Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LE MOT QUI TUE
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Déc 30 2012, 23:25    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

 Bonjour amis (es) du forum,


Un petit passage très bref pour dire à Germaine que je respecte son hypothèse, soit, elle a argumenté cette fois ci, mais je me cache derrière le canapé avec le casque et le gilet pare-balle, pour lui dire que ces arguments là sont bien légers, en tout cas, insuffisants, c'est mon avis tout au moins.

Rien n'est assez solide qui puisse faire de cette hypothèse ( Celles des deux tireurs ) une hypothèse crédible laquelle accrocherait mon interêt.
Germaine svp, d'autres arguments? N'y voyez pas là une attaque personnelle, ce n'est pas du tout le cas, mais je sais que vous le comprendrez. Smile
J'en profite pour vous souhaiter de BONNES FÊTES, ainsi qu'à tous les autres amis (es) du forum, et je vous dis à " L'année prochaine " Very Happy

PS/ Il a souvent été dit sur ce forum, que si deux tireurs il y avait eu, l'enfant n'aurait eu aucune chance d'échapper aux tirs. Germaine, qu'en pensez vous?


Amicalement à toutes et à tous
Bonnes fêtes.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim Déc 30 2012, 23:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Jan 6 2013, 09:20    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour à tous

Tout d'abord je souhaite "Une bonne et Heureuse Année aux membres du forum ainsi qu' à tous ses lecteurs "

@ Dixlouca:

Vous avez oublié de préciser votre pensée lorsque vous écrivez:
"
j'avais parié qu' au moins un forumeur m'aurait fait le coup de la plaque d'immatriculation ou des n° de série frappés sur le chassis."

La sybillinité de cette phrase m'intrigue et je vous estime suffisamment courtois pour ne pas me laisser sur ma faim.



Orion, que voulez vous que je vous dise !
Quand j' ai écris ce post, et comme tous mes posts d'ailleurs, j'ai essayé de voir s'il n' y avait pas de "failles".
Ces détails de plaque et de n°de série j'y ai donc songé. Cette histoire de voiture n'étant qu'une " image" j' ai jugé inutile d' y attaché une grande
importance. Mais au même moment mon instinct, mon subconscient, mon intuition,  me disait " il y aura bien quelqu'un qui vas te le sortir "
Certainement une sorte de reflexe conditionné, vous savez cela fait des années que je suis sur ce forum ! 


Cordialement

 
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Jan 6 2013, 11:52    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour le forum,
Bonjour Dixlouca,

Est-ce les effets rétroactifs des fêtes de fin d'année avec pour conséquence immédiate des neurones qui ont du mal à se connecter, mais je reste toujours sur ma faim quand vous dites:
" il y aura bien quelqu'un qui va te le sortir "

Pourquoi voulez-vous que l'on parle des plaques d'immatriculation ou bien du n° de châssis dans l'exemple de la voiture que vous avez choisi ?
C'est cela que je ne comprends pas !

En fait, nous sommes deux (Fuji, je crois, et moi)  à avoir envisagé que, dans le cas d'un accident de voiture, les traces au sol, les marques sur la carrosserie ainsi que les blessures occasionnées auraient vite confondu la voiture en cause ainsi que le coupable, donc que l'exemple choisi par vous n'était pas le plus judicieux.
Il en est de même pour les armes: difficile de faire croire qu'un crime a été commis avec une arme autre que celle réellement utilisée.

Bien cordialement.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Jan 6 2013, 21:10    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonsoir à tous
Bonsoir Orion

Notez que j'avais écris " Je vais illustrer une des raisons que je pense probable par une image que j'espére être assez proche."

Pourquoi voulez-vous que l'on parle des plaques d'immatriculation ou bien du n° de châssis dans l'exemple de la voiture que vous avez choisi ?
C'est cela que je ne comprends pas !

Mais parce que dans cet exemple de vieille voiture oublié dans une remise et sacrifié, grace au plaques d'immatriculations on serait remonté jusqu'au propriétaire.
Evidemment, les plaques cela aurait été ringard de ne pas les enlever, d'ou le n° du chassis, là on passe un cran au dessus.
Dans mon histoire de voiture sacrifié, jeté en pature dans le fossé pour faire diversion, la premiere des choses qu'aurait fait la maréchaussé c'est bien de chercher à identifier le proprietaire, et quoi de plus simple que les plaques, ou en cas d'absence de celle çi le n° de série sur le chassis.

