Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un deuxième tireur ou pas ?
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 15, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Mar 8 2016, 16:39    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonjour Isnel,

le commissaire chenevier dans son livre: gaston avoue avoir tiré une foi sur lady drumond, alors qu 'elle a recue troie balle venant d'orizon différente. gaston avoue avoir mis un coup de crosse sur la téte de la petite,c'est pas vraie

On se demande sur quoi s'appuie Chenevier. Une fois de plus, des allégations et conclusions personnelles.
Rien ne prouve la présence de plusieurs tireurs, et rien ne prouve il me semble, car ça serait un peu gros que Gaston n'a pas donné un coup de crosse à la petite.
Je me demande même si l'accusation de Gaston comme quoi il aurait vu Gustave et Zézé porter la fillette est fiable. Finalement, cela aurait servi à quoi? Du moment que l'enfant ait été achevée, du moins, le croyaient t'ils , à quoi bon la déplacer? Je ne nie pas le fait, je me méfie des dires de Gaston. C'est différent.
Autre point non négligeable: Se mettre à deux pour porter une enfant de 10 ans qui ne devait pas peser plus qu'une balle de foin? Un imbroglio verbal bien organisé, bien planifié, voici ce qui a sauvé les assassins.

Amicalement.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar Mar 8 2016, 16:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mar Mar 8 2016, 23:51    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonsoir toutes et tous, 
Dixlouca,
Vous vous interrogez de savoir si les autorités se sont penchées sur les modalités régulant  le droit d'arrosage des abonnés tant sur les tours d'eau que sur les horaires réglementés.
Dans son rapport de synthèse le commissaire Constant  y consacre le paragraphe  N° 8  " Les chasseurs ou braconniers.- L'arrosage de nuit  " 
Malheureusement il n'est pas en ligne, donc on ne peut préjuger de qu'il contient.
On ne voit nulle part dans les ouvrages une seule indication qui permettrait de situer dans quelle tranche horaire  l'irrigation aurait dû être effectuée.


 Pour l'instant,  je peux indiquer que les Dominici disposaient d'une main d'eau de 5h 12 mn ; révélation qu'il serait bien utile de pouvoir comparer avec le rapport détaillé du commissaire Constant.


Vous faîtes allusion à Zézé qui aurait pu en l'absence de Gustave négliger la surveillance de l'arrosage qui lui aurait été confié.
Dans l'après-midi du 4 Août, il est mentionné P 266/267 E. Guerrier qu'il arrosait un champ de haricots au quartier de St Pons  et qu'il se serait entretenu avec Paul Delclite.


D'autre part chez J.L.Vincent  P 171 Zézé déclare au commissaire Constant :           " C'est l'après-midi que j'ai arrosé le champ près de la station de Ganagobie. J'ai cessé ce travail vers 19 heures et  ..."


Le quartier de St Pons est situé sur la commune de Lurs  et non pas sur la commune de Ganagobie. 
Chacun sait que les deux communes sont séparées par la rivière du Buès, ce qui rend impossible l'irrigation des parcelles d'une commune à l'autre.
C'est une erreur préjudiciable qui est commise à plusieurs reprises par différents auteurs qui impacte la crédibilité du témoignage de Zézé.
Il faudrait connaître quelles sont les numérotations des parcelles de Zézé et de P. Delclite et sur quelles communes sont elles situées.


A propos d'écoulement des eaux une  erreur se glisse dans l'ouvrage de J.LVincent P 24 où il est écrit : " A l'arrière de la voiture et à 6 mètres 40 de celle-ci se trouve un regard d'écoulement des eaux qui dévalent du torrent en cas de fortes pluies et que l'on dénomme puisard. "
Pas du tout,  ce puisard alimentait le fossé devant le mûrier, puis en aqueduc   souterrain passait perpendiculairement sous le chemin pierreux pour se déverser de l'autre côté dans le champ de luzerne/vignes/abricotiers  situé devant la ferme.
Ce qui pourrait expliquer qu'après avoir été prévenu par Gaston, Marie, en orientant Sa martelière située au virage  qu'elle ait pu détourner l'arrosage sur ce champ durant le restant du laps de temps alloué à la main d'eau souscrite.


