Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

les témoins
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven Jan 17 2014, 09:43    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonjour tout le monde,


Mardi 30 NOV 1954 Reportage Laborde page 3 




"--Croyez moi, le vieux a fait le coup tout seul. Il était trop orgueilleux, trop fier pour se sacrifier comme il dit. S'il avait eu un complice, il n'aurait pas hésité à le dénoncer.
Nous le connaissons, croyez moi .
Clovis approuvait:
--Il paye ses dettes. Nous ne voulons plus jamais entendre parler de cette affaire.Qu'on essaye pas de prouver que cette carabine m'appartient. C'est faux. J'ai dit, moi , tout ce que je savais. Mon frère Gustave, lui, connaît toute la vérité. Voyez, il n'a pas bronché quand le vieux lui a dit : " Gustave, avoue qui était avec toi dans la luzerne au moment du crime "
Et Rose qui achève :
-- Gustave n'a pas osé dire que c'était Yvette. "


C'est assez clair, d'après Laborde que l'on ne peut cataloguer de farfelu, reconnu par ses pairs comme l'un des plus honnête reporter  , il relate deux jours après le verdict un entretien explosif avec des témoins impliqués au plus haut degré dans l'affaire.
A ce stade , l'affaire pliée, quel était l'intéret de Rose de mentionner devant un journaliste le nom d' Yvette et ce avec l'approbation silencieuse de son époux.
 Clovis, prétend  qu'il a dit tout ce qu'il savait, sauf qu' il n'a pas répondu à la place de Gustave sur injonction du vieux en disant qu' Yvette était dans la luzerne .
Ce qui n'exclue en rien que Zézé puisse aussi s'y trouver.


Salutations Oryx
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven Jan 17 2014, 09:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Jan 17 2014, 17:49    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
Bonjour à tous,
 
Très intéressant tout cela Oryx.
Je vous remercie.
 
Un petit rappel donc: Le 3 août, le commissaire Chenevier interroge  Barth. Bartf affirme qu'il a été question de la femme vêtue de noir, lors de sa venue en fin d'après-midi le 5 août 1952, dans la cour de La Grand'Terre.  Mme Barth, dit au commissaire Gillard qu'elle a entendu parler d'une femme en noir et qu'elle était sur la voie ferrée. Ces déclarations sont totalement le contraire du témoignage de leur fille. Le 4 août, Francis Perrin, le facteur, apprend au commissaire Chenevier que Gustave Dominici aurait demandé à son frère Aimé Perrin s'il n'avait pas dit aux gendarmes qu'Yvette était venue avec lui sur le campement le soir du 4 août 1952. Aimé Perrin confirme et Gustave aurait dit à celui ci de ne pas dire qu' Yvette était venue avec le petit le soir du 4 Août.
Yvette, interrogée par Chenevier et Gillard, Yvette se souvient, trois ans après le drame, qu'elle a accompagné Gustave à l'éboulement avec Alain dans ses bras. C'est en revenant du pont, vers 20h15, qu'elle a entendu la Hillman se garer sur le terre-plein. Yvette prétend que, de loin, avec la nuit qui tombait, elle a pu prendre la robe rouge d'Anne Drummond pour une robe noire.
La femme en noir semble être une pure invention, pour donner le change à la présence éventuelle d'Yvette sur les lieux du crime. On sent bien l'influence et le "téléguidage " des Barth derrière tout ça. Yvette étant le relais entre ses parents et les autres habitants de la ferme.
je crois que rares sont les affaires où se trouve une telle concentration de mensonges et de connivences bien orchestrés, certes, mais peut être pas dans le bon timing, tellement il ressort que tout cela est faux, récité, décidé, et que sur chaque point un peu délicat, susceptible de les désigner, tombent des déclarations visant à écarter les soupçons. Mais je crois que c'est plutôt le contraire de ce qu'ils espéraient qui s'est produit. Tout cela démontre que Gaston n'était pas du tout le " chef " ni le maître absolu que l'on veut bien faire croire, et que d'autres, tiraient les ficelles.
 