Notez que dans mon exemple je n'ai parlé ni de trace de freinage ni de débris de verre.
J'ai simplement écris qu'il dépose un phare de la juva sur le lieu du drame pour que l'on fasse bien le lien avec le véhicule abandonné dans le fossé et un morceau de clignotant.
J'aurais pu préciser que pour faire plus vrai, qu'il avait filé un coup de tatane dans l'aile pour indiquer l'endroit de l'impact.
Bref je ne pensais pas m'embarqué dans un tel ferraillage ! mais je ne regrette mon image, elle me plait.Etttt elle peut etre plus judicieuse que ce que l'on pourrait penser. 

Oryx parle de débris de verre dans le corps que l'on aurait vite d'identifié comme non appartenant à la Juva 4, mais si les 2 docteurs avaient retrouvé la balle logée dans le bassin d'AD on aurait peut etre eut des surprises !

Bien cordialement












 
Revenir en haut
fuji


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 160
Localisation: midi-mediterranée
Masculin
Point(s): 160
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Jan 7 2013, 00:49    Sujet du message: Le mot qui tue Répondre en citant

   Bonsoir à tous

 Ne croyez vous pas que cette histoire de Juva 4 (celle de l'identité judiciaire peut-être ? Smile  ) est un peu
 forcée et assez éloignée des faits ?

  Dixlouca je vous signale que si une balle est restée dans le corps de Lady Ann, il a été dit que ce serait
 dans les cervicales.

        Cordialement     FUJI
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Jan 7 2013, 13:29    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour à tous

C'est Guerrier qui dit ça, moi je fais confiance aux deux toubibs qui ont vu les corps de leurs propres yeux.
Ils ont dut bien faire la différence entre trous d'entrées et trous de sorties.
Ce qui ne doit pas etre bien compliqué à identifier, car meme si le corps humain n' a pas la consistance d'un panneau routier, les memes lois physiques doivent s'appliquer.
Je fais référence aux panneaux routier, parce qu'il est courant de voir des panneaux routiers canardés par des chasseurs et nul besoin d'avoir fait Saint Cyr pour comprendre par quel coté du panneaux est entrée la balle.

Cordialement
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Jan 10 2013, 21:54    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

 Bonjour amis (es) du forum,
 Et encore Bonne Année 2013 pour vous tous, Very Happy


C'est un secret de Polichinelle, si j'avoue que le livre de Guerrier me séduit par certains aspects et la richesse de son contenu, mais que paradoxalement, je juge ce contenu trop riche,
 ou trop " fécond " pour employer le terme de l'auteur. Surprised

Ce qui m'irrite le plus chez Guerrier, ce sont ses conclusions au sujet des autopsies et de ce qu'il en retire, et qu'il nous sert comme des certitudes.

Je partage l'avis de notre ami Dixloucas sur ce point, c'est à dire qu'il serait " énorme " pour ne pas dire impossible , que les deux médecins nommés pour faire l'autopsie à Forcalquier n'auraient pas décelé la présence d'un projectile dans les vertèbres cervicales de Lady Drummond.

Je sais bien que notre ami Andrécaire a dit que les autopsies ou tout au moins, ce qu'elles rapportaient étaient assez "léger" et imprécis, mais tout de même, là, ça serait un peu fort.
Que les choses soient claires, je ne veux pas fustiger l'auteur, mais que l'on me dise simplement, comment après tant d'années, et sur des rapports imprécis, il peut conclure qu'un projectile serait resté dans les cervicales de Lady Drummond. Je doute que les deux médecins de Forcalquier, qui, si ils n'étaient pas doués pour énoncer un rapport clair dans sa forme, aient pu examiner le corps de la femme, et que la présence d'un projectile dans les cervicales puisse leur avoir échappée. Ca me semble impossible.


Ou alors, ces deux médecins ont du trouver leurs diplômes dans les boites de la lessive Bonux de l'époque, mais je doute aussi de cela.
Guerrier oui, sur certaines choses, j'approuve et je le remercie pour tant d'éléments qu'il nous rapporte. Mais Guerrier expert balistique ou mentaliste, ou profiler, et pire, expert médico légal, après tant d'années, et sans avoir vu les corps,  non, je m'y refuse, car ça devient indigeste. Confused
Car il ne peut s'appuyer que ses suppositions. Absolument rien ne vient corroborer ses affirmations. Il n'y a rien. Rolling Eyes

Bien amicalement à tous. Very Happy
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Jan 11 2013, 18:27    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Mariani a écrit:
 Bonjour amis (es) du forum,

Un petit passage très bref pour dire à Germaine que je respecte son hypothèse, soit, elle a argumenté cette fois ci, mais je me cache derrière le canapé avec le casque et le gilet pare-balle, pour lui dire que ces arguments là sont bien légers, en tout cas, insuffisants, c'est mon avis tout au moins.

