Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse....
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
montreal84


Hors ligne

Inscrit le: 26 Oct 2010
Messages: 6
Localisation: var
Masculin Bélier (21mar-19avr) 羊 Chèvre
Point(s): 6
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Oct 27 2010, 15:46    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Bonjour à tous,

Comme convenu, voici mon hypothèse personnelle.

MON REGARD SUR CE CRIME 
L’interprétation d’un fait est basé sur les sources que nous avons lues et disséquées avec notre intelligence, distincte à chacun, en fonction de notre milieu social et notre formation scolaire. Je vais tenter d’esquisser un projet de reconstitution de déroulement de crime, comme je le ferai pour un projet propre à ma formation de base.Je passerai volontairement sur des détails précis qui ne nuisent pas à la bonne compréhension de l’affaire ;
. L’exactitude des heures d’arrivée sur des lieux, les sources divergent sur ce propos
. Les nombreux aveux et mensonges qui parsèment  l’enquête, seront retenus que les « premiers aveux »
. La nomenclature des personnes vues sur les lieux par les divers témoignages.
. La saga dominicienne sur leur changement d’attitude et aveux.
Mon regard ne s’arrête que sur les journées du 4 et 5 août 1952. 
 
LES  CONSTATATIONS FONDEMENT DE MA CONVICTION
 

. LE VOYAGE  DES DRUMMOND EN FRANCE
. Leur arrivée sur le sol français est le 27 juillet 1952, leur périple les amène le 31 juillet 1952 dans la région de Digne.
Prise de billets pour la charlotade du 4 août 1952 et continuation du voyage vers Villefranche sur Mer.
. Retour le 4 août au matin pour le spectacle, repérage probable des lieux de campement, un déjeuner sur Digne et présence à la charlotade.
. LE PASSE DE JACK DRUMMOND
.  Nutritionniste de renom mondiale, action humanitaire en 1944/1945 en Hollande. Ses activités ne sont pas la cause de son assassinat, contrairement aux rumeurs faites depuis plus de 50 ans. Je ne retiens aucune de ces thèses pour le mobile du meurtre, le destin de 2 familles ne se rejoint que par l’acte commis. Il est venu en France à plusieurs reprises, notamment dans les Basses Alpes en 1947 /1948 et peut-être en 1951. Les documents récupérés dans la Hillman ont été renvoyés en G.B très rapidement.
TRANCHE HORAIRE PARRALLELE DES 2 FAMILLES 
. A) : DE 16H A 21H00LES DRUMMOND
. Début du spectacle vers les 16h,  départ de la charlotade vers 17h30, arrêt pour se désaltérer à la taverne Grand Hôtel, arrêt à Malijai, arrivée au campement vers 20H/20h30, installation. Je suppose que les Drumond ont établi leur campement à cet endroit, pour les raisons suivantes ; Bivouac autorisant le stationnement du véhicule et couchage, accès à la Durance par le pont, et proximité d’une habitation pour une besoin éventuel. Raisons normales pour tout campeur de l’époque, le réseau n’étant pas celui d’aujourd’hui.
