Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un témoin tardif dont personne ne parle.
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam Juin 23 2012, 10:57    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonjour à tous
bonjour Dixloucas,


Je crois que Clovis avait dit " Tous les malheurs viennent de Germaine " Ou du côté de Germaine. Je ferai une vérification.
Pour la carabine, je pense qu'elle a été apportée dans la soirée du 4 Août, venant de la Serre, Gustave et Perrin devaient avoir cette carabine avec eux. Je ne sais si ils l'ont déposée dans une remise, ou ailleurs, mais elle devait être facilement accessible, facilement donc à portée de main.

Pour en revenir à Paul Maillet, je doute fortement que la carabine aperçue chez lui, soit celle de la GT, pour la raison que j'explique plus haut. Il faudrait aussi savoir si cette carabine a réellement existée, puisque Maillet a été menacé, a réchappé à une sorte d'attentat, puisque un fil de fer avait été tendu en travers du chemin qu'il empruntait.
Maillet gênait tout le monde, puisqu'il parlait, et révélait bien des choses, y compris, les plus secrètes confidences qui lui étaient faites.

Dans le cas où cette carabine serait venue de chez Paul Maillet, ou lui aurait appartenu, je ne vois pas comment Gaston qui détestait Maillet, se serait privé lors du procès de le dire et de l'accuser d'avoir été le détenteur de cette arme.
Gaston accuse Clovis, il dit que la carabine vient de la Serre, et il en revient à Perrin le traitant de rouleur, et, en proférant contre lui, d'autres accusations bien plus graves.
Je suis persuadée que l'arme venait bien de la Serre.

La mère de Perrin devait aussi certainement le savoir. Elle a cherché à protéger son fils.
Je pense que c'est Roger Perrin qui a provoqué le drame, en plus d'avoir apporté la carabine, drame provoqué d'une manière que j'ignore. Ensuite, Gustave a du s'en mêler, entrainant tout le reste de la famille dans une spirale infernale.

Perrin devait être sans doute le plus accessible, le plus enclin à parler, si Sebeille ne l'avait pas considéré comme un petit qu'il fallait ne pas brusquer. La plus grosse erreur de Sebeille est sans doute là.
La résistance du petit était sans doute la plus facile à briser, il suffit de relire certains passages le concernant.
C'est sans doute le seul qui n'était pas téléguidé par le père Barth, par Yvette, ou Gaston.
Perrin ouvrait une faille, il fallait s'y engouffer. Que fait Sebeille? Il s'acharne sur Gaston, et laisse le petit tranquille.


Salutions.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam Juin 23 2012, 10:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Juin 25 2012, 20:13    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonsoir à tous

Germaine je suis encore une fois d'accord avec votre post. Concernant d'où venait "les malheurs" vous me mettez le doute, mais je ne suis toujours pas tombé sur la page qui le mentionne.
Concernant la carabine il ne faut pas oublié une attaque frontale contre Maillet des Dominici au début de l'enquete: via une dénonciation de Gustave ou il présente une lettre d'un parent qui affirme que les initiales RMC veulent dire Roger Marcel Castan proprietaire de cette derniere et qui aurait subtilisé par Maillet son voisin lors de son déces.
Deuxieme attaque, lors de la reconstitution lorsque le papé aurait dit " Tu la reconnais salaud, c'est toi qui la tenais".
Je m'interroge donc si cette carabine ai bien pu appartenir à Maillet et résulterait soit d'un cadeau de Maillet au bénéfice d'un membre du clan, soit une subtilisation de celle ci par un membre du clan. De ce fait cette carabine pourrait etre non référencé Dominici. Cette carabine, arme mélé dans un triple crime, on peut imaginé le blocage de Maillet d'en revendiqué la propriété. Ce qui me donnerai une explication au luxe qui a été pris de laissé la carabine dans l'eau et le disséminage des munitions sur le campement.
Azerty dans ses arborescence logique pour ce dépatouillé d'un crime a oublié de mentionner " détourner les soupsons sur une personne tierce" 
Ce ne sont que des hypotheses et non des affirmations, n'attrapez donc pas une attaque ! 
 
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Juin 25 2012, 21:44    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonjour amis (es ),


Oui, Germaine a raison. Il a bien dit  Tous les malheurs viennent du côté de Germaine.

Je me souviens plus dans quel livre ceci est précisé. Embarassed

Pour les soupçons dirigés vers Maillet, je ne partage pas trop cette hypothèse, car cette carabine, tous devaient l'utiliser, et elle devait passer de main en main.
N'oublions pas aussi qu'à un cheveu près, elle aurait échappé à la recherche des policiers.
Je pense qu'ils avaient bien l'intention de la faire disparaitre. Mais ils n'ont pas choisi le bon moyen. Cool
Qu'en pensez vous? Question

Amicalement.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Juin 26 2012, 21:57    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonsoir à tous

Mariani concernant la provenance des malheurs je pense que vous avez raison,mais Germaine matérialise bien la Serre et Germaine avait bien en charge l'éducation de qui vous savez. Peut etre est cela que Clovis a voulu dire.

