Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Un matin d'été à Lurs -> La découverte des corps
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 16:34    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Bonjour Germaine

Il n'est même pas nécessaire, en ce qui concerne le lit de camp, de supposer une collusion : comme je l'indique :les cheminots ont pu se persuader qu'ils l'avaient bien vu, puisqu'il était là lors d el'arrivée des gendarmes, comment auraient-ils mis en doute cette réalité ?

 


Dernière édition par AZERTY le Mar Juin 12 2012, 00:12; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 16:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 16:59    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Merci Mariani, pour la précision : ce point est donc sûr, je vous fais confiance : Gustave n'a jamais vu le corps de AD, il a vu une forme sous une couverture. Cette forme, si elle était un corps, pouvait être le corps de AD ou celui de JD. Donc, sauf erreur de ma part, ce n'est qu'en rapportant cette déclaration des cheminots aux aveux de Gustave qu'on peut croire qu'il s'agissait bien du corps de AD. Mais  il faut dans ce cas croire Gustave. Et croire Gustave, ma foi...Ce n'est pas interdit, mais pas non plus obligatoire.

A ce sujet, en ce qui concerne ma supposition virtuelle plus haut, j'entrevois une possible objection : Si l'objectif, en éloignant le corps de JD de la voiture, était de permettre à Gustave de dire qu'il ne l'avait pas vu au matin en allant vérifier l'éboulement, pourquoi l'avoir placé de l'autre côté de la route, caché dans les herbes et sous lit de camp alors qu'il était plus rapide et commode d'aller le placer non loin de AD (et surtout moins risqué) ? Voilà une des objections possibles (il y en a sans doute bien d'autres, je ne doute pas qu'elle ait ses points de fragilité, comme toute supposition conditionnelle).

Lea seule réponse que j'envisage est celle-ci : Peut-être parce que Ricard, le témoin, avait été vu fouinant sur le côté "HIlLMAN de la route et non sur le côté "pylone" : il pouvait avoir vu le corps de AD sous sa couverture, et il aurait pu être gênant qu'il vienne témoigner avoir aperçu un seul corps là où les gendarmes en trouvaient deux en arrivant. Tandis que placer JD sur l'autre côté de la route, là où Ricard n'était pas allé fouiner puisqu'il n'avait aucune raison pour ça, était plus intéressant  

Bref :

* en allant poser JD près de AD, on courait le risque que les gendarmes trouvent deux cadavres dans les herbes en arrière latéral de la voiture là où Ricard n'en avait (peut-être) vu qu'un, l'autre vu étant parallèle à la voiture : on n'était pas sûr de ce que Ricard avait vu : avait-il vu le corps de AD ?

* en allant poser JD de l'autre côté de la route, on prenait le simple risque que Ricard n'ait pas vu un cadavre censé s'y trouver. Mais si on s'était aperçu qu'il n'allait pas fouiner du côté  "pylone" de la route, où il n'avait rien à faire puisqu'il n'avait rien, pourquoi ne pas aller déposer le corps là-bas ? Au pire, Ricard aurait pensé n'avoir rien remarqué de ce côté de la route  puisqu'il n'y avait pas été.  Dans ce cas de figure, les "vigies" auraient bien servi pour renseigner sur ce qu'avait fait au juste Ricard sur les lieux : où avait-il été trainer, où n'avait-il pas été ?


* enfin, pour expliquer la "disparition" du corps près d ela voiture, au cas où Ricard se serait manifesté comme témoin, il suffisait d'avouer (en mentant une fois d eplus) avoir déplacé le corps de AD, en donnant comme motif la vérification de la mort, la recherche de douilles, etc, motifs qui pouvaient encore passer comme acte de "solidarité familiale" : Gaston a dit qu'il se sacrifiait pour le clan concernant le meurtre, mais d'une certaine manière, Gustave se serait lui aussi "sacrifié" pour cette question d'organisation des lieux.
   Il est possible que le danger résultant de l'intrusion de Ricard ait été ressenti comme moins important que la nécessité d'éloigne rle corps de JD pour qu'il ne soit pas visible par un Gustave passant, et qu'on ait tablé (à ce moment-là) sur le fait qu'il pourrait ne pas se faire connaître. 