. Les Drumond se rendent à la grand’terre pour chercher de l’eau (non prouvé, témoignage de R.P)
LES DOMINICI
. Retour de Ganagobie  avec ses chèvres vers 16 h, Gaston  constate un éboulement sur la voie ferrée dont l’origine est l’arrosage abondant du champ de luzerne situé en surplomb de la voie, demande à Marie de couper l’eau du canal d’arrosage, et attend le retour de son fils Gustave, partit  vaquer aux travaux agricoles sur d’autre parcelles.
Gustave arrive vers 19h30 et commence le déblai des terres sur la vois ferrée, environ 3 à 4 m3. Passage de Gustave devant le campement des Drumond vers 20h15 / 20h30. Visite d’Yvette avec le petit Alain à l’éboulement, contrôle de Gaston. Vers 20h30 Gustave va prévenir Faustin Roure à Peyruis, responsable des P.L.M (S.N.C.F). Retour à la Grand’terre vers 21H, avec ou sans Roger Perrin, une incertitude demeure à ce propos,  les faits tendent à prouver sa présence à la Grand’Terre. Admettons sa présence.
. B) : DE 21H00 A 23H30
LES DRUMMOND
. Ils s’installent ou se sont installés pour dormir, ils essayent de trouver le sommeil avec le trafic routier ou dorment, aucune activité probante est  à signaler de leur part durant cette période. Paul Delclite passe deux fois devant le campement sans rien remarqué d’anormal.
LES DOMINICI
. 1er hypothèse : Ils mangent, et vont se coucher, l’heure diffère suivant les protagonistes.
. 2e hypothèse ; ils mangent, restent entre eux pour la discute et la boisson, se couchent tard, vers 23H ?
Aucune activité prouvée est relaté pour eux, malgré des témoignages qui attestent une présence extérieure d’un, voire, deux Dominici dehors.
LES TEMOINS DE PASSAGE
. Nombreux, certains ne voient aucune activité autour du campement, aucune personne suspecte, aucune présence des Dominici dehors. Un ou deux témoins remarque la présence d’homme regardant le moteur de la Hillman ou assis derrière la Hillman.
Sinon, rien d’anormal et aucun fait sérieux attestant les prémices d’un assassinat, nous en sommes encore loin.
.C) : de 23H30 A 24H
LES DRUMMOND
. Aucune activité est signalée, dorment ou somnolent péniblement en fonction de leur confort précaires et du trafic.
LES DOMINCI
. Réveillés par un side-car, dont les propriétaires parlent une langue étrangère, anglaise ou italien suivant les versions données. Véridique ou affabulation, difficile à avaler, selon certain, ce fait en cache un autre, peut-être une réunion de famille ou d’amis à la Grand’terre. Les supputations vont bon train à ce propos clé dans les aveux des Dominici, aucun résultat sérieux ne sera trouvé, malgré les recherches de la gendarmerie et de la police. Une hypothèse à prendre au conditionnel, le départ de Gustave et de Roger pour un braconnage de pleine lune, coutumier à l’époque, et moment propice pour ce genre d’activité nocturne.
. Ils se recouchent et s’endorment, suivants les aveux des intéressés.
 