Conclusion: ( hypothétique ) Yvette était peut être sur les lieux, et elle serait la personne qui était donc avec Gustave le soir du 4 Août, et ce, au moment du drame, soit, aux alentours de 1:00 H.
On pourrait mieux comprendre le silence de Gustave quand Gaston l'interpelle à ce sujet au procès. Gustave ne voulant pas impliquer Yvette, et surtout, s'impliquer lui même.
 
Et donc, Serait ce Gaston seul qui a participé à cette tuerie?
La question qui tue?
 
Bonne soirée.
Revenir en haut
fuji


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 160
Localisation: midi-mediterranée
Masculin
Point(s): 160
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Jan 18 2014, 01:56    Sujet du message: Les témoins Répondre en citant

   Bonsoir

 Il faut rester sérieux et réaliste.

Que Yvette ait accompagné Gustave jusqu'à l'éboulement à 20h15 (avec Alain sur les bras) pour satisfaire une petite
curiosité avant le souper, je veux bien.

Mais qu'elle y soit retournée à 1h00 (toujours avec le petit dites moi ? ou c'est la mamé qui le gardait ? ) là ça me parait
un peu fort.  Pour ne pas dire aberrant.  Et pour y faire quoi ? Juste avant le crime.  Si encore c'était après ...

   Non, non arrêtez.

        Cordialement      FUJI
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Jan 18 2014, 12:59    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
 Bonjour à tous,
 
Fuji, ne mélangeons pas tout si vous le voulez bien.
D'après certains, Yvette serait venue avec le petit aux alentours de 20H. Personne ne dit qu'elle est allée se promener sur le campement avec son bébé vers 1:00 du matin. En effet, elle aurait entendu ou aperçu la Hillman à 20:15
Cela en aucune manière ne la dispense d'une éventuelle présence avec Gustave, dans la luzerne, bien plus tard (Sans le bébé ), et donc, à l'heure où se produisait le drame.
Quant à la présence d'un " petit " à une heure aussi tardive, n'oublions pas que Roger Perrin était souvent appelé ainsi.
Oublions donc le "petit " et interrgeons nous sur la possibilité ou non de la présence d'Yvette aux côtés de Gustave, cette nuit là.
Je suis désolée si mon post n'était pas précis. Voilà qui est chose faite.
Quant à ce qui est aberrant, ou ce qui pourrait l'être,  laissez moi vous dire que ça ne serait pas la présence d'Yvette dans la luzerne, mais le fait que Gaston a lourdement mis la pression à Gustave pour dire enfin avec qui il était cette nuit là, et que le président d'un tribunal, décide d'interrompre l'audience à un moment clé, décisif. Là, le coche a été raté, et on en voit les conséquences.
Car si Gaston a si lourdement insisté, c'est qu'il devait y avoir une bonne raison. Peut être qu'on va me répondre qu'Yvette avait mieux à faire à 1:00 du matin, et pourquoi pas aller donner un biberon à son bébé juste après que les Drummond aient été assassinés. Il ne faut pas tout rejeter ce qui venait de Gaston. Il savait très bien ce qu'il disait parfois, et les enquêteurs auraient mieux fait de se pencher un peu plus sur le cas des autres habitants de la ferme. Mais non, le vieux a été chargé de tout. C'était tellement facile.

