Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le témoignage LLORCA

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
TARTARIN


Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2010
Messages: 60
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 60
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Mai 30 2013, 05:40    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Bonjour,

Je poste les pages essentielles du témoignage d'Antoine LLORCA dans son livre "MONTARIDE" :



Troublant tout de même...

TARTARIN
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu Mai 30 2013, 05:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Mai 30 2013, 09:08    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Bonjour amis(es) du forum,


Merci Tartarin pour ce document, qui, effectivement mérite d'être lu, ne serait ce que pour montrer une fois de plus, de quoi étaient capables certaines personnes, pour tenter d'innocenter Dominici. On voit là une oeuvre remarquable d'un formidable mythomane, lequel a sans doute été aidé pour écrire la stucture de ce témoignage.
Faux témoignage ! Et que pourrait 'on dire d'autre? Ca dépasse même les délires de Bartkowski.

Et une fois de plus, encore, et d'après ce " témoignage ", on se dit que, les Drummond, qu'ils aient été victimes d'un commando venu de l'étranger, ou d'un groupe malfrats à la sauce de Llorca, et bien, que les Dominici, se sont simplement amusés à s'auto-détruire, en s'entraccusant.
C'est en voyant de telles choses que la culpabilité de Dominici ne fait aucun doute. Le trop, c'est trop.
Mais de voir le nombre d'appuis et de faux témoins, de menteurs, de mythomanes, etc, dont ils ont bénéficié, ça fait froid dans le dos.
Conclusion en ce qui me concerne. Ce témoignage n'est troublant que par la dose élevée de mauvaise foi qu'il contient.
Je n'y accorde aucun crédit. Exclamation

Merci tout de même Tartarin, de l'avoir mis à la disposition de tous ici.

Amicalement.
Revenir en haut
TARTARIN


Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2010
Messages: 60
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 60
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Mai 30 2013, 09:21    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Bonjour,

Pour ma part, difficile de dire sur quoi LLORCA a bâti tout ce tas d'histoires décousues ???

TARTARIN
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Jeu Mai 30 2013, 21:54    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Bonsoir,
Si l'on tient compte de ce témoignage, faisant suite à Mariani, j'ajouterai même la mise hors de cause de la Résistance.
Cordialement Oryx
Revenir en haut
fuji


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 160
Localisation: midi-mediterranée
Masculin
Point(s): 160
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Juin 1 2013, 17:41    Sujet du message: le témoignage de Llorca Répondre en citant

   Bonjour Tartarin, bonjour à tous,

  Cette histoire est d'autant plus décousue qu'il manque la page 63 peut-être révélatrice.


 Tartarin, s'il vous plait, remettez vous au clavier.

         Cordialement       FUJI
Revenir en haut
TARTARIN


Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2010
Messages: 60
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 60
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Juin 1 2013, 18:50    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Bonsoir fuji, bonsoir à tous,

Me remettre au clavier ? Ce ne fut pas le souhait de ledérangeur et bien d'autres sur les forums dominici !!!!!!!!!!

Je poste ce soir une rélexion à la fois étrange et révélatrice de Gustave Dominici :

"La vérité sortira un jour, elle vous étonnera..."

A suivre,

TARTARIN
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié
Revenir en haut
TARTARIN


Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2010
Messages: 60
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 60
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Juin 1 2013, 19:05    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Re,

Bon allez, ça va :



TARTARIN
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié
Revenir en haut
PICASSIETTE


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 19
Localisation: AIX LE BAINS
Masculin
Point(s): 19
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Juin 2 2013, 09:07    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

BOF ....ça ne change rien à l'affaire et tout ça est connu depuis le début .tartarin vous pouvez lacher le clavie et allez surveiller vos rosiers .
Revenir en haut
fuji


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 160
Localisation: midi-mediterranée
Masculin
Point(s): 160
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Juin 2 2013, 09:51    Sujet du message: Llorca Répondre en citant

  
   Tartarin, n'écoutez pas les rabat-joie coutumiers ! ...
     
          FUJI
Revenir en haut
PICASSIETTE


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 19
Localisation: AIX LE BAINS
Masculin
Point(s): 19
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Juin 2 2013, 11:19    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

rabat joie a di fuji mais quoi de plus rabat joie que de lire des fariboles . Comme celles de j Darc et maintenent ce fadoli qu'on connait depuis le debut et qui n'a pas de valeur ? Si c'est pour remplir le temps ok mais il faut resté sur le sujet de fond . Qui a fait quoi ? voilà M fUji a quoi vous employéer le reste, BOF !

Dernière édition par PICASSIETTE le Dim Juin 2 2013, 15:00; édité 1 fois
Revenir en haut
PICASSIETTE


Hors ligne

Inscrit le: 30 Déc 2012
Messages: 19
Localisation: AIX LE BAINS
Masculin
Point(s): 19
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Juin 2 2013, 11:20    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Ps excusé mon francais je suis piemontais comme Dominici .
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam Mai 17 2014, 15:51    Sujet du message: Le témoignage LLORCA Répondre en citant

Bonsoir,
 Un coup d'oeil sur  l' interview accordé par Antoine Llorca à Jean Bazal journaliste pour le compte de Marseille Magazine,  5 ans après le triple crime des Drummond, donc en 1957, bien avant la publication de son ouvrage Montaride édité en Mars 1994 résultant d'un texte écrit le 12 Janvier 1984.