Une objection reste possible à ces suppositions : on pouvait craindre que Ricard ait vu les 2 corps (celui de AD dans les herbes en arrière et celui de JD près de la voiture), et dans ce cas les choses seraient devenues difficiles : comment expliquer la mrigration de l'un d'eux de l'autre côté de la route ? Mais c'était probablement quite ou double, il fallait se décider vite, et on a peut-être parié que Ricard, ne s'étant pas finalement attardé, n'avait pas vu le corps de AD, seulement celui de AD près de la voiture. En ce cas, l'opération "transport JD" restait limite jouable. Et ma foi, la preuve :  elle n'a pas si mal réussi.


 


Dernière édition par AZERTY le Mar Juin 12 2012, 00:13; édité 3 fois
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 17:45    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Salut

les ouvriers sont passés avant Ricard .
Ils sont arrivés après 6 h , et Ricard est passé vers 7 h .
Le passage de Ricard n'a pas pu influencer pour la manipulation des corps .
Bon , je note au passage que le détecteur de posts de la miss doit être en panne . Mr. Green
@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 17:48    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Germaine a écrit:
Qui pourrait croire aussi, sans faire preuve d'une naiveté déconcertante que Gustave ne soit pas allé prévenir Clovis du drame qui s'est déroulé dans la nuit? Le frère tant de fois sollicité pour du travail à la ferme, ne l'aurait pas été face à un tel coup dur? Un appel au secours ne lui aurait pas été lancé? Mais qui peut croire une telle chose?
De la GT à Peyruis, la distance est pas longue, y compris pour quelqu'un qui se déplace en vélo.

Pour une fois , je suis 100% d'accord avec Germaine . Embarassed

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 18:40    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Bonjour Jean Michel 26

Oui, l'objection est très juste, vous avez parfaitement raison. Ricard n'a pas été la cause des modifications  même s'il est passé avant elles : celles-ci n'ont eu pour cause que le probable souci de permettre à un Gustave "ignorant" de ne pas voir le corps au passage.

Je ne dis pas cependant que ce sont les cheminots qui ont réalisé ces manipulations : si elles ont été faites, elles l'ont été après  leur passage et celui de Ricard, par qq encore présent à la GT

 
Par contre :

* Après le passage de Ricard, qq a pu estimer pour x raisons que le corps de JD était trop visible par un Gustave ignorant de tout et le déplacement a été décidé (compte tenu du passage antérieur de Ricard, il est probable que cela ait été finalement une erreur  "tactique")


* Ensuite, conscient que le risque existait de voir Ricard se manifester comme témoin un jour ou l'autre, on a peut être "cogité" et réfléchi la parade pour le cas où : On a pu prévoir à l'avance qu'en cas de difficulté causé par Ricard, Gustave avouerait avoir déplacé légèrement le corps de AD (de qq mètres quand même, mais bon : à la guerre comme à la guerre, ça passe ou ça casse). Les aveux de Gustave à ce sujet auraient pu ainsi avoir été anticipé, non voulus évidemment, mais prévus comme "possiblement nécessaires" un jour ou l'autre si Ricard se déclarait comme témoin. Si Ricard ne se déclarait pas comme témoin : tout bénéfice. S'il se déclarait, on plaçait le contre feux : Gustave avouant avoir déplacé AD pour le motif des douilles et d ela vérif de la mort. Ce qui évitait d'avoir à avouer le déplacement du corps de JD, autrement significatif.

Mais comme je l'ai souligné, ce déplacement de JD n'est qu'un des "possibles", seulement une des branches de l'exploration que je voulais pousser jusqu'au bout pour voir. C'était quand même jouer dangereusement avec le feu. De plus, il doit exister pas mal d'autres objections encore, mais il est intéressant d'explorer et de fermer les portes d'une manière argumentée et rationnelle.

Au fond, ce qui reste la grande objection contre un déplacement de JD, c'est que cet acte aurait constitué un risque  important après le passage de Ricard, et à cet égard un déplacement de AD représentazit, je l'admets, un risque moindre.

Le mieux pour "on" aurait été de "figer" la scène de crime à cet instant du passage de Ricard et de ne plus toucher à rien, d'attendre la suite. Toute cette énorme machine à mensonge n'aurait d'ailleurs pas eu à se mettre en place si dès le début, on avait plus simplement décidé de découvrir en premier les corps des parents : c'était infiniment plus logique et je me demande bien pourquoi "on" a choisi de découvrir en premier ED. Si un spécialiste ici a des lumières là dessus...