 
Salutations.
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam Jan 18 2014, 18:24    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonjour à tous,
Bien sûr , en lisant Germaine, il n'est pas écrit ni sous entendu  qu' Yvette retourne sur les lieux avec le niston dans les bras sur le coup de une heure du matin.
Mais rien ne s'oppose à ce que cette vigoureuse jeune femme à peine âgée d'une vingtaine d'années ,saute sur l'occasion de sortir de son trou, d'effacer une journée de labeur monotone, pour accompagner par un chaud soir d'été son époux , en compagnie de Zézé ou toute autre personne dans ce champ de luzerne qui cause un embarras majeur à toute la  famille.
Pour répondre à la question de fuji " Et pour y faire quoi ?, mais simplement pour évaluer les risques d'aggravations éventuels, 
Si elle s'y trouvait avec Zézé, on admettrait mieux si fait, ce qui pouvait apparaître imprudent, insensé de la part de cette jouvencelle d'évoquer dans la cuisine de la ferme  devant l'enfantouillasse, puis plus tard de Germaine, des faits antérieurs à la nuit tragique qui peuvent sembler tout à fait bénins , s'ils ne remettaient pas gravement en cause l'alibi inattaquable que s'étaient forgés les Dominici. Faits longtemps ignorés par les autorités que ce garçon déballe innocemment sans en saisir l'importance et ce  au détriment  du clan dans son ensemble :  à savoir, la venue des Anglaises à la ferme, le seau de toile blanche, etc.
Alors que la ligne de conduite à tenir était de nier tout contact avec les Anglais.
Avantage que sébeille n'a su exploiter.




Mais , je répète, ne serait-il pas aussi utile  en se référant à l'article mis à dispo  que signe deux jours seulement après le verdict, J. Laborde, journaliste reconnu comme le plus fiable des grands reporters ayant couvert le procès, auteur d'un ouvrage estampillé  " incontournable " par les plus compétents et les plus éclairés sur le sujet,  que nous donnions un avis quant à la fiabilité de cette information explosive qui semble avoir fait pschitt dans les autres médias et surtout plus tard auprès du commissaire Chenevier ,qui du reste n'était  pas sensé ignorer et retenir ce qu' on écrivait dans la presse.
Alors ! Rose , n'a -t-elle aussi pas apporté sa pierre au mur du silence en se taisant ?
Cordialement Oryx
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Jan 19 2014, 12:31    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
Bonjour à tous,

Yvette ( Sans son enfant, je le précise ) pouvait être dehors dans la nuit du 4 au 5 Août en compagnie de son mari, je ne vois pas ce qui serait surprenant ou exceptionnel. Surtout, que tout porte à le croire.
Pour le reste, je ne peux que redire ce que j'ai déjà exprimé dans un post précédent, à savoir qu'elle était certainement la plus tenace et la plus déterminée à mentir, dépassant même de loin son époux sur ce point.
Souvenons nous aussi du fait qu'elle avait nié ( Avant de changer sa déclaration )  s'être trouvée en compagnie de Marie sur le bord de la route dès 6:00, voulant contredire le témoignage du motard Olivier. A chacun(e) d'en déduire ce qu'il faut en déduire.

Salutations.
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Jan 22 2014, 19:09    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 Salut
 
si le détecteur de mensonges avait existé à l'époque , et qu'il aurait servi pour eux , il aurait sauté lol Mort de Rire Mr. Green
Il n'aurait pas supporté . Rolling Eyes Mr. Green Mr. Green
les machines quand on leur demande trop elles rendent l'ame . Shocked
 
@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Jan 23 2014, 15:23    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
 
 Bonjour à tous,
 
 
Les sources dont nous disposons au sujet de ce qui s'est passé et de ce qui s'est dit ce matin du 5 Août, sont les différents ouvrages sur l'affaire, qui nous rapportent les PV et les différentes déclarations de la part de tous ces personnages.
Nous avons peut être oublié quelque chose, et cela me concerne aussi, évidemment, que tous ces protagonistes ( Cheminots et habitants de la ferme ) étaient seuls, et que tout ce qui se rapporte dans le temps ( 6:00 à 7:30 ) ce matin là, émane d'eux mêmes. Autrement dit, pas une autre personne que l'on pourrait qualifier de plus " neutre "
 
Nous avons ainsi: Gustave - Clovis - Boyer - Roure - Drac
 
Voyons un peu les personnages:
 
Roure: pris en défaut de mensonge.
 
