même si sa présence ait pu être dissimulée, ( Ce n'est qu'une hypothèse ) je ne fais que commenter ce qui nous a été rapporté de la part des différents auteurs, et ce que nous indiquent les PV.
Je vois pas ce qui vous gêne.

Bonne soirée.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer Jan 29 2014, 17:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Jan 30 2014, 19:13    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

  Bonjour amis (es) du forum,

Bonjour Germaine,


Si vous remettez tout en cause, pourquoi occulter le " faux départ " du troupeau? Question

Il me semble que les auteurs, tous confondus en ont parlé et également les membres de la famille à Gaston, et y compris Gaston lui même.
J'espère que vous avez compris que je partage votre analyse quand vous dites que tout peut être faux dans ce qu'ont affirmé les cheminots, y compris le fait que Gaston apprend de sa belle fille qu'il y a des cadavres sur le campement et sur le talus. ( Roure )
Votre supposition est intéressante, mais faites en sorte qu'elle soit complète, c'est pourtant facile. Cool
Je pense avoir été aussi clair que vous. Ca ressemble à un dialogue de sourds. Confused

Amicalement Very Happy
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 437
Masculin
Point(s): 487
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven Jan 31 2014, 15:15    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonjour toutes et tous,
Au début de  cette rubrique, il est écrit qu' Yvette se trouvait dans la luzerne, selon Rose, femme de Clovis;  propos rapportés par Laborde.


Dés lors ne  pourrait -on pas faire coïncider les interrogations  de Gustave face à Aimé Perrin au sujet de la venue de sa femme et du petit pour voir l'éboulement, en apportant un complément au post du 17.01.2014 à 17h 49  de Germaine.
Petit rappel :
 En lisant E.Guerrier P. 201,202, cette scène se serait déroulée  lorsque Gustave  rencontre sur la décharge Aimé et les gendarmes
Dans un premier temps il demande à Aimé si Yvette lui a parlé de sa venue avec le petit voir l'éboulement, puis il lui aurait recommandé de ne pas en parler.
Ainsi que :  si, au moins  , il n'avait pas dit aux gendarmes qu' Yvette était venue avec le petit sur les lieux la veille ".
Mais alors  qu' aurait-il apprit  de " plus " que cela , ou connaître de plus sur les va et vient des gens de la GT ?.
Probablement  l'heure exacte de la présence d'Yvette au cours de la nuit , qui foutrait  parterre l' alibi du ni, ni.


Si la présence d'Yvette aux alentours du bivouac se situait avant 21 h , il serait tout à fait normal et responsable de sa part  qu'elle accompagne son époux à l'éboulement et cela malgré l'heure tardive ( encore que ) avec son enfant dans les bras.
Ce dont nous pourrions être certain  serait qu' à  cette heure Zézé ne devrait pas pouvoir se trouver sur les lieux si l'on accrédite l'hypothèse que Gustave l'aurait ramené lors de son retour de Peyruis, 
Donc Gustave ne devrait ressentir aucune inquiétude sur ce point et la question posée n'aurait pas eu lieu d'être..


Par contre si l'on décale jusqu'aux environs de 1 h du matin, la présence du petit  Alain devient davantage  sujette à caution, et rends plus plausible la présence du petit Zézé dans le champ de  luzerne ( celui du Nord ) en compagnie de sa tante et de son oncle.
Car si l'on devait exercer une surveillance de l'éboulement, ce n'est pas en badant la figue devant la ferme, au bord du champ ,planté de luzerne entre les vignes, que l'on pouvait assurer un tour de veille..
Ainsi, pourrions nous trouver confirmation dans ce que Rose déclare  Novembre 1954 à l'issue du procès au chroniqueur judiciaire Laborde, à savoir que Yvette se trouvait bien dans la luzerne et nous pourrions ajouter, en compagnie du petit Zézé. 
Si le gamin, invité par le Tave, était venu pour se rendre utile et par la même occasion avec l'espoir de braconner,gageons qu'à ces heures précédant les crimes, la carabine ne pouvait que se trouver dans les mains de l'un d'entre eux et non pas remisée dans la grange sur une étagère.
Ce qui impliquerait que Gaston n'aurait pu prendre cette carabine pour se rendre sur la décharge.


