Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE MOT QUI TUE
Aller à la page: <  1, 2, 3, 49, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar Oct 16 2012, 16:55    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

  Bonjour à tous,


Pourquoi s'accrocher toujours à cette histoire de voyeurisme ?
Gaston, et ce, durant toute l'année, était un lève tôt. Il se levait à 4h. Étant sans doute le seul à se lever aussi tôt parmi les habitants de la GT.
Comment voulez vous qu'un homme de son âge, se levant à 4h, ait envie d'aller s'attarder jusqu'à 1h du matin, pour aller jouer le voyeur?
Vous ne pensez pas que le rythme de vie de Gaston devait plutôt l'inciter à à un coucher moins tardif, pour qu'il puisse tenir le coup et assumer sa partie de travail à la ferme, qui devait certainement être plus importante que celle de  Gustave.

Qui d'autre pouvait avoir le loisir de pouvoir traîner dehors plus tardivement d'après vous?
Si Gaston a tué les Anglais, ce qui a été jamais prouvé, c'est certainement parce qu'il a du être appelé par ceux qui ont provoqué un incident majeur avec les Drummond, et qui, étant assez lâches pour le régler eux mêmes, s'en sont sans doute allés quérir l'aide de Gaston.
Celui ci, sans doute entendant ce que les autres ont du raconter à leur manière, ont sans doute su provoquer et attiser sa colère.
Je dis bien, dans le cas où ça serait Gaston qui a bien tiré sur les Drummond.

Un peu d'objectivité serait peut être de se dire que cet homme, avec un train de vie pareil, n'était sans doute pas enclin à être encore dehors à une heure pareille.
75 ans, et cet homme ne dormirait que 3h? Ca semble pas crédible du tout.
Et le cas de l'éboulement déclaré à Roure, et la micheline de 21h étant passée, je ne vois pas ce qui aurait pu inquiéter Gaston au point de s'attarder jusqu'à une heure pareille sur les lieux.
Il était peut être robuste, mais pas en acier. Cet homme devait tout aussi bien ressentir la fatigue d'un lever tôt et de sa journée de travail, comme tous les autres hommes de ce monde.

Pourquoi Gaston serait le seul protagoniste possible à avoir provoqué quelque chose avec les Drummond?
Ils faisait quoi dans la luzerne Gustave? Certainement d'ailleurs accompagné de Roger Perrin? Et de peut être quelqu'un d'autre aussi.
Allons, Gaston était peut être un roublard comme le dit Mariani, mais peut être que d'autres ont été encore plus roublards que lui, et que Gaston se soit trouvé empêtré dans une histoire qui l'a dépassé complètement.
On comprend mieux ainsi sa réaction quand il a entendu le verdict.
Il s'est rendu compte très vite que c'était peut être lui qui avait été roulé dans la farine.

Intéresssons nous à ceux qui gravitaient autour de Gaston, et qui n'étaient pas là par hasard, en cette nuit du 4 Août, et dont la motivation devait être autre que de faire des heures supplémentaires aux travaux de la ferme.

Encore un détail si vous le permettez: Si Gaston est allé chercher l'arme dans sa remise, alors, il a du passer à proximité de Gustave et de ceux qui l'accompagnaient. Et ni Gustave, ni qui que ce soit, ne serait intervenu pour lui arracher l'arme ou tenter de le raisonner? Il serait donc passé deux fois près de ceux ci.  Vous imaginez? Ils vont le laisser faire?
Sauf si évidemment, au lieu de tenter de le calmer, ils vont attiser au contraire sa colère, et le connaissant, ils savaient alors quelle en serait la finalité.
Pour terminer, ils l'on poussé à se charger du travail que eux mêmes n'osaient accomplir.

Salutations.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar Oct 16 2012, 16:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Oct 16 2012, 20:42    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonsoir à tous

Bonsoir Germaine

Excellent post, que du bon sens.
Une question, que vous inspire l' horaire 1H10, pourquoi 1H10 ? *

Cordialement


*Aucun piege, simplement pour connaitre votre avis
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Oct 17 2012, 07:31    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour le forum,
Bonjour Germaine,

"Pour terminer, ils l'ont poussé à se charger du travail que eux mêmes n'osaient accomplir." Donc vous admettez, comme beaucoup d'entre nous, que c'est bien Gaston le meurtrier!
Mais un peu plus haut vous dites: "ce qui n'a jamais été prouvé". N'est-ce pas un peu contradictoire, d'autant que tout votre post tend à montrer que Gustave en serait peut-être  l'auteur, accompagné ou non de Zézé et d'autres.
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Oct 17 2012, 14:11    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

ORION a écrit:
Bonjour le forum, Bonjour Germaine,
"Pour terminer, ils l'ont poussé à se charger du travail que eux mêmes n'osaient accomplir." Donc vous admettez, comme beaucoup d'entre nous, que c'est bien Gaston le meurtrier!
Mais un peu plus haut vous dites: "ce qui n'a jamais été prouvé". N'est-ce pas un peu contradictoire, d'autant que tout votre post tend à montrer que Gustave en serait peut-être  l'auteur, accompagné ou non de Zézé et d'autres.