Boyer   - idem
 
Clovis   - idem
 
Drac    -  idem
 
Inutile de citer Gustave tant le personnage n'était qu'un menteur avéré dont on ne peut rien retenir de fiable.
 
Ce qui veut dire, que tout ce que nous savons concernant toute activité et phrases prononcées entre 6:00 et 7:30, et bien, nous le tenons de ces mêmes personnages.
La question que je me pose est la suivante: Devant de tels comportements, de telles attitudes, quel est le crédit que l'on doit accorder à tout ça?
Cela ressemble plutôt à une connivence générale, dont pas un de ces personnages ne semble être à l'écart.
 
Dès l'arrivée des cheminots, les comportements sont anormaux et non adaptés à une situation normale au sujet d'un simple éboulement.
Même Clovis, semble totalement désintéressé de l'ampleur des dégâts, puisqu'il trace tout droit vers la ferme sans même jeter un oeil sur la voie ferrée.
Idem pour Boyer. Roure seul va constater l'ampleur des dégâts dans un laps de temps record au niveau brièveté si j'ose dire, quant à Drac, il se cantonne à la ferme.
Que dire ensuite sur la confusion des déclarations au sujet de l'arrivée de certains à  la gare de Lurs.
Certains retards sont carrément injustifiés et non éclaircis.
Comment Clovis pouvait t'il s'empresser de rejoindre la ferme en hâte et aller trouver Gustave sans même prendre une seconde pour regarder la voie ferrée sans qu'il ne soit déjà au courant donc de la tragédie qui s'est déroulée dans la nuit?
 
Et j'en reviens à ma remarque un peu plus haut dans ce post, à savoir que tout ce petit monde là était seul,
Et que donc, tous ces détails donnés sont peut être bidonnés.
La connivence est bien visible, certaines choses ne peuvent que s'expliquer par une complicité évidente, une entente commune ce matin là, mais dont certains, plus faibles ou moins hardis, ont peut être laissé échapper des mots, devant la peur que l'on peut ressentir face à de tels évènements.
 
Je n'ai lu nulle part une déclaration de Ricard disant qu'il avait aperçu une quelconque agitation ni entendu le moindre bruit.
Où était tout ce monde là quand Ricard est passé à 7h ou même un peu avant?
pas un bruit, ni un seul mouvement?
Pourtant, quand on regarde bien les horaires d'arrivées et de départs de certains, cela semble totalement impossible et incohérent.
Les cheminots et autres étaient devenus invisibles et silencieux?
Pourtant, l'heure où passe Ricard est plus que propice à pouvoir constater du mouvement ou une certaine activité. Mais il n'en est rien.
On dirait que tout le monde s'est volatilisé lors du passage du campeur de Ganagobie.
Que l'on ne me dise pas que ce n'était qu'une coincidence, je ne peux seulement l'envisager tant cela semble impossible.
Quant à Ricard, je doute qu'il aurait oublié de parler de la présence de bonhommes sur les lieux si il en  avait aperçu ne serait ce qu'une ombre.

Ricard a déclaré être passé sur les lieux entre 6:50 et 7:00
Roure et les autres cheminots seraient arrivés vers 6:30

Cela ne laisse que 20 minutes pour aller constater l'éboulement et que toute la scène décrite des allées et venues sur le bivouac, avec l'équipe qui voit aussi le corps de la malheureuse fillette, puis, les corps des parents, que tout cela se déroule en 20 minutes. Je sais bien qu'il faut arriver à l'heure sur les lieux de son travail, mais là, dites donc, c'est plus que de l'assiduité et du sérieux.
C'est surtout irréaliste.