Isnel : les experts :


Plus de soixante ans après les faits et en l'absence des corps il sera bien difficile de privillièger l'une ou l'autre des expertises à venir.
Je suis de l'avis de Mariani, les expertises sont très souvent sujettes à caution, les exemples fourmillent dans les annales judiciaires.


Il n'y a qu'à se pencher sur l'affaire et prendre comme exemple la figure 53 dans le livre de E.Guerrier . Son expert légiste ,je présume, fait apparaître dans le schéma du torse de Anne un troisième lobe pulmonaire côté gauche ; excusez du peu !!!


Il est quasi certain que les autopsies pratiquées à l'époque n'ont probablement pas été conduites avec minutie; sauf erreur, il n'aurait pas été procédé à l'ouverture du corps de la petite fille à des fins d'autopsie qui n'auraient pas été jugées utiles . 
 
Si un projectile a pu rester fiché dans la deuxième vertèbre de Lady Anne, il serait surprenant qu'avec une simple palpation des vertèbres du cou on ne s'aperçoive pas de cette anomalie.
Cordialement Oryx


































 
Revenir en haut
Isnel


Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2011
Messages: 102
Localisation: ribiers
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 102
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Mar 9 2016, 17:18    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

bon jour Mariani comment allez vous depuis le temps moi je me remet d'un AVC mais sa va mieux: oui les legistes de Deniaux et Guerrier pensé fort à une deuxième arme . Mais les légiste de JL vincent ne dise pas sa! mais du faits qu'Alain d'Orso ( interrogé par JL Vincent)  affirme qu'au vu de la blessure sur madame Drumond ai une trajectoire inverse au autre tir, il ne dit pas que c'est une deuxième arme mais sa me laisse me le supposé fortement a moi! JL Vincent pense que Gaston n'était pas tous seul il l a dit devant les caméras de d ICI TV. surtout pour la petite mais il pens pas a une deuxième arme! il site méme un ancien rapport de Sebeille que Sebeille penché pour une culpabilité de Gustave (a la page 650 du Livre de JL Vincent) JL Vincent affirme que Seibeille oublie de dire des choses dans son livre par rapport au PV d'époque qu'il avait lui méme rédigé! en dehors de cela comme vous dites imbroglio faite LES assassins s'en sont sortie ( qui a fait quoi?)
_________________
le commissaire chenevier dans son livre: gaston avoue avoir tiré une foi sur lady drumond, alors qu 'elle a recue troie balle venant d'orizon différente. gaston avoue avoir mis un coup de crosse sur la téte de la petite,c'est pas vraie
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Mar 9 2016, 18:32    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonsoir

Passage extrait en bas de page n°336 (JLV *) :
Lorsque Gaston a mimé les coups de feu, il a fait le geste de réarmer après chaque tir en simulant une traction sur le levier d’armement-manœuvre inadaptée à une carabine semi-automatique et qui n’est pas mentionné dans le PV du juge mais dont l’importance est manifeste, si elle est exacte….
Hors si on fie on témoin auditif de Dabisse qui affirme avoir entendu tout d’abord comme un doublé de chasse, ce qui veut dire que le temps écoulé entre les deux coups étaient très court( sans cela ce n’est pas un doublé de chasse) mais en plus si Gaston entre les 2 tirs Gaston a réarmé, ne pensez- vous pas que Gaston aurait pu assurer la doublure de Steve Mcqueen dans au « Nom de la Loi ». *

Cordialement

*Pour la petite histoire j’en suis à la page 336 et je ne regrette pas du tout cet achat.
* Oui je sais impossible non pas à cause d’un anachronisme mais parce qu’au moment du tournage Gaston était au Beaumettes, pas entre Lumieres et Coustellet mais à Marseille
Revenir en haut
Isnel


Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2011
Messages: 102
Localisation: ribiers
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 102
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Mar 14 2016, 17:08    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonjour Dixloucas comment allez vous : oui comme vous dite pour le doublé à moins que les deux coup d'affilée ne proviennent pas de la méme arme, ou comme vous dites du faits qu'il réarme, par rapport à la rapidité des tirs entendu par des témoins sonore est étrange, il est difficile de réarmé aussi vite alors que les gestes qu'il a simulé ne pouvais pas étre aussi rapide que les témoignage sonore, et que pensé des douilles non percuté de la rockola au sol malgré la rapidité des tirs par à port au témoignage sonore, la aussi il y a une incoérence : soit les tirs sont rapide mais dans ce cas on n'a du mal a expliqué les douille non percuté au sol et les deux victimes adultes qui n'on pas eu le temps de s échapé bien loin, soit le hasard veux que deux armes tirs en une seconde d'interval ( ce qui reste tout de méme possible ), rapellons que d'entendre des coup de feux dans la nuit dans un endroit pareil cela apporte au bruit un echos, avec un bruit dont on ne peu dire la prècisions de ou des armes! je pense que les tèmoignages des témoins sonore sont honnette , mais il est une heure du matin, la fatigue l'Echos en pleine nuit. Il est précisé à la page 336 que " si elle est exacte, car elle entraine, à CHAQUE REPITITION, l'éjection d'une cartouche intacte et réduit ainsi de moitié de tir." Fin de citations : Si on y rajoute les propos d ou comment soit disant Gaston c'est servie de l'arme (comme nous l'avions cité tous les deux dans les commentaires précédents), le doublé rapide est difficile a expliqué si il y a qu'une arme! du moins à mon avis! et on en restera toujours à qui a fait quoi!( les déplacements des corps brouillé les pistes,  etc.. )
_________________
le commissaire chenevier dans son livre: gaston avoue avoir tiré une foi sur lady drumond, alors qu 'elle a recue troie balle venant d'orizon différente. gaston avoue avoir mis un coup de crosse sur la téte de la petite,c'est pas vraie
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Mar 14 2016, 20:53    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonsoir

Bonsoir Isnel, je vais bien merci. j’ai lu que vous avez eu quelques soucis de santé.
Etes vous toujours dans la sécurité ?

Chirurgien expérimenté qui connait bien l'affaire celui ci affirme qu'une des balle a une trajectoire inverse

Avant de faire part de quelques nouvelles remarques concernant la carabine je voulais vous poser la question suivante, connaissez- vous « l’effet panneau » ?

En voici l’illustration :
url=http://www.affairedominicitriplecrimedelurs.com/image/110/d/7/9/pano-4ec2434.jpg.htm]
[/url]

Tout cela pour vous dire que je pense que c’est grâce à l’observation de l’effet panneau que nos deux humbles médecins qui étaient aux premières loges ont déduit les orifices d’entrées et de sorties des balles ayant traversées les corps AD et de JD. Mariani qui est médecin si ma mémoire est bonne confirmera ou infirmera .

Bien cordialement
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mar Mar 15 2016, 23:31    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonsoir,
Rien n'est moins sûr P 336 
D'une part nul ne sait combien de cartouches contenait le chargeur.
Des divergences interviennent sur le nombre de coups de feu.
Le doublé, si doublé il y a eu,  démontrerait qu'une suite de 2 coups de feu consécutifs ont pu être tiré  sans réarmement de la culasse et donc sans perte de cartouche entre ces 2 coups de feu.


Si l'on se base sur 7 coups de feu : 
1 - Le tir dans la main de Jack    ( dont on est pas sûr, pas de trace de poudre )
2 - Le  1ier tir dans le dos de Jack
3 - les 2 ièm tirs dans le dos de Jack
4 - Le 1 tir dans le bras de Anne
5 - Le 2ièm tir dans le thorax de Anne
6 - Le 3ièm tir dans le thorax de Anne
7 - Le tir sur le parapet  en direction de la petite   ( dont on est pas sûr )


 En cas de réarmement intempestif, en intercalant une cartouche éjectée entre chaque tir , on aurait dû retrouver sur le sol 6 cartouches.


Si l'on supprime le tir dans la main, le tir sur le parapet , moins celle entre le doublé ,il devrait se retrouver sur le sol 3 cartouches dans la mesure où Gaston aurait effectué les gestes de réarmement entre chaque tir.
Gestes qui ne sont pas mentionnés dans le PV de la reconstitution; d'ailleurs bon nombre d'auteurs émettent des doutes  sur le sujet .
Donc la différence de cartouches au sol entre 7 tirs ( sans le doublé ) et 5 tirs ( avec  le doublé ) passerait de 6 à 3 cartouches sur le sol.