Llorca aurait contacté Aimé et Gustave afin de rendre justice au vieux Gaston.  Suite à cette prise de contact les fils de Gaston auraient dirigé l'ouvrier agricole en direction de Léon Dominici, sis à Corbières, arguant du fait que c'était lui désormais qui s'occupait de l'affaire.


Dans l'article de presse, assez conséquent, avec une photo rarissime de Llorca, nous prenons connaissance que le dénommé S ouvrier agricole dit Z   répondait au sobriquet de   " Jujube " .


Donc, au 4 Août, avant midi, Llorca surprend une conversation entre R et  Jujube qui projettent de faire un mauvais coup.
"- Pour faire ce coup, ll nous faudrait avoir une arme . Est-ce que tu en aurais une ?
Jujube répondit :
-Moi j'en ai une. C'est une carabine automatique qui a été parachutée. " 


Lorca poursuit son récit et déclare s'être fait rosser copieusement dans la matinée par R ,because sa curiosité .
En fin de journée,  Llorca indique à son patron ,M. Seignon ,que " jujube " et  R sont allés prendre le bain dans la Durance, puis qu'ils iraient voir les pépées .
Le lendemain 5 Août, les deux ouvriers agricoles arrivent en retard , le patron mécontent en fait la remarque.
" C'est Jujube qui a répondu en manière d'excuses :
- Des gens ont été tués là-bas vers la Durance. Ca fait cinq heures que les gendarmes nous tiennent pour nous faire parler. "


Problème de timing tout de même dans le récit ;  précédemment Llorca déclarait :
" Ils n'arrivèrent que lorsque le soleil était déjà haut dans le ciel . "
Cela dit, donc bien avant midi, et comme les gendarmes n'ont découvert les crimes qu'aux environs de 7 heures passées, si nous y ajoutons les 5 heures d'interrogatoire, ils ne seraient revenus  que juste à temps pour mettre les pieds sous la table.


Lors du repas, la suite du récit  fait part d'un ressentit désagréable d'une  odeur répandue par Jujube et  R ; il  constate derrière l'oreille gauche de ce dernier la présence de caillots de sang, dans les cheveux, ainsi que sur ses souliers.
De toute évidence d'après Llorca cette odeur ne pouvait provenir que de sang.
Après le déjeuner Llorca ,repu, s'assoit sur un rouleau sous les grands arbres et :
" Soudain, mes yeux se portent sur un chargeur à balles de fusil, vide qui se trouvait sous les acacias."
Jujube à côté d'Antoine , aussitôt s'en empare et un peu plus loin s'empresse de le balancer dans un buisson  : " On aurait dit qu'il voulait faire disparaître une pièce compromettante . "


Suite du texte : " Le soir, pendant le repas, Jujube a déclaré aux copains qu'il avait un appareil photographique à vendre. Au même moment il sortait de sa poche une broche et la montrait à ses voisins. "
.
Puis, Llorca dit  qu'à la suite d'un déplacement de la batteuse dans une autre ferme le 6 Août, : " Jujube s'en va alors prendre  un sac de jute  d'où il sort un seau de toile pour aller chercher au Mas de l'eau dont à besoin le radiateur du tracteur "


Pour l'essentiel, dans cet article de 1955, met en évidence de nombreux indices matériels dans son récit qui feront défaut dans son livre en 1994 , soit   :
- La présence d'un chargeur de carabine que Jujube veut dissimuler.
- Un appareil photographique trouvé par Jujube
- Un bijou féminin ( broche) trouvé par Jujube
- Un seau de toile en possession de Jujube 
Mais aussi à l'inverse, ce qui semble incompréhensible , est qu'à cette date on note l'absence de précisions  que l'on ne  retrouvera que des années plus tard dans l'ouvrage Montaride édition 1994  soit :
- La réparation d'une carabine automatique cassée.
- L'existence des chaussures à semelles de crêpe de J.R.


Donc si l'on associe le reportage de Jean Basal à l'ouvrage de Llorca,
bon nombre d'inconnues trouveraient une explication.
Bien sûr,  faudrait-il encore ajouter foi aux élucubrations de l'employé agricole qui
précise néanmoins avoir fait enregistrer sa déposition à Forcalquier chez un huissier  Me Faustin Thumin en présence de Gustave et d'Aimé .


Ainsi nous pouvons comprendre l' intérêt  que portait Léon et Gustave à cette personne qui pouvait semer le doute en apportant par ses révélations accusatrices  plusieurs faits nouveaux permettant à la famille Dominici par l'intermédiaire de Me Raoul Bottaï d'entamer la première procédure  de demande en révision du procès de Gaston, suivie d'une deuxième en 1981 par le même avocat et toujours fondée sur le témoignage de Llorca.


Quoi qu'il en soit, que pouvait-il bien chercher ou fabriquer à Pierrerue " Monsieur Léon de Corbières " * à proximité de la ferme de M. Blanc "   à courir la campagne au printemps de 1995 en compagnie de Llorca en des lieux ou semblait s'être déroulé les événements qu'il relate ?.
Léon espérait-il se laisser convaincre , était-il un naïf abusé ou bien était-il fermement convaincu ?.


Bien amicalement Oryx


* Source S. Huet  bibliographie commentée 2


















Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:30    Sujet du message: Le témoignage LLORCA

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com