Rien n'est assez solide qui puisse faire de cette hypothèse ( Celles des deux tireurs ) une hypothèse crédible laquelle accrocherait mon interêt.
Germaine svp, d'autres arguments? N'y voyez pas là une attaque personnelle, ce n'est pas du tout le cas, mais je sais que vous le comprendrez. Smile
J'en profite pour vous souhaiter de BONNES FÊTES, ainsi qu'à tous les autres amis (es) du forum, et je vous dis à " L'année prochaine " Very Happy

PS/ Il a souvent été dit sur ce forum, que si deux tireurs il y avait eu, l'enfant n'aurait eu aucune chance d'échapper aux tirs. Germaine, qu'en pensez vous?


Amicalement à toutes et à tous
Bonnes fêtes.




Bonjour et bonne année à tous,

Mariani, je ne sais si mes arguments sont légers, mais que devrait'on dire des arguments de l'accusation?
Ne pensez vous pas que tout le monde a cherché la facilité? Autant Gaston à qui on a donné le LA, et qui a préféré suivre plutôt que d'avouer autre chose.
Libre à vous de croire au fait que Gaston se soit amusé à jouer les séducteurs ou les voyeurs à 1h du matin, je respecte vos convictions, mais ce ne sont pas les miennes.
Vous imaginez la scène? Un homme de cet âge, qui se lève à 3h30 4:00 du matin, et qui va aller jouer les voyeurs à une heure pareille?
Mais que faites vous des " autres " ?
Mais rassurez vous, dès que je serai un peu plus disponible, j'ai bien d'autres arguments à faire valoir.

Salutations et meilleurs voeux.
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Jan 14 2013, 00:30    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour amis(es) du forum,

bonjour Germaine,




 croire au fait que Gaston se soit amusé à jouer les séducteurs ou les voyeurs à 1h du matin

Vous imaginez la scène? Un homme de cet âge, qui se lève à 3h30 4:00 du matin, et qui va aller jouer les voyeurs à une heure pareille?



Là, je suis un peu d'accord avec vous.        ( Ca arrive rarement, mais ça arrive )

Pour le reste, ça sera plus difficile. Embarassed

Amicalement.
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar Jan 15 2013, 12:27    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour le forum,
Bonjour Mariani,

"Un homme de cet âge, qui se lève à 3h30 4:00 du matin, et qui va aller jouer les voyeurs à une heure pareille?"

Il me semble que, sur ce forum, beaucoup ont  abandonné le scénario  de Gaston voyeur.
En fait, que Gaston soit voyeur ou non, cela n'a plus d'importance. En revanche, et c'est essentiel, c'est qu'il était bien dehors aux alentours de 1h00 du matin.
Pourquoi ?
Allez, je me lance, et ose vous donner une explication.
A 74 ans, même après une rude journée, on a le sommeil léger dans nos campagnes( mais aussi dans nos villes). Le moindre bruit, le moindre souci, tient les gens dans un sommeil léger.
Et c'est bien ce qui a pu se produire, tôt, ce matin du 5 août 1952.

Ainsi, quelles sont les causes qui ont pu provoquer le réveil de Gaston ?
- l'éboulement !
- la présence d'étrangers sur le terre-plein, des anglais, de surcroît !
- l'isolement de la ferme de la Grand-Terre qui a pour conséquence qu'on craint les éventuels cambrioleurs !
- la proximité de la N96 et le bruit des voitures ou les pétarades des motocyclettes !
- les pleurs d'Alain Dominici !
Je vous laisse trouver d'autres  possibilités pour ce réveil impromptu:
- ....................................
-......................................
-......................................
Donc ce matin-là, malgré la fatigue, Gaston est réveillé. Il fait ce que font la plupart des gens: il se lève pour aller aux toilettes, pour boire un coup.
Et se rappelle l'éboulement, les anglais et se dit:
"Tiens, si j'allais faire un tour ? Et pour le cas où je ferais une mauvaise  (des rôdeurs) ou une bonne (un lièvre insomniaque) rencontre, prenons la Rock'Ola !"
Si ce scénario ne vous plaît pas entièrement, on peut imaginer Gaston sortant, dans un premier temps, sans son arme puis retournant la chercher après un différend verbal avec Sir Jack.