Dans le cas d' un mauvais fonctionnement de tir imputable aux munitions, on pourrait aussi considérer que 3 cartouches  auraient pu être tirées sans incident comme pour les 2 cartouches tirées consécutivement lors du doublé.
De fait on n'aurait  découvert sur le sol que 2 cartouches.


Lorsque la carabine a été sortie de l'eau, la culasse était-elle réarmée à vide ou désarmée suite à une tentative de tir alors que la chambre était vide ? 
Cordialement Oryx


PS : je verrai bien une trajectoire inverse au sens de la flèche, entrée à gauche et sortie à droite, presque la même trajectoire que la balle trouvée sur le ballast  par le radiesthésiste .
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Mar 20 2016, 23:56    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonjour amis (es) du forum,

Tout cela pour vous dire que je pense que c’est grâce à l’observation de l’effet panneau que nos deux humbles médecins qui étaient aux premières loges ont déduit les orifices d’entrées et de sorties des balles ayant traversées les corps AD et de JD. Mariani qui est médecin si ma mémoire est bonne confirmera ou infirmera .

Il y a confusion, vous devez confondre avec André ( Andrecaire ), qui d'ailleurs manque cruellement sur ce forum.
Sinon Isnel, je vous souhaite un complet rétablissement...Puissiez vous vous rétablir le plus rapidement possible.

Pour en revenir à nos deux médecins légistes, et je m'adresse à Dixloucas, de quels médecins parlez vous ? Excusez moi, mais j'ai peut être raté quelque chose dans la discussion?
Je suis peut être du style " conservateur " et têtu, mais je réfute toute constatation, y compris d'experts, lesquels jugent ou expertisent sur du vent. Je m'explique, qui à part les légistes plus ou moins qualifiés je vous l'accorde, qui ont vu les corps à Forcalquier au moment des faits, qui à part ces personnes serait en mesure après 64 années , de prétendre tirer des conclusions , et en ce qui concerne un tir inverse? Je n'ai rien lu à ce sujet sur les rapports d'autopsie.. Le malheur est que l'on assiste à toute une marée d'experts miraculeux , où chacun apporte son grain de sel, cherchant toujours à se différencier des autres. Ca a commencé avec Deniau, ça s'est poursuivi avec Guerrier, et ça continue ...
Je crois que tous ces experts n'apportent rien de concret, et compliquent plutôt les choses au lieu de les simplifier. Ce n'est que mon avis chers amis (es), mais tout de même.


Amicalement à tous (tes )

Mariani
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Mar 21 2016, 13:24    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonjour à tous

Veuillez m’excuser Mariani, effectivement je vous ai confondu avec Andrecaire.
L’éloquence et le bon sens de votre post du 8 mars 16h33 m’ont induit en erreur, j‘ai cru y voir la patte du médecin qu’est Andrecaire !

Les deux médecins auxquels je fais allusion sont bien évidemment les deux qui ont matériellement et réellement pratiqués les autopsies à Forcalquier.

Ne chercher pas sur les moteurs de recherche « l’effet panneau », ce n’est que pure invention de ma part, mais une balle traversant un corps de part en part et à haute vitesse ne peut que reproduire, certes de manière moins spectaculaire que mon image, les mêmes effets physiques.

Cordialement
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Mar 21 2016, 19:14    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonsoir

Puisque nous sommes dans un débat sur la direction des tirs responsables de la mort d’AD, voici une image donnant ma vision personnelle de ces derniers. Vous me pardonnerez deux choses.