 

LES TEMOINS DE PASSAGE
. Apparition de mouvements autour du bivouac, J.D semble ne pas arriver à dormir, tourne autour de la voiture, peut-être dérangé par le « side-car », le tapage nocturne des Dominici, les voitures, l’inconfort des lieux. Certain témoignage remarque des présences humaines.
.D) : de 24H A 1H10 DU MATIN
 LES DRUMMOND
. Sensés dormir, aucune activité est à noter de leur part.
LES DOMINICI
. Sensés dormir aussi, malgré la signalisation de présence d’hommes ressemblant à un membre de la famille, (voir PV d’audition des témoins passés dans cette tranche horaire, livre E.G)
LES TEMOINS DE PASSAGE
. 3 témoignages dont deux relatent des présences humaines.
E) : 1H 10 HEURE FATIDIQUE
Assassinat des Drumond, 5 voir 6 coups de feu déchirent la nuit, les Dominici entendent mais ne bougent pas, ne cherchent pas à savoir la provenance des tirs, ne s’inquiètent pas des anglais, «  ne sortent pas », restent terrer dans la Grand’terre sans porter grande attention aux campeurs qui sont à 165 mètres de leur terre. Attitude incompréhensible au regard d’un comportement normal d’un être humain, leur seul geste est de …donner le biberon à Alain, enfant de 10 mois. Leur comportement laisse à prouver qu’ils ne sont pas étrangers au crime à cet instant.
L’enquête du commissaire Sébeille tournera longtemps autour de ce moment, sans en percer le secret, comme bien d’autres. Pourquoi  1H10 ? Gaston aurait regardait son réveil, et Yvette aurait donné le biberon à Alain. Gustave de peur de prendre « un coup de fusil » aurait fermé le volet de la fenêtre de sa chambre.
Etonnante réaction d’homme ! Ancien résistant de surcroit …….
Bien sûr aucun passage de témoins à ce moment fatal.
F) : de 1H10 A 6h30 DU MATIN
LES DOMINICI
. 1er hypothèse : Ils ont repris tranquillement leurs sommeils, insouciant du drame qui se passe à leur porte.
. 2e hypothèse : Ils ont commencé leur visite des lieux, mise en scène, modification de la scène du crime, dissimulation des preuves, mouvances des corps, concordances de leurs dires, des faits, mise au point d’une ligne de défense commune pour l’honneur de la famille. Va et vient à Grand’terre. Je penche pour cette hypothèse. Le corps de Jack Drummond a été transporté de l’autre côté de la route.
Départ de Gaston pour Giropey avec ses chèvres vers 4H30 / 5H du matin. Une remarque, d’habitude Gaston part vers Ganagobie mener ses chèvres, et ce jour là, il part à l’inverse, prétextant que l’herbe est plus fraîche…..
. Gustave se lève vers 5H30 et se rend à l’éboulement en passant par le sentier qui le long de la route, sur le retour il entend ronronner la petite Elisabeth, qui est en contre bas d’un talus à environ 15 mètres du chemin de terre qui longe la voix ferré, direction Peyruis. Il l’entend, et même il voit bouger son bras, pensant qu’elle est encore vivante. Il faut signaler un fait important, du pont le corps d’E.D ne peut pas être vu, il  faut s’avancer au bord du talus pour le distinguer.
. Vers les 6H /6H15, il aperçoit un motocycliste Ollivier, il lui demande de prévenir la gendarmerie d’Oraison.
. Vers 6H15 /6H30 Faustin Roure arrive, ne remarque pas les corps, et va directement à l’éboulement. En même temps Clovis Dominici, Boyer et Drac arrivent à vélo sur le lieu de l’éboulement et à leur tour ne remarquent aucun corps, pourtant ils passent devant !!!.
Ce n’est qu’après avoir vu l’éboulement que ces témoins apprendront d’une part par Gustave la présence du corps d’Elisabeth en bas du talus, et d’autre part qu’ils verront les corps d’Ann Drumond prés de la Hillman et de l’autre côte de la route pour Jack Drumond. La position du corps d’Ann Drumond diffère suivant les témoignages.
Pour l’instant le corps d’A.D est parallèle à la voiture.
Les cheminots s’en vont à la gare de Lurs, et Roure s’en va  porter la nouvelle à Peyruis.
Un témoin Ricard, passe devant le campement, remarque le bazar autour de la voiture et voit A.D couchée sur dos, recouverte d’une couverture.
Gustave reste seul sur les lieux du crime. Mouvance du corps d’A.D. Aveux faits par Gustave.
LES TEMOINS DE PASSAGE
. Nombreux et varié, la plupart relatent des changements sur le campement, mouvement des couvertures, des lit de camps, présence d’homme sur les lieux, capot ouvert de la Hillman, lumière lampe tempête, la liste est longue, mais aucun ne voit les corps.
G) : de 6H30 A L’ARRIVEE DES GENDARMES SITUEE DANS UNE TRANCHE HORAIRE DE 7H30 A 8H00
. Gustave est sur les lieux du crime, attendant les gendarmes, cherchant peut-être les preuves de la participation des Dominici aux crimes.
. Arrivée des gendarmes Romanet et Bouchier, premières constatations d’usage et relevés des lieux, positions des corps en présence de Gustave, et peut-être de Roger Perrin.
 