Bonjour à tous,

Dixloucas, je trouve simplement que 1h10, c'est très tard pour Gaston. Sauf, si quelqu'un est allé le quérir, lui signalant un fait qu'il a voulu régler lui même.
Ne pensez vous pas qu'un homme de 75 ans, qui se lève à 4h, est mieux dans son lit que dehors à une heure pareille?
A quoi pensez vous svp?

Orion,
Où voyez vous une contradiction?
Je n'ai jamais dit que Gaston était innocent, car je n'en sais rien. Mais j'émets également la possibilité qu'il puisse l'être, et contrairement à vous, et à beaucoup d'autres membres de ce forum, qui le jugent " coupable " Toute la différence est là.
J'envisage tout, sa culpabilité, comme sa non culpabilité, ou bien, une culpabilité partielle.
Personne n'en sait rien, donc moi non plus, et je ne suis pas la seule.
Je n'accepte pas cette enquête, ce procès, et ce verdict. Car je me dis que trop de doutes subsistent.
Coupable ou pas? Je me risquerai pas à y répondre avec certitude. Je ne fais que supposer.
Je me dis qu'il y autant d'indices suspects envers Gustave et d'autres que Gaston. Pourquoi Gaston a t'il payé tout seul en ce cas?
Et où se trouve la preuve matérielle?
Le doute ne devait'il pas bénéficier à l'accusé?

Salutations.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Oct 17 2012, 21:42    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonsoir à tous

Germaine, je pense tout simplement qu' 1H10 entre tout simplement dans le crénaux horaire propice aux larçins, cambriolages et autres fric frac. 
Il y a un crénaux horaire la nuit, où les couches tards se sont couchés et les lèves tôt ne se sont pas encore levés.
Bref,la tres grande majorité des gens dorment et il n'y a pas grand monde dehors sur les routes. 
Horaire adéquat, voiture isolée au bord d'une route, carabine, tout les ingrédients sont là.
J'écris volontairement isolée car je rappelle que personne n' a vu les Drummond sur le campement. C'est peut etre qu'ils se  reposaient à l'écard de celle ci.
Certaines personnes mal intentionnées l'ont cru abandonné, ou pensaient  que les proprietaires éloignés dormaient d'un sommeil profond.



Quand à Gaston je suis entierement d'accord avec vos remarques le concernant.
Au sujet de l'éboulement, aprés les premiers travaux d'urgence exécuté par Gustave, une discussion a bien dut avoir lieu entre au minimum Gaston et Gustave. N'oublions pas qu'ils habitent tous les deux sur place. Le contraire me semble peu probable. Cette discussion sur l'état du glissement, son éventuelle évolution, n' a pu se tenir que  relativement tard
 dans la soirée.  Gaston sachant devoir se lever tôt vers 4h,aucun interêt alors que Gaston se lève entre cet horaire tardif et l'heure habituel de son réveil.
Une inspection de Gaston en allant mener paitre ses chèvres, laissait suffisemment de marge temporelle pour agir aux cas ou.
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 18 2012, 08:42    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

"Le doute ne devait-il pas bénéficier à l'accusé?"

Là, ce n'est plus le mot qui tue mais bien la phrase qui tue.
Nous sommes bien évidemment tous d'accord avec cette énonciation que ne manque pas de rappeler tout président honnête (en principe, ils le sont, sinon c'est à désespérer) lors des délibérations.
Il faut donc croire qu'une majorité de jurés (huit au moins) n'a pas été effleurée par le moindre doute.
D'accord pour reconnaître aussi que la parole du président est importante et qu'il peut orienter les débats, mais au moment de mettre son vote dans l'urne, chaque juré reste libre de son choix, quoi qu'en ait dit le président.
Personnellement, j'aurais voté la culpabilité sans hésiter, malgré les zones d'ombre qu'il reste: mensonges des uns et des autres, non-dits, présence possible de Gustave et Zézé au moment des faits.
Quand on est totalement innocent d'un fait aussi grave que peut l'être un crime, il n'est pas besoin de mentir ou de donner plusieurs versions de ce qu'on a fait ce soir-là. A partir du moment où l'on ment, c'est que l'on a quelque chose à cacher ou à se reprocher. D'accord, le mensonge n'est pas une preuve irréfutable, pas même les aveux, pas même la présence ou non de traces ADN, mais c'est un indice qui ajouté aux autres fait pencher la balance du côté de la culpabilité.
Les multi-récidivistes d'aujourd'hui le savent bien que, face aux enquêteurs, il faut tout nier, y compris les évidences, ne rien lâcher et mentir jusqu'au bout. Il faut ensuite, lors du procès, instiller lle doute dans l'esprit des jurés. C'est d'ailleurs ce que savent faire parfaitement les avocats de la défense.
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Oct 21 2012, 10:40    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