Dernière édition par AZERTY le Mar Juin 12 2012, 00:14; édité 1 fois
Revenir en haut
Cassandre


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 180
Localisation: Montpellier
Féminin
Point(s): 163
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 20:19    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

   Bonjour,


Azerty, je ne suis pas une spécialiste, mais si je peux donner mon avis maintenant à propos de cela, je veux dire, quand vous vous demandez pourquoi " On  a choisi de découvrir en premier le corps d'Elisabeth "

J'ai envie de vous dire:  Parce que cela permettait " aux autres " de déplacer le corps de l'Anglais pendant que Gustave et Clovis attiraient l'attention de tous vers le talus.
Le corps de l'Anglais devait être ailleurs, pas très loin, mais pas là où on l'a retrouvé.
Ils arrivent et ne  voient pas le corps ni le lit, ben parce que pardi, ils sont pas là.
Gustave détourne l'attention, et pendant ce temps, deux autres, dont tout le monde va deviner les noms, s'occupent de déplacer le corps. ( Ou de le remettre là où il était ) et là, il y a une nuance.
Et au retour, hop, miracle. Roure et tout le monde aperçoivent le lit.
Comme quoi ,beau petit travail de passe-passe. Je crois que nous tous, comme  toutes les autorités de l'époque, trempons dans une sorte de naiveté certaine, et que nous n'arrivons pas à extirper ce qu'a dit Dominici. Je suis comme Jeanmi, d'accord avec Germaine quand elle parle de naiveté. Ces gens là étaient trop rusés, ils ont roulé tout le monde dans la farine pour reprendre le terme souvent utilisé ici et sur le site de Huet.
Ils nous ont bernés de A à Z.

A bientôt

Marie-Val
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 20:45    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Bonjour à tous,
Si je comprend bien un raisonnement logique doit par principe reposer sur des faits avérés.
Et si les faits décrits se révèlent inexacts il est tout aussi logique de démontrer les erreurs des appréciations qui en découleraient.
C'est le but recherché par Azerty,  se référant à l' hypothèse émise que le corps de JD n'aurait été déplacé qu'après le passage de Ricard.
Hypothèse soutenue et  étayée par son auteur qui repose d'une part sur le constat du docteur Dragon qui à examiné AD positionnée à qq mètres de l'automobile face contre terre avec fort épanchement sanguin sous le corps.


Eléments pris en compte dans cette hypothèse :
Aucune trace de sang n'est visible sur le sol  près du mûrier, ni côté véhicule.
Pas plus que sous le corps de JD.
On ne sait à qui appartiennent  les traces de sang prés du puisard et ou dans le bouquet de chênes.
Que la victime AD ne pouvait se voir (cachée par des herbes) du chemin,
Que cet argument mis en avant se retourne contre ceux qui tentent de démontrer que AD n'aurait pas été déplacée (WR, Léon D) Ce qui induirait que le corps vu depuis le chemin à côté de l'auto n'est pas celui de AD.
Que Ricard pense qu'il s'agissait d'un homme sans en être certain.
Que le corps gisant en réalité en parallèle avec la Hillman n'a pu être identifié par les cheminots comme étant du sexe masculin ou féminin.
Qu'aucun des cheminots n'aurait aperçu de corps sur le bas côté de la RN et à plus forte raison vu un lit de camp en passant à proximité dés leur arrivée.
Qu'aucun de ces témoins de retour du pont ne s'est approché des corps , ni soulevé  ce lit .
 Qu'ils ne pouvait qu'affirmer ,sans porter atteinte à un tiers ,en raison de la nécessité évidence à posteriori de déclarer ce que tout le monde savait, qu'un lit de camp retourné se trouvait en bordure de la RN recouvrant le  corps de JD. 
 
Que Clovis et Boyer après s'être entretenu avec Gustave devant la ferme, en se rendant sur le talus en connaissance de cause, n'aient pas remarqué ce lit de camp, ni jeté un oeil en direction du bivouac, sachant qu'une fillette agonisait à qq mètres de là, et qu'une fillette à besoin d'un adulte pour se mouvoir en automobile et quelle n'avait aucune raison de se trouver en ces lieux sinon que pour camper avec ses parents.