 Nous savons de quelle façon bizarre Aimé et son épouse ont appris par Bourgues le drame dans leur champ, bien avant 7 h du matin, avant que l'affaire ne s'ébruite en gare de Lurs par les cheminots ; et voilà qu'  Aimé  aurait pu être mis aussi au courant d'un fait dont l'urgence, l'intérêt , n'avait pas du tout lieu d'être évoqué à pareille heure ,en si peu de temps, et ce, pour sûr,  lorsque Yvette le rencontre sur la route à hauteur de la ferme Guillermain.
 Yvette  se serait-elle laissée aller a faire des confidences imprudentes, pour qu'en réaction cela inquiète Gustave au point de vouloir tenter de suborner Aimé ? 
Que savait-il au juste Aimé de la nuit terrible?.
Etait-ce un des invités à la Grande Terre le soit du 4 Août.
 En tout cas jusqu'en 1955 , notre homme est resté bouche cousue sur certains points ( une brique de plus )
Amicalement Oryx

























 
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 437
Masculin
Point(s): 487
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam Fév 8 2014, 20:49    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonsoir,
Entre la découverte des corps et l'arrivée des gendarmes nous assistons à une surprenante partie de cache cache . 
En effet, Mariani , réactive une des interrogations restées sans réponses qui ont émaillées l'un des nombreux épisodes compris  entre 5h30 et 8 h  du matin ; pour rappel l'étonnante particularité du pouvoir de transparence d'un troupeau de chèvres que personne ne signale , ni sur la route, ni du côté des iscles de peyredul, ni du côté de Gyropey.
Parmi ces gens qui ont arpenté le secteur nous trouvons : Roure, Boyer, Drac, Bourgues, Maillet,le couple Perrin ainsi que les gendarmes...
Donc nous pouvons pour concrétiser remettre en évidence  le post* de notre ami Mariani du Samedi 5 Septembre 2009 ( le temps passe ) , qui faisait référence à l'ouvrage du tandem Deniau/Sultan , page 94 à savoir les propos de Gaston repris par la presse en son temps :  " Moi j'ai vu le corps de l'enfant à 6 heures, une demi-heure plus tard,et je vous dis qu'il était froid et rigide. La mort remontait sûrement à plusieurs heures. "
Grosse bourde du vieux qui avoue être sur place alors qu'il a toujours prétendu se trouver à Giropey ; non seulement à 6h il est devant le corps de l'enfant, mais il s'y trouve encore une demi-heure plus tard pour constater la rigidité du corps.


Toujours est-il, que la version officielle retenue admet que ces biquettes aussi Invisibles que silencieuses  , pourtant à l'accoutumée accompagnées de sonnailles et grelots  auraient pu néanmoins permettre au maître des lieux de pouvoir rentrer ses bêtes dans la bergerie sans éveiller l'attention de ses proches, sans qu' aucune personne ne se précipite à sa rencontre, puis qu'en toute innocence, dans la foulée, il se soit rendu dans la cour principale de la ferme pour converser avec Yvette et Gustave qui manifestement depuis la découverte des corps semblaient avoir zapé son existence.
Par où ce troupeau est-il passé, nul ne le sait, et ce n'est pas l'étude des photos aériennes de l'époque qui permettent de découvrir les traces d'un passage régulièrement emprunté par ces bestioles avides d'herbes de toutes sortes.
Amicalement Oryx


* Les invraisemblances
   L'emploi du temps de Gaston entre 4 h du matin et 8 h


























Bonsoir,
Entre la découverte des corps et l'arrivée des gendarmes nous assistons à une surprenante partie de cache cache . 
En effet, Mariani , réactive une des interrogations restées sans réponses qui ont émaillées l'un des nombreux épisodes compris  entre 5h30 et 8 h  du matin ; pour rappel l'étonnante particularité du pouvoir de transparence d'un troupeau de chèvres que personne ne signale , ni sur la route, ni du côté des iscles de peyredul, ni du côté de Gyropey.
Parmi ces gens qui ont arpenté le secteur nous trouvons : Roure, Boyer, Drac, Bourgues, Maillet,le couple Perrin ainsi que les gendarmes...
Donc nous pouvons pour concrétiser remettre en évidence  le post* de notre ami Mariani du Samedi 5 Septembre 2009 ( le temps passe ) , qui faisait référence à l'ouvrage du tandem Deniau/Sultan , page 94 à savoir les propos de Gaston repris par la presse en son temps :  " Moi j'ai vu le corps de l'enfant à 6 heures, une demi-heure plus tard,et je vous dis qu'il était froid et rigide. La mort remontait sûrement à plusieurs heures. "
Grosse bourde du vieux qui avoue être sur place alors qu'il a toujours prétendu se trouver à Giropey ; non seulement à 6h il est devant le corps de l'enfant, mais il s'y trouve encore une demi-heure plus tard pour constater la rigidité du corps.