La première est que je n’ai trouvé qu’un curé pour tenir le rôle d’AD et la Magnani pour tenir celui de JD. L’important est d’imaginer ce qu’AD a certainement fait après que JD se soit écroulé près du puisard. Et que pouvait telle faire si ce n’est que de se précipiter sur son cadavre en hurlant au mépris de tout danger. Ces hurlements ne pouvaient que conduire à poursuivre la dynamique meurtrière de celui qui avait la carabine en main. Il fallait qu’il la réduise au silence.
Je pense que le premier tir est celui qui a traversé le bras, qu’ensuite AD a plus ou moins basculé sur JD n’offrant que son côté gauche au tireur car la tête et le tronc de JD occultaient la moitie droite d’AD. La photo montage parle d’elle-même !


La deuxième chose est que j‘ai peut-être déjà mis en ligne cette photo, mais comme vu plus haut ma mémoire parfois failli.

Cordialement
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Mar 21 2016, 22:50    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonsoir à tous
et bonsoir Mariani
Je vous cite: Je me demande même si l'accusation de Gaston comme quoi il aurait vu Gustave et Zézé porter la fillette est fiable. Finalement, cela aurait servi à quoi? Du moment que l'enfant ait été achevée, du moins, le croyaient t'ils , à quoi bon la déplacer? Je ne nie pas le fait, je me méfie des dires de Gaston. C'est différent.



Vous vous méfiez de ce qu'a dit Gaston, c'est votre droit, mais je vous dirais de vous méfier de tous, si vous voyez ce que je veux dire.
Franchement, à vous lire on dirait que Gaston seul aurait menti.
Pour en revenir au sujet initial de ce fil sur l'hypothèse de plusieurs tireurs, vous semblez fortement être contre, ce qui est aussi et encore votre droit, mais voyez vous, je me demande comment un homme de cet âge, de nuit, et ce, malgré une nuit claire, pourrait tirer sur 3 personnes en un laps de temps aussi court et faire mouche. Je dis 3 personnes car je n'oublie pas le tir manqué en direction de la petite Elisabeth. Il tire 6 ou 7 coups de feu, abat 2 personnes, et se lance aussitôt à la poursuite d'une enfant qu'il va rattraper sur le talus. Voilà une digne et magnifique performance sportive dites donc. Si on considère que c'est encore Gaston qui aurait achevé la malheureuse enfant, il a donc réalisé cette performance avec en plus la carabine dans une main. Cela ne vous semble pas un peu irréel? Tout cela se serait déroulé sous les yeux de Gustave ou du moins, pas très loin de ce dernier, lequel aurait entendu tout le vacarme ( Tirs et hurlements ) sans broncher.
Pour ce qui est du transport de l'enfant, je me pose déjà la question qui suit: On a tiré sur les parents pour ne leur laisser aucune chance. L'intention de tuer est évidente. Plusieurs balles ont atteint les victimes. Le ou les tueurs avaient oublié qu'une enfant les accompagnait? Vous y croyez vous à l'enfant qui sort subitement de la voiture? Et si c'était le cas, elle n'aurait pas eu le temps de se trouver assez loin pour réchapper à cette tuerie tandis qu'un seul tireur s'occupait des parents? Je sais que vous allez me dire que si il y avait plusieurs tireurs cette enfant n'aurait pas pu passer au travers des tirs, mais voyez vous, rien ne prouve que l'enfant était réellement dans le véhicule, surtout si on se souvient et photos à l'appui, de ce qui se trouvait dans cette voiture. Il n'y avait rien de prévu ni de confortable pour y faire coucher une enfant. On peut donc croire qu'Elisabeth ne se trouvait pas dans la voiture au moment des tirs. Je vous rappelle aussi que Gaston était revenu sur son accusation concernant le transport de l'enfant par Gustave et Perrin. Où est la vérité, nul ne le sait, ni vous, ni moi, mais je ne crois pas une seconde que Gaston seul a commis ce massacre car c'est bel et bien d'un massacre qu'il s'agit. Peut être que Gustave et Perrin ont réellement transporté l'enfant jusqu'au talus, niez vous le fait que Gaston ait tout endossé sur lui? Pourtant vous êtes de ceux qui disent que c'est toute la famille qui serait impliquée, et ce, à différents degrés. J'ai lu aussi et ici même, quelques suppositions au sujet de la fenêtre éclairée de la chambre d'Yvette et de Gustave à 1h du matin, je ne rejette pas les suppositions citées sur ce forum, mais je note l'absence d'une hypothèse très simple qui serait que tout simplement, Gustave étant dehors avec je ne sais qui, Yvette entendant les coups de feu , aurait pu avoir ce réflexe que toute personne pourrait avoir en de pareilles circonstances, c'est à dire, se lever de son lit et éclairer tout simplement la chambre..
Nous savons très bien que Gustave a surpassé tous les autres dans le domaine du mensonge et des revirements de déclarations et que sa femme n'avait rien à lui envier elle aussi.