 
 
 
 
Salutations
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Jan 23 2014, 19:30    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
Bonjour amis(es) du forum


Je m'excuse pour mon absence.
Quelques soucis, comme tout le monde en a, à un moment de la vie.
J'en profite pour vous souhaiter à tous une bonne année et vous adresse tous mes voeux, avec du retard, veuillez m'en excuser. Embarassed
Je crois qu'il y a de la lecture à faire sur le site, je vais donc en profiter. Very Happy
Je me permets de dire à notre amie Germaine, que pour une fois, je suis en total accord avec ce qu'elle vient d'exprimer.Une fois n'est pas coutume. Cool Confused Cool
J'avais exprimé à peu près les mêmes choses il fut un temps, mais sans un tel talent.
Vous dites 20 mns, et bien Germaine, je viens de relire sur Guerrier la chronologie des évènements du matin en question, et en effet, tout le monde a sprinté. Temps record express battu. Belle remarque de votre part. Félicitations. Même si vous oubliez de parler du patriarche. Mais vous devez avoir sans doute vos raisons? Question
Je vous souhaite une bonne continuation à tous, et je vous dis à très bientôt.
Bien amicalement à tous. Razz

Mariani
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Jan 24 2014, 23:46    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
Bonjour à tous,
 
Mariani, vous m'avez demandé ceci: =  Même si vous oubliez de parler du patriarche. Mais vous devez avoir sans doute vos raisons?

La raison est simple et tout le monde la connait je crois. Nulle part Gaston n'est cité dans ce qui s'est passé entre 6:00 et 7:00, croyez bien que sinon, je n'aurais pas manqué de le mentionner.
je sais bien que cela vous gêne un peu.
 
 
Autre petit détail et pas des moindres, l'horaire de la micheline était 7:00 et non 8:00. Autrement dit, Roure, avec les responsabilités qui lui sont propres sur le plan professionnel, ne prend même pas le temps d'attendre 5 minutes de plus pour au moins attendre le passage de la micheline et s'assurer qu''elle peut passer sans risques, sans encombre.
Avouez que c'est tout de même curieux et que cela en rajoute à l'étrangeté de toute cette scène du matin 5 Août.
Il semblerait qu'à 6:45, Roure ordonne à son équipe d'aller à la gare de Lurs. C'était donc encore plus rapide que je ne le pensais. Dites donc, tout s'est déroulé au pas de course.
Mais nous savons que Clovis est resté à la ferme encore un moment, et que cela a engendré un retard sur son heure d'arrivée à la gare de Lurs.
Résumons: Tout cela se fait en un temps record, Roure n'attend même pas le passage de la micheline, lui, un responsable de la SNCF, Clovis quant à lui s'attarde à la ferme.
7:00 passe Ricard.
Clovis est donc à la ferme à ce moment là.
N'oublions pas que le déplacement du corps de Lady Anne n'a pu se faire qu'entre 7:00 et 7:30, et que donc Clovis était bien sur place, le reste est facile à deviner.
Gustave et Clovis ont du déplacer le corps de la malheureuse.
Je n'ai jamais compris le rôle de candide que l'on attribuait à Clovis, alors que nous avons des preuves que lui aussi a menti maintes fois.
 
 
Bonne soirée.
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam Jan 25 2014, 15:25    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 Bonjour,
C'est sûr, le petit comité peyruisien d'avant-garde plus au moins au courant de l'éboulement , surprend ,interroge, laisse planer une odeur de suspicion quant à la fiabilité de leurs témoignages ainsi que sur cette attitude fuyante qui se manifeste à l'encontre des autorités.
Non content d'avoir fourvoyé les enquêteurs , ils ont durablement empêché par leur mutisme de confondre Gustave plus rapidement.