A vous lire
Cordialement !
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer Jan 16 2013, 19:13    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonsoir toutes et tous,


Rien ne prouve que Gaston se soit réveillé aux environs de 1h du matin ou qu'il était encore éveillé, donc pas encore couché.
La question récurrente du voyeurisme qui a fait florilège, n'est que la conséquence due à la suggestion stupide de Prudhomme , cela en l'absence de mobile clairement établi, et nous y associons sans preuve de nos jours  au Tave et  à Zézé les mêmes travers.
Quoi qu'il en soit Gaston est responsable de cette situation , si ce Commissaire avait suggéré une tentative de vol du véhicule, le vieux en aurait saisi l'opportunité de la même façon que précédemment  lorsque Guérino suggéra un accident : " Ben oui ! c'est un accident " ;   il n'était pas encore question d'acte sexuel.
Dune façon générale les Dominici se sont foutu sans vergogne des autorités en les laissant se planter sur de nombreux points.
 Germaine traduit bien les choses en précisant que le LA ou le tempo imprimé  par le juge Périez  lors de la reconstitution sensée mettre en concordance les aveux et les faits constatés ,constitue plusieurs inexactitudes .
Par exemple :
La dépose du lit de camp sur le corps de Sir Jack n'a pu intervenir sitôt l'accomplissement des trois crimes puisque juste avant le lever du jour le seul lit de camp  susceptible d'avoir été utilisé pour servir de couchage à été vu par des témoins plusieurs heures après le drame dans des positions différentes devant  le véhicule.
Faire refaire cette action par Gaston c'est passer outre les dépositions des témoins et donner du crédit à ses allégations mensongères sur le timing des événements. Il est bien évident que le patriarche ne pouvait que conforter une fois de plus ses mensonges en se prêtant à cette mascarade.
Autres exemples :
La position de A.D sur la décharge retenue au cours de la reconstitution  au moment de son exécution repose sur les dites prouesses sexuelles du vieux à même le sol entre le mûrier et l'avant du véhicule.
Autant personne n'a ajouté foi aux relations extra-conjugales du faune, mais paradoxalement l'endroit où se serait tenu A.D lors de ces ébats situe ( sauf erreur ) le point de départ de la reconstitution . De même que dans cette éventualité, nous ne savons pas qui aurait déplacé Anne pour la première fois.  ( Si tant est qu'elle ait été déplacée.)
La blessure à l'oreille de la fillette reste une énigme.
Tout comme l'impact sur le bord du parapet.
 Gaston n'a reconnu avoir porté qu'un seul coup de crosse.
Etc,etc.
Le seul point positif indiscutable prouve que le vieux avait de bonnes jambes.
Cordialement Oryx
Revenir en haut
fuji


Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2011
Messages: 160
Localisation: midi-mediterranée
Masculin
Point(s): 160
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Jan 17 2013, 00:03    Sujet du message: Le mot qui tue. Répondre en citant

  Bonsoir tout le monde
 
 J'avais écrit ce post la nuit derniere. Ca ne cadre pas forçément avec ce que dit Oryx.

 Je vais aller encore dans le sens de Orion, sauf qq variantes, mais rassurez vous, nous ne formons pas
 un binôme.

 Je fais donc passer le voyeurisme de Gaston au second plan.  Dans une large proportion c'est à mon avis
 le souci de l'éboulement qui a motivé son réveil.  A son age on craind l'imprévu et on a plutôt tendance à
 grossir les risques.
 Bien que la voie soit dégagée, un second éboulement pouvait se produire et personne pour le signaler.

 Donc il saute du lit et se met en route dans la fraîcheur de la nuit et sous le beau clair de lune.  Sans carabine
 je pense.  Peu de chance de rencontrer des rodeurs agressifs et tirer le lapin de nuit avec un fusil à balle, faut
 pas rêver.
 Une fois rassuré du côté de l'éboulement  ses pas l'emmènent - plus un peu de curiosité malsaine peut-être -
 vers le campement.  Drummond ne dort pas non plus.  Il y a une interpellation dans l'incompréhension et Gaston
 se fait sans doute bousculer un peu.  Pour lui c'est intolérable.  Il va voir un peu l'Angliche !...  C'est là que je
 l'imagine revenir chercher la carabine. 

 Ensuite, quand on est en colère, une arme dans les mains et des vapeurs d'alcool dans la tête il ne faut guère
 plus qu'un peu de fatalité pour que le drame arrive. 