Quand à la carabine, on aurait découvert le meurtre 30 mn apres je comprendrais. J'admettrai tres facilement que dans l'affollement le meurtrier l'ai jeté et que personne ne l'ai récupéré.

Mais dans notre cas, j'observe que AD a été achevé bien plus tard que ses parents et de sang froid. Jeter la carabine dans l'eau si prés du corps dans ces circonstances me parait incroyable. De plus de surcroit on dispose des munitions qui ne peuvent qu'appartenir à une USM1 et cela ne vous surprend pas ?

Il y a aussi un autre détail troublant, chercher le bien en n'oubliant pas que d'apres ce que j'ai entendu ils étaient tous de grands chasseurs.


Cordialement
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Juin 27 2012, 09:34    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Salut


Les munitions retrouvées étaient celles d'une US M1 , et la carabine était une US M1 , pourquoi s'étonner Shocked ? Ca semble normal .
Moi je serais étonné si on avait trouvé des munitions d'un autre calibre plutot .

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Juin 27 2012, 20:13    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonsoir à tous

jeanmi avant de poursuivre, pensez vous que la disposition des munitions soit le résultat naturel de l'éjection naturelle d'une carabine en action ?
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Juin 27 2012, 21:38    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Salut

Bah non , puisqu'elles étaient rangées bien à côté l'une de l'autre je crois .
Je pense que celui qui devait les ramasser les a groupées et oubliées parce qu'il était débordé de travail . Il devait plus savoir ou donner de la tête .
Ou alors , comme ça avait été dit avant , c'était pour situer le crime sur les lieux . Peut être que ça s'est pas passé exactement comme la dit le vieux , et que ça s'est peut être passé à quelques mètres plus loin , mais alors la version du vieux est du bla bla . Il y a bien eu du sang sur des buissons je crois . Ils étaient ou ces buissons exactement ?

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Juin 28 2012, 20:00    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonsoir à tous

Jeanmi pourquoi voulez les vous les regrouper pour les ramasser plus tard. Il est extrement plus simple de les mettre au fur à mesure que l'on les retrouve dans sa poche.
Il est evidement que cela fait parti d'une mise en scène. Et le but d'une mise en scène est de faire croire à autre chose que la réalité.
Celui qui déposé les munitions savait bien que c'était des munitions d'USM1,et pourtant il les a déposé.
C'est donc qu'il en avait rien à péter et que son but etait de nous empoudrer.
La carabine laissé dans la Durance je veux bien, mais en plus les munitions déposé volontairement, là je dis comme Lino
Un barbu c'est un barbu, deux barbu c'est des espions !*
Mise en scène egalement que la dépose des sandales au milieu du sentier. Et là je ne vois qu'une ou deux raisons.
D'apres vous laquelle ?

* c'est une expression pour dire qu'il y plus que plus et non une allusion au commando que je crois peu probable.
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Juin 28 2012, 21:17    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

 Bonsoir à tous,


Dixloucas vous avez écrit ceci.

Il y a aussi un autre détail troublant, chercher le bien en n'oubliant pas que d'apres ce que j'ai entendu ils étaient tous de grands chasseurs.


Je n'ai jamais été douée pour les devinettes. Que voulez vous dire exactement?
Quel rapport avec le fait qu'ils étaient chasseurs, ce qu'était sans doute 90% de la population dans la région, à l'époque.
Merci d'avance pour votre réponse.

Salutations.

Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Juin 29 2012, 21:10    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonsoir à tous
Bonsoir Germaine
Parmi la multitude de détails qui  m’intrigue il y a les empreintes de chaussures à semelles de crêpes.Empreintes laissées sur un fond sablonneux près du corps d’AD *. Empreintes que les gendarmes tenteront de sauver avec un abri de branchages. Ils en réaliseront un moulage, non exploitable aux dires des policiers. On imagine difficilement que cette nuit seul  l’homme aux semelles de crêpes  ait pu laisser des traces de son passage.
J’imagine sans peine qu’apres cette découverte le gendarme surnomé Coppi  qui nous a prouvé sa sagacité avec l’épisode du biberon, devait avoir un œil bien ouvert sur les chaussures de tous les quidams ayant gravité sur le campement ce jour-là. Hors point d’erreur fatale, et  je pense pouvoir être optimiste d’envisager que l’homme à la chaussure de crêpes a été bien présent sur le campement dans la journée du 5/8/1952.