En déplaçant impunément un cadavre sans être dénoncé par un  quarteron de parents et d'amis, composé de Clovis, Boyer, Roure et dans une moindre mesure de Drac, on est certain que le Tave avant d'engager cette action à haut risque, avait la garantie d'être couvert par une super assurance multirisque en béton;  et ça n'aurait assurément pas été demain la veille que ces gens sans l'intervention de Ricard auraient remis les pendules à l'heure, à commencer par Clovis et Boyer les plus intimement liés au clan Dominici.
Ecarter une entente au profit du Tave entre ces deux-là est inacceptable.


Quelques jours après les faits, long laps de temps utile pour accorder les violons, il va de soi que les différentes dépositions sur procès verbaux ne pouvaient qu'être unanimement en adéquation avec les constats visuels des gendarmes, sans quoi n'importe quel quidam aurait été en mesure de découvrir la supercherie , ce qui aurait eu  pour effet immédiat de précipiter directement le Tave dans la case prison.


Comment se fait-il que Clovis n'ait pas été embarqué au même titre que son frère le 12 Novembre 53, puisque manifestement son attitude démontrait sa complicité " passive ", étant donné  qu'il ne pouvait ignorer le maquillage de la scène de crime.


On peut aussi se demander pour quelle raison,Sébeille ayant obtenu un résultat significatif indéniable sur ce coup a t-il négligé de gratter davantage derrière l'arbre qui cachait la forêt.


Cordialement Oryx


















 
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Jan 26 2014, 19:27    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
Bonjour à tous,


Votre raisonnement est très juste Oryx.
Nous ne sommes pas dupes, si Ricard ne signalait pas le changement de position du corps de Lady Anne, personne n'aurait été mis au parfum, les cheminots se seraient bien abstenus d'en parler.
Donc, le pacte de connivence, du silence, établi entre tous ces hommes n'est pas imaginaire, loin s'en faut, il était bien réel.
On imagine les regrets de certains, à propos de l'arrivée subite du motard Olivier à 6:00, et également, le passage de Ricard un peu avant 7:00.
Quant à la petite promenade d'une mère de famille enceinte et à vélo, tôt en ce matin, on peut aussi et aisément en deviner les motivations.
Je ne suis pas une stratège dans les actions militaires, mais j'ai toujours entendu dire que dans tout mouvement d'action, étudié ou improvisé, il y avait toujours une avant garde.
Si c'est donc la femme qui est envoyée en avant, c'est que donc le mari est occupé ailleurs.


Salutations.
Revenir en haut
PICASSIETTE


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 19
Localisation: AIX LE BAINS
Masculin
Point(s): 19
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Jan 27 2014, 09:30    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

AH GERMAINE QUE DE FRAICHEUR DANS VOS ReACTIONS ;
Tous les livres sérieu parlent de l'atitude de Clovis qui pendant la reconstitution avec Ricard et les chemino a refusé de reconnaitre dans un premier temp que lady ann se trouvait près de la voiture et pas à 7 m quand il a vu le cadavre pour la premiere fois. (excuser mon français ecrit mais je suis italien ). ce n'est ni un scoop ni un raisonement nouveau ..faut lire , faut lire avant des livres qui ont déja tout dit sur ce crime .
et quant vous parlé de la stratégie militaire ne faut pas partir dans ces conparaisons me semble t il ?
Citation:


Nous ne sommes pas dupes, si Ricard ne signalait pas le changement de position du corps de Lady Anne, personne n'aurait été mis au
parfum, les cheminots se seraient bien abstenus d'en parler



Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Lun Jan 27 2014, 15:11    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

Bonjour toutes et tous,


Une petite dernière générale pour la route offerte en son temps par le proprio du " Café des  Voyageurs ".   A boire sans modération.