Toujours est-il, que la version officielle retenue admet que ces biquettes aussi Invisibles que silencieuses  , pourtant à l'accoutumée accompagnées de sonnailles et grelots  auraient pu néanmoins permettre au maître des lieux de pouvoir rentrer ses bêtes dans la bergerie sans éveiller l'attention de ses proches, sans qu' aucune personne ne se précipite à sa rencontre, puis qu'en toute innocence, dans la foulée, il se soit rendu dans la cour principale de la ferme pour converser avec Yvette et Gustave qui manifestement depuis la découverte des corps semblaient avoir zappé son existence.
Par où ce troupeau est-il passé, nul ne le sait, et ce n'est pas l'étude des photos aériennes de l'époque qui permettent de découvrir les traces d'un passage régulièrement emprunté par ces bestioles avides d'herbes de toutes sortes.
Amicalement Oryx


* Les invraisemblances
   L'emploi du temps de Gaston entre 4 h du matin et 8 h
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Mar 7 2014, 21:47    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonjour amis (es ) du forum,
bonjour Oryx,


Je reprends un petit extrait de votre post:

Donc nous pouvons pour concrétiser remettre en évidence le post* de notre ami Mariani du Samedi 5 Septembre 2009 ( le temps passe ) , qui faisait référence à l'ouvrage du tandem Deniau/Sultan , page 94 à savoir les propos de Gaston repris par la presse en son temps : " Moi j'ai vu le corps de l'enfant à 6 heures, une demi-heure plus tard,et je vous dis qu'il était froid et rigide. La mort remontait sûrement à plusieurs heures. "
Grosse bourde du vieux qui avoue être sur place alors qu'il a toujours prétendu se trouver à Giropey ; non seulement à 6h il est devant le corps de l'enfant, mais il s'y trouve encore une demi-heure plus tard pour constater la rigidité du corps.




Et on peut penser au bon réflexe qu'a du avoir Gaston lors du passage d'Olivier. Soit il était bien en retrait sur le talus auprès du corps de la malheureuse enfant, soit, il a du se jeter dans les herbes plus promptement que le Tave, qui lui, s'est fait surprendre bêtement.


Ses oreilles ont du en entendre de belles de la part de son paternel, suite à cette grosse gaffe. Rolling Eyes Embarassed




2e extrait emprunté à notre ami Oryx.

Toujours est-il, que la version officielle retenue admet que ces biquettes aussi Invisibles que silencieuses , pourtant à l'accoutumée accompagnées de sonnailles et grelots auraient pu néanmoins permettre au maître des lieux de pouvoir rentrer ses bêtes dans la bergerie sans éveiller l'attention de ses proches, sans qu' aucune personne ne se précipite à sa rencontre, puis qu'en toute innocence, dans la foulée, il se soit rendu dans la cour principale de la ferme pour converser avec Yvette et Gustave qui manifestement depuis la découverte des corps semblaient avoir zappé son existence.



La version officielle devait en arranger quelques uns.
Y compris l'inspecteur Marseillais.


Amicalement à tous.
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Mar 15 2014, 23:58    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonsoir à tous,


La version officielle comme vous dites en a satisfait plus d'un. Il faut se souvenir du juge Carrias, lequel a tout fait pour empêcher que la vérité puisse apparaitre, en manoeuvrant dans le dos de Chenevier, et en s'empressant de clôre l'affaire au mépris du bon sens, mais surtout, des victimes!

Sans oublier aussi un grand maître du barreau, du moins, qualifié ainsi, qui a été incapable de mettre en avant toutes les incohérences du dossier durant le procès.

Un beau fiasco judiciaire. ( Et humain )

Salutations.
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Mar 20 2014, 19:41    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 Bonsoir amis(es) du forum,

Ce que vous dites est vrai Germaine, le pire de tous a été Carrias. Inexpérimenté, et il faut bien le dire, de mauvaise foi. Crying or Very sad
Je ne lui trouve aucune excuse. Il a manqué de courage et de professionnalisme.
Par contre, du côté de Chenevier, excusez moi, mais relisez bien ses interrogatoires aux baumettes ( La prison Marseillaise )
Comment un super inspecterur a t'il pu se prêter à une telle mascarade?
Gaston se comporte en vrai clown, complètement incohérent, mais surtout, en excellent comédien. Car voyez vous, son incohérence ( Je suis fou, je dois mourir si, c'est eux et puis c'est plus eux, etc, etc ) et bien tout cela a été bien préparé  par le vieux qui a bien du s'amuser, et les terreurs Parisiennes n'y ont vu que du feu, oubliant de poser les bonnes questions.. Exclamation
Ca a du peut être vous échapper, mais c'est encore Gaston qui menait le bal.. Il a bien du rigoler après le départ des policiers.

Amicalement
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Mar 27 2014, 22:33    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 Bonsoir à tous,

Mariani, je n'appelle pas ça une mascarade.
Je suis désolée.

Salutations.
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Aoû 4 2014, 13:28    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonjour Germaine,

Prenez de temps en temps les choses au 2e  degré ou même le 3e, ça sera pas plus mal. Cool Wink

Amicalement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:20    Sujet du message: les témoins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com