Curieux qu'il que ne figure dans aucun des ouvrages en cours un quelconque PV qui indique que ces personnes après le travail  se soient présentées spontanément sur les lieux lors des investigations du 5 Août.
A titre d'exemple, on signale seulement la présence de Clovis au cours du repas de midi à la GT, mais pas sur la décharge.
Un peu plus tôt, alors que le Side Car des gendarmes stationne au bord de RN, de retour de Peyruis Roure ne s'enquiers pas de la situation au passage avant de se rendre à la GT malgré la présence du gendarme Bouchier .
Qu'il à fallu attendre durant 8 mois le témoignage de Ricard  confirmé par les cheminots non sans quelques réticences  de Clovis pour qu'enfin les autorités apprennent  qu'un corps avait été déplacé.
Que cet ignorance entretenue soit par omission du " détail " envers les enquêteurs ou connivence entre les témoins avait gravement retardé la progression de l'enquête.
Il ressort que ce " détail " n'avait pu échapper aux cheminots parents et amis des Dominici en raison des photos,articles, commentaires, etc, publiés dans tous les médias. 
Ce qui laisse planer de fortes présomptions sur ces témoins quant à égarer la justice .


Lorsqu'ils témoignent ils le font sur la base du vrai faux constat de la Gendarmerie, à savoir l'inexactitude entretenue par eux même sur l'emplacement du corps de AD.
Ce qui s'est probablement produit dans le cas de JD, les arguments ne manquent pas.


Ce n'est pas Clovis qui défendait âprement Gustave qui allait  contredire ce fait, ni Boyer son beau-frère qui à tenté de faire le sourd, quant à Roure ? ma foi sans charger la mule chacun est libre de penser.
___________


Azerty pose la question de savoir pour quelle raison on aurait déplacé un corps de l'autre côté de la route. 


Revenons à l'instant où Olivier voit le Tave débouler du bivouac devant le capot de l'auto.
Le gus Tave est conscient s'il confirme les dires du motocycliste qu'il ne peut nier avoir vu un corps près de l'auto. Il est obligé de contester l'endroit de sa sortie.
Mais, le corps est tout aussi visible du chemin, ce que lui a fait remarquer probablement  Clovis.
Il faut contrer Olivier d'une part et d'autre part solutionner le côté visuel sur le bivouac qui est constitué à cet endroit uniquement de graviers. Le corps recouvert ou pas d'une couverture devait se voir comme le nez au milieu de la figure.
L'autre corps ,celui de AD n'est pas visible plus ou moins masqué par les herbes,  en position déclive.
Si Gustave veut maintenir n'avoir rien vu à l'aller comme au retour à 5h30) il faut déplacer le corps le plus visible, soit : celui situé près de la Hillman.


Si fait. En mettant JD de l'autre côté à la vue de quiconque  on ne pouvait  lui reprocher de n'avoir pas vu ce que les autres n'avaient pas vu non plus sur le bord de la route en arrivant; en agissant ainsi il reste un corps à proximité de l'auto que Ricard a vu ,mais non visible du chemin .
Quant aux cheminots devant le fait accompli, ils ont répondu aux questions des enquêteurs qui n'avaient aucune raison de les soupçonner de ne pas dire la vérité .
Comme on dit un train peut en cacher un autre. 
Bien à vous Oryx








































 














  
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 20:52    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Bonsoir Cassandre

Votre idée, si je vous suis bien, est que le déplacement du corps a eu lieu pendant la présence des cheminots et de Clovis sur le talus de la Durance, en train de découvrir le corps de ED ?

Mais à ce moment précis, Ricard n'est pas encore passé. OR, quand il passe, il voit un corps près de la voiture.

Si ce corps a déjà été déplacé, il ne peut pas le voir : situation impossible dans la réalité puisqu'il l'a vu

Par ailleurs, on ne peut pas souçonner Ricard de mensonge, il est tiers extérieur à l'affaire,  et il est probable que, le jour de son intrusion, "on" l'aurait sans doute vu avec plaisir disparaître pour toujours dans un des trous de l'enfer.

Donc il a forcément vu un corps près de la voiture et parallèle à celle-ci comme il l'a indiqué.

Donc, le déplacement du corps qu'il a vu parallèle à la voiture  (que ce soit soit celui de AD ou de JD, là, on ne sait pas) a forcément eu lieu entre le passage de Ricard et l'arrivée des gendarmes.

Or, les cheminots étaient partis quand Ricard est passé (pour Clovis, par contre, ça je ne sais pas, si quelqu'un qui sait pouvait nous dire...)