Extrait du rapport du Commissaire Chenevier mis à disposition par M. Samuel Huet sur son site :


4.2.4 La mémoire rafraîchie de Faustin 


Déjà sur la sellette à propos de l'éboulement, Faustin est aussi sous le regard suspicieux de Chenevier/Gillard au sujet de la bouteille de vin, prise ou non au passage à La Serre - pour dire les choses plus clairement, les Commissaires soupçonnent Faustin d'avoir fait un " témoignage de faveur " pour Zézé ( pour asseoir l'affirmation de l'adolescent d'avoir passé la nuit tragique à la Serre ). Dans ce but, ils vont jusqu'à lui opposer les témoignages de ses ouvriers ! Or, il se trouve que les souvenirs de Roger Drac, de Marcel Boyer, de Clovis, et d'Albert Bourgue, déjà cité, ne corroborent en rien les dires de Faustin ( sur le problème : qui se chargeait d'apporter du vin sur le chantier, où ce vin était-il acheté ). Bien d'avantage, et c'est tout de même ahurissant, la propre épouse de Faustin contredit son époux ! Tous ces éléments semblent donner du poids aux soupçons des policiers (pp. 121 sq.). Mais ils ne poussent pas plus loin leur avantage, concluant avec humour : " contrairement à ce que nous avons l'habitude de voir, c'est l'éloignement des faits qui rafraîchi la mémoire de Roure " (P. 122


Bon ! c'est clair, notre ami au grand coeur ne s'est pas montré pingre envers le clan dans la distribution des alibis de complaisances .
Etonnamment le tandem parisien , Chenevier/Gillard , persuadé de la présence de Zézé à la ferme la nuit du 4 Août  lâche prise face à Roure, alors que ce montage mensonger n'était destiné qu'a faire ressortir que Zézé ignorait le cours des événements survenus la veille.
Une belle occasion perdue de titiller le gamin.


Si l'eau d'arrosage a noyé dans la tourmente les Dominici, que la bouteille de lait  ait puissamment permis de confondre Zézé , le  pinard de Rourge s'avérerait être une piquette imbuvable.
Cordialement Oryx
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Jan 27 2014, 19:39    Sujet du message: les témoins Répondre en citant

 
Bonjour amis (es ) du forum,





Merci Oryx une fois de plus pour la qualité de vos posts. Okay

Germaine, vous dites que je suis un peu gêné car vous ne citez pas Gaston dans les évènements du matin entre 6h et 7h30.
Oui, cela me gêne un peu dans la mesure où vous avez dit que tout ce que nous savons à ce sujet venait des protagonistes cités, c'est à dire: Roure, Boyer, Drac, Clovis.
Et vous parlez de connivence, et je suis bien d'accord là dessus, il y a bien eu connivence, et notre ami Oryx sait apporter de la consistance à ce propos dans ses posts.
Comprenons nous bien afin qu'il n'y ait pas de confusion.

Si tout ce que nous savons vient de ces bonhommes, alors dites moi si vous croyez à la promenade du troupeau fantôme, invisible et muet en ce matin d'Août.
Car vous savez très bien que ce "petit détail " provient de la même source que tout le reste.
Mais Gaston en a rajouté en disant qu'il était allé du côté des pierres à sel. Cool


Vous y croyez vous Germaine à la promenade des chèvres?
Pourtant, il doit bien vous venir à l'esprit que si on ne peut se fier à rien sur ce qu'ont rapporté ces hommes là, la sortie matinale de Gaston avec ses chèvres pourrait très bien être aussi un mensonge de plus, une pure invention.
Si ces gens ont menti, alors, vous devez aussi vous dire qu'ils ont très bien pu dissimuler la présence de Gaston.
L'ami Faustin ne l'oubliez pas a également apporté un témoignage à décharge à propos de l'arrivée de Gaston à la ferme, et aussi, en disant de quelle manière, Gaston aurait appris le drame.
Roure serait t'il un menteur par intermittence d'après vous?
Il ne faudrait pas que ces bonhommes deviennent des menteurs quand ça vous arrange, et autant pour dire la vérité quand cela vous arrange aussi.
Là oui, je serais terriblement gêné.
Merci de ne pas prendre mal mes propos chère Amie. Embarassed

Amicalement à tous.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:42    Sujet du message: les témoins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com