 Bonjour amis (es) du forum,


Dixloucas, je trouve simplement que 1h10, c'est très tard pour Gaston. Sauf, si quelqu'un est allé le quérir, lui signalant un fait qu'il a voulu régler lui même.Ne pensez vous pas qu'un homme de 75 ans, qui se lève à 4h, est mieux dans son lit que dehors à une heure pareille? (Copié collé - Germaine )




Bonjour Germaine,


Sauf que les chèvres ne sortent pas la nuit, ( voir post d'Andrécaire ) donc, le départ soi-disant très matinal de Gaston avec ses chèvres à une heure pareille, rejoint aussi les foutaises généreusement avalées et dégustées par nos enquêteurs. Exclamation

A 3h30 ou 4h, il fait bien nuit. Pas de chèvres qui sortent, pas de terre à travailler, dites moi quels travaux nocturnes et agricoles pourraient être fait, j'apprendrai ainsi quelque chose sur la vie paysanne et son dur labeur. ( Nocturne ) Je pensais que les 3 X 8 étaient réservés aux usines de production. Mais je peux me tromper? Embarassed

Amicalement.

Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 437
Masculin
Point(s): 487
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Dim Oct 21 2012, 22:02    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonsoir toutes et tous,
Salut Mariani,
Sauf si vous disposez de votre main d'eau de 21h55 la veille jusqu'à 3h12 le lendemain, par exemple.
Cordialement 0ryx
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Oct 21 2012, 22:41    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Salut

Si quelqu'un peut me dire ce que c'est la main d'eau  je lui en serai très reconnaissant . j'ai rien pigé . Question Question Question
C'est quoi siouplé ? Sad Crying or Very sad Question Shocked Embarassed

merci

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
fuji


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 160
Localisation: midi-mediterranée
Masculin
Point(s): 160
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Oct 22 2012, 00:11    Sujet du message: Le mot qui tue. Répondre en citant

   Bonsoir le forum

   Salut Jean-Mi

 Je ne suis pas spécialiste en arrosage mais j'avais cru comprendre, d'après les explications plus
 anciennes d'Oryx, que " la main d'eau " était le moment ( fixé par une autorité ) où un agriculteur désigné
 pouvait profiter de l'eau du canal pour ses terres.

           Cordialement      FUJI
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Oct 22 2012, 22:52    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

 Bonjour à tous, bonjour Mariani,

Mariani, vous avez le chic de la contradiction perpétuelle, sauf le respect que je vous dois.
Je suis ravie qu'Oryx vous ait donné la réponse.
Vous voulez nier quoi ? Le fait que Gaston se levait tôt? Cette option semble vous déranger, à moins que je me fasse des idées.
Vous ne viviez pas à la GT au moment des faits que diable.


Salutations.
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Oct 24 2012, 00:25    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour amis (es) du forum,


et bonjour Germaine

Contradiction perpétuelle? Première nouvelle. Question

Germaine, vous devriez relire l'ensemble de mes posts. je ne pense pas avoir la contradiction perpétuelle.
Permettez moi au moins de ne pas être toujours d'accord avec vos hypothèses ou avis.
Je ne nie rien du tout, je dis que les chèvres ne sortent pas la nuit, ou du moins, je le répète, car quelqu'un qui s'y connait a donné la réponse. Et je me fie à ce " quelqu'un "
Histoire d'eau ou pas, vous imaginez quoi de votre côté? Qu'un paysan se lève à 3h30 ou 4h du matin pour aller arroser?  En pleine nuit? Cela n'existe nulle part. Vous imaginez?
Il est vrai que je ne vivais pas à la Grand-terre au moment des faits. Pas plus que vous d'ailleurs.
Si chaque fois que l'on émet un avis différent du votre, vous parlez de contradiction perpétuelle, permettez moi aussi de m'interroger sur ce que peut être un débat ou des échanges. Mais ce n'est certainement pas ça. J'essaie d'être logique. Je ne dis pas que j'y arrive toujours, mais je pense l'être assez pour me dire qu'un paysan, qu'il s'appelle Gaston Dominici ou pas, ne se lève pas à 3h30 du matin, pour son travail. A une heure pareille, les paysans, ils dorment eux aussi !