 


Dernière édition par AZERTY le Mar Juin 12 2012, 00:20; édité 1 fois
Revenir en haut
Cassandre


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 180
Localisation: Montpellier
Féminin
Point(s): 163
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 20:57    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Oups! Super post d'Oryx.
Super, super. Okay Okay Okay Okay Okay Okay Okay
Trop bien relaté et clair comme de l'eau de roche.
Bravo!

Bon, certaines choses semblent apparaitre, et pas des moins intéressantes.
A suivre tout ça. Je file m'amuser avec le fer à repasser. Neutral

A bientôt

Marie-Val
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 21:05    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Orux, tout à fait d'acord pour le motif : j'avais négligé le mobile tenant à olivier et cette question de "sortie" du chemin, c'était un argument de plus pour faire très vite bouger le corps qui se trouvait près de la voiture.


 
Sur un autre forum où j'ai présenté l"hypothèse expérimentale que le corps déplacé était celui de JD, on m'a fait observer ceci, que je vous livre à tout hasard :

* pourquoi un lit de camp "balladeur" pendant la nuit aurait-il finalement attendu le matin pour être utilisé ?
* Pourquoi ne pas aller dissimuler le corps de JD dans un ravin, situé paraît-il (je n'en avais pas connaissance) non loin du puisard, en arrière.

je passe l'argument selon lequel JD aurait été abattu de l'autre côté de la route, je l'avais écarté par hypothèse, non parce que je n'y crois pas - je n'ai d'opinion sur rien - mais parce que sinon l'hypothèse n'aurait aucun sens.


Dernière édition par AZERTY le Mar Juin 12 2012, 00:15; édité 2 fois
Revenir en haut
Cassandre


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 180
Localisation: Montpellier
Féminin
Point(s): 163
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 21:05    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

On a posté en même temps Azerty.
Là, je dois filer hélas. Mon linge m'attend.
Non, je veux pas dire forcément que le corps de l'Anglais était là ou là. Je dis qu'il était ailleurs que là où on l'a trouvé.
Ce qui laisse un choix assez large de lieux où il pouvait être.
C'est pour ça que je disais hier ou avant hier, me souviens plus, que si je ne crois pas à l'enlèvement des 3 corps, j'envisage sérieusement la possibilité que le corps de l'Anglais était peut être destiné à disparaitre. Ainsi, le mari ou le père, passait pour un criminel, et toutes les polices de France se lançaient à sa recherche. Projet qui aurait avorté pour X raisons.
Et puis, qu'on le veuille ou non, et Oryx a raison de le rappeler, il y a la présence de sang non expliquée dans les herbes côté Est je crois, et près du puisard. Ce qui laisse penser qu'un corps a séjourné là. Mais voila, il y a le sang, et plus de corps. Il faut bien prendre en compte tout ça.
Quant à Ricard, son témoignage est curieux, on en a déja parlé. Et de plus, aurait'il pu tout voir?
Mais comme le dit Jean Michel, Ricard est passé après, donc, le déplacement du corps de l'Anglais pendant que les autres s'intéressent au talus, généreusement emmenés là par Gustave et Clovis, est plus que possible et probable.
Plus le temps de développer.
Je reviens demain.

A bientôt et bonne nuit.

Marie-Val
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 21:13    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Mais comme le dit Jean Michel, Ricard est passé après, donc, le déplacement du corps de l'Anglais pendant que les autres s'intéressent au talus, généreusement emmenés là par Gustave et Clovis, est plus que possible et probable.
(...)
Fin de citation

Là, j'ai un gros pb de logique, je vous l'avoue :


Ricard voit un corps près de la voiture, et parallèle à celle-ci.  Que ce soit celui de AD ou de JD, on ne sait pas, mais il y a un corps sous une couverture. Cela me semble être incontestable, Ricard n'a aucun lien avec le clan et il doit même les enquiquiner sérieusement, il n'a aucun intérêt objectif à mentir en faveur de qui que ce soit. Remettre en question la déposition de Ricard reviendrait à remettre en question celle de n'importe quel témoin extérieur au clan, par exemple celle d'Olivier. Enfin, le fait que Ricard ait été un "mauvais témoin" , ou disons un témoin "insuffisant" (ils le sont tous plus ou moins de toutes façons), à la fois curieux et imprécis, ne suffit pas à en faire un faux témoin. Donc je prends sa déposition telle qu'elle est, imparfaite évidemment, et je la crois sincère.