         Cordialement       FUJI
 
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Jeu Jan 17 2013, 11:13    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour tout le monde,
" Plus un peu de curiosité malsaine peut être " 
Tout à fait Fugi, tout à fait, c'est ce que l'on nomme une algarade entre gens qui ne se comprennent pas , plus un mot à double sens dans deux langues différentes mais significatif à l'oreille d'un des deux antagonistes qui serait prononcé mal à propos.


Voilà qui nous ramène au  Mot qui tue , n' était-ce pas après tout l'objet de ce topic?


Amicalement Oryx
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Jan 17 2013, 11:16    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Bonjour le forum,
Bonjour Fuji,
Bonkour Oryx,

"Tiens, si j'allais faire un tour ? Et pour le cas où je ferais une mauvaise (des rôdeurs) ou une bonne (un lièvre insomniaque) rencontre, prenons la Rock'Ola !"
Si ce scénario ne vous plaît pas entièrement, on peut imaginer Gaston sortant, dans un premier temps, sans son arme puis retournant la chercher après un différend verbal avec Sir Jack.


Bon, il est vrai que j'aurais dû ajouter un LOL à la fin de la première phrase car l' ironie de mon propos n'a pas été saisie.
Il est évident que je ne crois  ni à une mauvaise rencontre, ni à la possibilité d'un gibier suicidaire lorsque j'affuble le brave Gaston d'une carabine. La meilleure preuve, c'est que j'envisage bien son retour à la Grand'Terre pour prendre la Rock'Ola sous l'appentis.

Comme le dit si justement Fuji, ses pas le conduisent vers le campement, sans doute par curiosité (malsaine ou non, chacun prendra cet adjectif ou non). Ensuite, se produit la rencontre avec Jack Drummond. Incompréhension réciproques des attitudes des deux protagonistes, mais aussi des paroles prononcées, et c'est le drame irréversible: premier coup de feu accidentel (j'en suis persuadé) suivi d'autres, volontaires ceux-là.

Où je rejoins Oryx, c'est quand il envisage que Gaston entre dans le jeu des policiers, qu'il souscrit aux différents mobiles qu'ils lui proposent ( sexe, accident, voyeurisme )et qu'il agit en fonction de ceux-ci, ajoutant des mensonges à ses mensonges, provoquant un embrouillamini dont il est, jusqu'à ce jour encore (et pour des siècles !) bien difficile de démêler les fils.
Comme on dit familèrement aujourd'hui, les Dominici, particulièremen Gustave et Gaston, ont enfumé tout le monde. C'est la meilleure méthode pour se sortir des griffes de la Justice.
Ne rien avouer, mentir, mentir, et mentir encore, voilà la bonne méthode connue de tous les coupables. Et pour peu qu'ils aient un avocat teigneux, ils s'en sortiront toujours. Des exemples récents d'acquittements sont là pour le prouver.
Mais lorsqu'Oryx ajoute "Rien ne prouve que Gaston était réveillé ou debout avant une heure du matin", je ne le suis plus car dans cette affaire, bien malin est celui qui peut rapporter une preuve, un indice matériel, bref, quelque chose qui ferait qu'aujourd'hui, plus personne ne doute de quoi que ce soit, sinon, nous ne serions pas ici, sur ce forum. Il est bien évident que nous n'avons que des présomptions, fortes certainement, et une intime conviction. Pour ma part, si j'avais été juré au procès, j'aurais condamné sans hésitation, ne serait-ce que pour l'assassinat d'Elisabeth, le plus monstrueux, le moins pardonnable, et qui méritait amplement la peine de mort en 1952 !

Je terminerai en précisant, comme Fuji l'a dit, que nous ne formons aucunement un binôme. Et même si cela était, je chercherais  désespérement en quoi cela pourrait-il être péjoratif, ou pire, infâmant ?
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar Jan 29 2013, 13:31    Sujet du message: LE MOT QUI TUE Répondre en citant

Salut

Je suis dans l'ensemble un peu d'accord avec ce qui a été dit ici .

Le fameux " tour de chasse " raconté par le vieux , c'est du " tiens , voilà que je t'embrouille "

Aller tirer le blaireau ou le lièvre avec une arme de guerre à balle unique , c'est trop gros .
Et dire que les policiers et compagnie se sont contentés de ça .
C'est pas rassurant .

@+
Jeami

PS:( Si tu lis ce truc la miss , donne des news , merci )
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:31    Sujet du message: LE MOT QUI TUE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 10, 11  >
Page 9 sur 11

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com