Quel est le rapport avec les chasseurs, et bien je me suis souvenu de mon père qui était chasseur, oh pas de sangliers, mais simplement de tourdres, lapins etc…
Quand il allait à la chasse aux lapins, à l’entrée des terriers il effaçait toutes les traces présentes, et ensuite quand il repassait un peu plus tard cela lui permettait de savoir  si le lapin était dedans ou dehors du terrier.
De fil en aiguille je me suis dit, mais c’est  ce sont des chasseurs de sangliers et autres gibiers, ils sont forcément sensibilisés aux traces laissés par les animaux. Un chasseur sait regarder les traces laissé par un animal, et interprété celles-ci. Quel est l’animal, poids etc…
Mais un chasseur peut devenir gibier, et là il aura à cœur de ne laisser aucune trace.
Je trouve donc étrange que malgré tous les allers et  venus de plusieurs personnes que nous pouvons imaginer autour d’AD sur un sol sablonneux (comme par hasard) ne subsiste que des traces de semelles de crêpes. Que la personne chaussée de semelles de crêpes n’a pas commis l’erreur de  revenir avec celles-ci aux pieds, c’est donc qu’elle savait qu’ils y avaient des empreintes sur le sol.
Comme on n’a, pas retrouvé d’autres empreintes je suis en droit de me demander si elles n’ont pas été effacé. Ce qui veut dire qu’il y eut effacement sélectif. Donc mise en scène.
N’oubliez pas que Gustave est un « chasseur », qui il a navigué à outrance sur le site et qu’il faisait jour bien avant 5h30, difficile qu’il n’est pas vu les empreintes et qu’il n’est pas eu l’idée de les effacé avec un branchage à la manière des Sioux.
Cordialement

 *Dans le livre dEG les traces sur le sol sablonneux sont amplement décrites.

 

 
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Juil 1 2012, 18:58    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Salut

Ce ne sont pas ces empreintes qui semblaient bizarres ? J'ai lu je sais plus où que c'était deux pieds gauches ou que les empreintes semblaient pas naturelles du tout .
Me souviens plus où j'ai lu ce truc .

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Juil 1 2012, 19:29    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

 Bonjour amies (es)

Jean Michel, je crois que c'est chez Sultan et Deniau, mais à vérifier. ( A propos des empreintes ).

Amicalement.
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar Juil 3 2012, 12:51    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Salut

Merci mariani .

Je me demandais si j'avais rêvé . Mr. Green

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Juil 3 2012, 19:54    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonsoir à tous

Bonsoir Mariani et Jeanmi

Dans le livre de Guerrier également

A vérifier mais il me semble qu'il indique aussi que les traces vont vers la Durance.

En parlant de traces de chaussures, on pourrait parler aussi de sandales.
Si Gustave n'avait pas buller avec  le motard Olivier, alors les sandales déposées au milieu du sentier auraient pu remplir l'objectif fixé par celui qui les avait mis là. 
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Juil 5 2012, 21:22    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle. Répondre en citant

Bonsoir à tous

Bonsoir Mariani et Jeanmi
Je n’ai pas encore retrouvé le passage de EG qui parle des empreintes se dirigeant vers la Durance, néanmoins je suis tombé sur un autre passage que j’invite à lire : page282 et 283 du livre d’EG.
En voici un court extrait très intéressant qui illustre bien mon post du vendredi 29 juin au-dessus:
Ainsi, le capitaine notera d’abord que c’est Gustave qui, en arrivant peu après 8 heures, a signalé ces empreintes au gendarme Bouchier, et qu’il semblait tenir à ce qu’on les prenne en considération.
Tout de même  vous ne trouvez pas que c’est un peu suspect cet excès de zèle dans la collaboration avec les gendarmes ?
Je suis pratiquement certain que ces empreintes c’est du pipeau. C’est de la mise en scène.
Mise en scène également les munitions déposées sur la décharge.
Mise en scène également les sandales sur le sentier.*
Mise en scène également la carabine jeté dans la Durance.
Tous ces éléments mis bout à bout en résulte un ensemble cohérent.
Accréditer le fait que l’assassin est tombé en panne de munitions et a été contraint de tuer ED dans la foulée à coups de carabine. Panne de munitions parce que des cartouches ont foiré. Quand la terrible décision de tuer la petite a été prise, bien après la mort de ses parents, il était hors de question de l’assassiner avec  une arme à feu. Cela aurait été logique dans la continuité des meurtres mais on ne pouvait réitérer le chambard sonore d’1H10. Il fallait trouver un moyen d’exécution autre, mais avec une explication qui suscite le moins de questions possibles. Le scénario du tireur  qui manque de munitions et qui a achevé sa victime qui s’était enfui vers la Durance.

*Les sandales étaient  placées sur le sentier, sentier orienté vers la Durance, pour  indiquer la direction à suivre pour retrouver ED. Si Gustave n’avait pas merdé avec Olivier, il fallait bien prévoir  de la retrouver, il était hors de question qu’ils disent, elle est là-bas en contre bas du talus. Il fallait amener sa découverte par une personne tierce qui  regardant les sandales et où se dirigeait le sentier pour l’inciter à suivre cette direction. Les sandales donnaient aussi une explication aux pieds nus d’ED.
Bien entendu ce n'est qu'une hypothèse.

 

 

 

 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:42    Sujet du message: Un témoin tardif dont personne ne parle.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com