Si ce corps a été enlevé de son emplacement avant l'arrivée de Ricard, pendant que les cheminots étaient sur le talus comme vous le dites :  que restait-il à voir à Ricard près de la voiture quand il est passé peu après leur départ ? Il aurait dû ne rien voir près de la voiture alors qu'il a bel et bien vu un corps parallèle près de cette voiture.

 


Dernière édition par AZERTY le Lun Juin 4 2012, 21:23; édité 1 fois
Revenir en haut
Cassandre


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 180
Localisation: Montpellier
Féminin
Point(s): 163
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 21:21    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Oups oups!
Pas pu m'empêcher de me reconnecter, mon linge va être en colère:)))))))))))

Azerty,  si le corps de l'Anglais a été déplacé et déposé au bord de la route là où on l'a trouvé.
Et si Ricard passe, et voit un corps sous une couverture, alors, évidemment, il ne s'agirait que du corps de l'Anglaise. ( Celui aperçu par Ricard )
Ce corps que Gustave va déplacer de 6 ou 7 mètres, entre 7h et 7h30. Ce qui va le perdre.
Bon, cette fois je file pour de bon, sinon, je vais passer la nuit à repasser ( Je parle du linge )

Bonne nuit
Marie-Val
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 21:31    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant

Surtout, Cassandre, veillez avant tout à ne pas sortir de votre corps Mr. Green

Oui, c'est juste

On ne sait pas quel corps a vu Ricard près de la voiture, rien n'est précisé. 

1- Si c'est le corps de JD qui se trouvait près de la voiture, c'est que le déplacement  a lieu après le passage de Ricard et que ledit déplacement a pour destination l'autre côté de la route

2- Si c'est le corps de AD qui se trouvait près de la voiture (le corps de JD se trouvant ailleurs, peut-être déjà de l'autre côté de la route, mais sans certitude puisque Ricard n'a rien remarqué), c'est que le déplacement de AD a lieu après le passage de Ricard également, et  que ledit déplacement a pour destination un point à quelques mètres en retrait, presque perpendiculairement à la voiture

Dans le cas N°2 exprimé ainsi, vous avez tout à fait raison :  le corps de JD a parfaitement pu être déplacé pendant que les cheminots se trouvaient sur le talus de la Durance, donc avant le passage de Ricard (qui, curieusement, ne l'aurait pas remarqué. Etait-il dissimulé par des herbes le long de la route (je me souviens avoir lu quelque part que la végétation était haute à l'époque, à cet endroit)
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Juin 4 2012, 21:46    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont Répondre en citant


Bonsoir à tous

Lea seule réponse que j'envisage est celle-ci : Peut-être parce que Ricard, le témoin, avait été vu fouinant sur le côté "HIlLMAN de la route et non sur le côté "pylone" : il pouvait avoir vu le corps de AD sous sa couverture, et il aurait pu être gênant qu'il vienne témoigner avoir aperçu un seul corps là où les gendarmes en trouvaient deux en arrivant. Tandis que placer JD sur l'autre côté de la route, là où Ricard n'était pas allé fouiner puisqu'il n'avait aucune raison pour ça, était plus intéressant (on pouvait voir depuis la ferme cette portion de route, j'y suis allé il y a quelques années, en 2002). Il faudrait voir si les herbes du côté de la route permettaient de voir ou pas le corps à cet endroit, je crois avoir lu quelque part que non (mais je n'en suis pas certain) : l'autre côté de la route, si Ricard n'y avait pas été, restait préférable au secteur derrière la Hillman avec le corps de AD, où Ricard pouvait être allé et remarquer quelque chose (depuis la ferme, on ne voyait sans doute pas si bien ce coin que la route elle-même, donc impossible de savoir au juste ce que Ricard avait vu : juste le corps près d ela voiture, où les deux corps ? Dans le doute, on aura préféré "assurer" et placer le corps de JD ailleurs : le seul endroit qui restait, c'é"tait de l'autre côté de la route)

BINGO AZERTY

Ricard ou/et un autre témoin qui ne se serait jamais manifesté n’ont certainement vu qu’un seul corps au moment de leur passage prés du campement. Je pense que le corps pres de l’Hilmann peut etre celui de JD. Mais peu importe, celui qui a pris la décision de positionner JD a fait preuve de bon sens et de logique. Vous avez raison il n’ y avait pas de meilleur emplacement et de part la nature de ses blessures ( dos) JD était le candidat idéal.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:43    Sujet du message: Ce que les cheminots ont vu en revenant du pont

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Un matin d'été à Lurs -> La découverte des corps Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com