Bonne soirée
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Lun Mar 21 2016, 23:56    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonsoir,
Hum,hum Dixlouca,  2 cadavres au sol au même endroit, ça devrait faire une sacrée mare de sang, ce qui expliquerait que l'on n'en trouve pas trace sous le corps gisant initialement à côté de l'auto, ni sous le corps de Sir Jack allongé de l'autre côté de la nationale.
Germaine, votre remarque concernant le couchage dans la voiture de l'enfant est pertinente, hormis des vêtements et des papiers , pas de couverture, pas de natte rembourrée pour assurer une nuit de confort agréable, surtout s'agissant d'une enfant.
Un chasseur expérimenté comme Gustave ou même Zézé est tout à fait capable de tirer 5 ou 6 coups de feu au jugé sur deux cibles en faisant mouche dans un périmètre  ; tout en faisant la différence entre un fusil de chasse tirant des gerbes plombs et une carabine tirant des balles.
On peut considérer que les 2 coups de feu sur Jack dans le dos sont consécutifs et que la victime n'a pu faire que quelques pas tout en restant dans la ligne de mire.
Quant à sa femme les coups de feu plus espacés ont été tirés sur une cible statique située à peu de distance.
Gaston en était-il capable ?
Cordialement 0ryx
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Mar 27 2016, 08:40    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonjour à tous

Hum ! Ah si le sol à proximité du puisard avait été du carrelage et non pas constitué de terre et de gravier à fort pouvoir d’absorption, le docteur aurait pu affirmer avoir vu un étang et non une mare.
On pourrait admettre que sa mémoire lui jouait des tours quant à l’importance de la surface de cette prétendue mare dont lui seul en aurait perçu et mémorisé l’importance, mais je note qu’il est le seul à avoir effectué un carottage pour en connaitre la profondeur. Petit rappel d’arithmétique :
Volume = L x l x P ou dans le cas d’une belle mare circulaire V = πr² x h

La lecture de la page 609 me conforte dans l’hypothèse que JD lorsqu’il a été abattu arrivait bien du côté opposé au campement.
Suite au crime et a l’amoncellement de cadavres près du puisard quelle était la première mesure conservatoire à prendre par le clan ? Attention à pousser la logique jusqu’au bout !

Cordialement
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Dim Mar 27 2016, 15:36    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonjour toutes et tous,
Salut Dixlouca, sale temps en ce jour de Pâques.


D'après ce que prétend notre médecin de campagne qui avait certainement dû frotter ses fonds de culottes et reçu le même enseignement médical sur les bancs des mêmes universités prestigieuses que d' inestimables futur grands professeurs , cela ferait si ma mémoire ne défaille pas une masse de terre et de sang 942 Cm3 pour un diamètre de 20Cm et d'une profondeur de 3Cm 
Et comme il s'agit de sang imprégnant de la terre, j'avoue ne pas pouvoir quantifier le volume de sang écoulé.
En imbibant d'eau un morceau de sucre, on constatera une augmentation de poids sans que son volume soit modifié.
La capacité d'absorption de la terre ou du sucre différera bien sûr en fonction de la viscosité du produit et comme le sang contient quelque chose comme 80% d'eau je commence a y perdre mon latin. 