Amicalement.
Revenir en haut
fuji


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 160
Localisation: midi-mediterranée
Masculin
Point(s): 160
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Oct 24 2012, 14:41    Sujet du message: Le mot qui tue. Répondre en citant

    Bonjour le Forum

 Globalement j'ai du mal à accepter tous les posts relatifs à LE MOT QUI TUE en, particulier pour deux :

 D'abord celui de Dixlouca du 15 oct à 21h30.  Comment peut-on imaginer qu'un savant de renommée
 mondiale, brillant sujet  de sa Majesté Britannique, ennobli par elle; puisse se transformer en voleur d'abricots
 à la faveur de la pénombre ? Et pas qu'un abricot cueilli furtivement, mais un plein seau de toile !
 (ce n'est pas parcque Potecher a parlé d'artichauts ....)

 Ensuite je m'étonne que Mariani n'accepte pas qu'un paysan puisse se lever à 3 ou 4 h du mat. pour un travail
 relatif à la terre . En agriculture il y a des travaux pour lesquels la fraîcheur nocturne ou matinale est favorable.
 Surtout l'arrosage en été.  Et si votre "main d'eau" tombe justement dans la nuit, il faut bien y être pour ouvrir
 les vannes et distribuer le liquide.

 Savez vous que de nos jours les machines à vendanger tournent jour et nuit ? ( lorsqu'elles ne sont pas assez
 nombreuses pour satisfaire la demande ) .

 Non Mariani vous devez être un citadin endurçi !! Smile

        Cordialement       FUJI
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Oct 24 2012, 22:00    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonsoir à tous

Fuji ce n'est qu'une hypothese, d'ailleurs je pencherai plus pour l'inverse. D'où cette annotation dans mon post "Et que 1h10 est un horaire propice pour les vols ( notez aussi bien pour un coté que pour l'autre)".  
Ceci est loin d'être un reproche, mais je sais par expérience que les paysans sont de farouches défenseurs des produits de leur terre.
Je pourrai vous citer divers exemples vécus ou rapportés de source sûre. Rassurrez vous je ne suis pas un délinquant mais j'ai des agriculteurs dans mon cercle d'amis.
Pour beaucoup de citadins, même guindés, ramasser quelques fruits sur un arbre, ne constitue pas pour eux un larcin. Ils n'ont pas conscience que ce brave agriculteur a trimé
dur pour faire pousser sa récolte.Qu'il a dut acheter de l'engrais, du sulfate etc. Ils pensent que cette récolte est une manne tombé du ciel comme cela sans rien faire.
Ils pensent aussi que leur maigre récolte est une ponction insignifiante envers le propriétaire, oubliant qu'il ne sont certainement pas les seuls à ponctionner. D'où les réactions parfois violentes de certains agriculteurs.
Alors je n'irai pas jusqu'a comparer JD au pauvre voleur de truffe qui s'est fait trucider sur le lieu de son larcin en pleine nuit, par le proprio excédé par de multiples vols.
Mais, il fait nuit, vous etes réveillez, tout le monde semble dormir, vous avez un champ d'abricot non cloturé a proximité , ramassez quelques abricots, pour JD cela lui a peut
etre pas paru passible des galéres.

J'aurai préféré comme contre-arguments que vous arguiez qu'il oeuvrait avec des chaussures non lacées.

Cordialement
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 25 2012, 09:39    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour à tous,

Dixlouca émet une hypothèse qui me paraît tout autant, sinon plus vraisemblable que celle de Gaston surpris à faire le voyeur. Je suis donc prêt à souscrire son hypothèse de vol de fruits.
J'ai lu quelque part (mais où ?)  que dans le champ de luzerne, il y avait des arbres fruitiers. Quoi de plus naturel donc, pour les citadins que sont les Drummond, que de cueillir quelques fruits dont ils se régalemront le lendemain !
Même si ce geste peut sembler étrange de la part de Jack, annobli par le roi, donc à priori, bien élevé au sens noble du terme. Naturellement, on attend de lui qu'il demande poliment à Gaston l'autorisation de cueillette plutôt que se servir comme un vulgaire "maraudeur".
Quoi qu'il en soit, il n'en reste pas moins que, voyeurisme, chapardage ou tout autre raison, Gaston a tué pour un motif futile donc  inavouable pour toute personne " raisonnable". Je pense qu' il n'y a pas de réel mobile au premier coup de feu, sinon la colère, le geste fou, imprévu, incontrôlable. En revanche, pour les deux meurtres suivants, il s'agissait bien d'éliminer tout témoin du drame. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:01    Sujet du message: LE MOT QUI TUE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 49, 10, 11  >
Page 3 sur 11

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com