La mare de sang apparaît lors du procès lorsque le Docteur Dragon témoigne, ce qui provoque de la part de Giono  P  59 / 60 un étonnement, puisque ce sujet n'avait jamais été semble-t-il creusé auparavant.
Le capitaine Albert en avait fait part au juge Carrias le 1er Mai 1955  certainement trop tard, " derrière l'auto à proximité d'un puisard une tache importante ... " donc d'une façon officielle ou officieuse on avait quand même évoqué l'existence d'une tache importante de sang qui probablement sans avoir l'étendue d'une mare représentait malgré tout plus qu'une simple goutte qui la différenciait des autres .
Pendant le simulacre de la reconstitution cet aspect du problème a complètement été ignoré, et le vieux n'a pas fait refaire par un assistant le trajet que Jack , blessé dans le dos par le premier projectile,  aurait parcouru en se dirigeant d'abord vers le puisard avant de traverser la route .
Vous citez  pour exemple  p 609 les 3 hypothèses du capitaine Albert au sujet de la découverte d'une balle sur la route à proximité du cadavre de Jack, ce qui vous incite a penser que le tireur venait du Nord en somme.
Mais qu'il soit placé au Nord ou au Sud de la ligne virtuelle perpendiculaire à la RN 96 que représenterait les 3 traces de sang sur la route, il aurait fallu que Sir Jack d'après la trajectoire de la dernière balle qui brise sa vertèbre marche de travers de la même façon que les crabes se déplacent sur le côté.
Amicalement Oryx


Si comme vous le suggérez un amoncellement de cadavre jonchait le sol près du puisard, je pense que le premier geste à effectuer aurait été de les cacher de la vue des passants en les transportant derrière l'automobile, où en les dissimulant dans la ravine.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Mar 28 2016, 13:25    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ? Répondre en citant

Bonjour

Oryx tenez- vous compte de l’élan ?, de l’énergie cinétique ?, JD arrivait certainement très vite du nord. Une relative grande vitesse peut permettre de conserver une trajectoire rectiligne. Mais cette trajectoire commence tout de même à partir en vrille à l’approche du puisard. Ce qui correspondrait à l’endroit où il aurait reçu la deuxième balle du doublet de chasse. Comme je l’ai déjà écrit précédemment mais je ne sais où, cette deuxième balle qui a traversé le corps de JD a également blessé la main et propulsé l’aponévrose sur le pare choc. Je sais bien que c’est Pâques mais cette aponévrose est bien arrivée de quelque part et pas par l’opération du Saint Esprit.

Effectivement le premier geste était de les cacher à la vue des passants en les transportant derrière l’automobile. Ce qui fut fait nous le savons pour AD. La position du cadavre d’AD près de l’auto décrite par les divers témoins, rangement trop bien parallèle à l’Hillman absence de sang trahissent cette dépose artificielle de corps. Si on pousse la logique jusqu’au bout, le cadavre de JD qui provenait également de l’amoncellement se devait être dépose également au côté d’AD. Ce qui fut fait. Au petit matin quand pour les diverse raisons déjà débattu les corps se devaient être éloigné de la proximité de l’auto, ils subsistaient et nous l’avons déjà vu les problèmes des traces de sang sur la route et près du puisard. Ces traces de sang ne pouvaient rester avec aucun cadavre ni au sud ni au nord sans que cela trahisse un déplacement suspect de corps.

On ne pouvait donc ni mettre les 2 cadavres à l’endroit où AD a été retrouvé, ni encore moins remettre les cadavres près du puisard, chose impensable car trop visible et les déménageurs ont bien compris que cela aurait été jugé incroyable qu’aucun usager de la route n’aurait signalé ceci.

La seule solution est celle qu’ils ont choisie :
Eloigner AD et la dissimuler dans les hautes herbes vers le ravin.
Mettre JD a l'une des extrémité des traces rectilignes de sang (donc forcément au nord), notez que pour ceux qui pense que c’est ce dernier qui est allé de lui-même choir de ce côté de la route (côté nord) il a eu l’aimable courtoisie de franchir les hautes herbes bordant la route et de s’aligner bien parallèlement à cette dernière afin de s’offrir le moins possible aux regards des passants.
Ensuite une pincée de cartouches et de douilles judicieusement placés pour parfaire le tout et vas-y toto je t’embrouille. Seule erreur grossière ils n’auraient pas dû les grouper si serré, moi je les aurais un peu espacé (distance entre la paire douille et cartouche)

Amicalement
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:57    Sujet du message: Un deuxième tireur ou pas ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3 … , 15, 16, 17  >
Page 16 sur 17

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com