MON DEROULEMENT DU CRIME
 

Je situerai le départ de Gustave et de Roger Perrin de la Grand’terre vers 23H30, l’heure du side-car, départ pour un braconnage nocturne, armé de la ROCK OLA USM1. Passage sur le chemin qui borde la voie ferrée en partant de la Grand’Terre et qui va jusqu’au pont. Ils cherchent du gibier dans les alentours et viennent se mettre dans le ravin des sangliers, proche du campement. Attendent, chuchotent et se lassent de ne point avoir vu de gibiers. Ils remontent du pont vers le campement, réveillent les Drumond, notamment  jack, se croyant attaqué à la vue de l’arme,  s’en suit un échange verbal dans leur langue respective et une altercation physique que je situe à l’arrière de la Hillman. Je pense que Roger tenait la carabine. Pour moi l’échange se fait entre Jack et Roger, Jack tente de le désarmer, se blesse, tombe à terre, tourne le dos et reçoit 2 balles dans le dos, Ann crie, Roger se tourne vers elle et lui envoie 3 balles..Elisabeth sort de la voiture et tente de s’enfuir, et à ce moment Gustave prend la carabine, tire une fois, la rattrape, pour l’assommer par un coup en swing latéral. Gaston alerté par les coups de feu arrive sur les lieux constate les dégâts. De peur d’être aperçu par des passants, ils transportent la fillette dans un premier temps au bas du talus, attendent, les coups ont sûrement été entendu aux environs. Ils décident d’un commun accord d’achever la fillette, Gaston s’en charge, mais il n’a pas toute sa clairvoyance et ses esprits embués par l’alcool, Roger ou Gustave finit le « travail » en affligeant deux coups symétriques,  précis et violents… Ce qui entraine la cassure de la crosse….
La mort de E.D est peut-être décalée par rapport à la mort de ses parents ( environ 2 voire 3 heures). La rigidité cadavérique peut le justifier.
 Gustave est à mon sens dépassé par les événements et subit l’influence paternelle, tout le long de l’enquête il démontrera une faiblesse de caractère mais en même temps une capacité peu commune à résister aux interrogatoires. Les douilles retrouvées sur les lieux du crime, ont été mise à mon sens par Gustave pour faire croire que l’utilisateur de l’arme ne savait pas s’en servir.
L’expérience de Gustave dans la résistance à fait le reste, maquillage, disparitions de preuves, etc.
Les positions deux par deux sur le terrain ne sont pas logique. En tout état de cause, les douilles auraient dû  être éparpillées sur les lieux en fonction de l’emplacement du tueur et de la force d’éjection de la douille. Ayant fait un peu de tir au stand ou en nature, même sans bouger de position, les douilles se repartissent un peu partout dans un cercle proche.
Point important, je ne crois pas qu’Ann se soit déshabillée, elle dormait avec sa robe. Le mobile de la paillardise ne tient pas.
Je n’exclus pas l’usage d’une deuxième arme de même calibre que l’USM1, le souci aucune preuve probante ne le confirme.
Les autopsies qui ont été faite le 5 août 1952, ont été rédigées le 17 août 1952, que c’est-il passé entre ces dates ?
Je suis de plus en plus persuadé que le corps de Jack Drummond a été porté par 2 hommes de l’autre côté de la route, mais toujours pareil aucune preuve irréfutable l’atteste.
Par contre une douille trouvée en 1956 près de l’emplacement du corps de J.D met en péril l’hypothèse du transport du corps.
 

Voilà ma conviction, elle n’engage que moi, et je précise je fais volontairement abstraction des phrases qui parsèment le cours de cette histoire. Je considère que ces phrases sorties de leurs contextes perdent de la valeur et surtout de l’impact…
_________________
Que la vérité s'accomplisse et que cela soit écrit.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer Oct 27 2010, 15:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Oct 27 2010, 16:29    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Salut Montreal84



Donc , celui qui a tiré serait roger perrin ?
pourquoi le fermier ne l'a pas dénoncé ?
je reviens plus tard , je suis au boulot là
@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
ratigan


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2009
Messages: 78
Localisation: L'Isle sur la sorgue
Masculin Balance (23sep-22oct) 牛 Buffle
Point(s): 37
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mer Oct 27 2010, 16:47    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Le fermier ne peut pas le dénoncer, Roger le tient avec le meurtre de la fillette ( le plus horrible ).
Il lui a dit : Vas-y parle vieux con ! et moi je dirais ce que je sais !
Revenir en haut
patricia84


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 107
Féminin
Point(s): 107
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Oct 27 2010, 17:35    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Bonsoir,

Excellente vision de l'affaire, très proche de celle de Chenevier, et la reflexion de Ratigan a propos du fermier est pertinante...... Chacun se tient........

Excusez- moi, j'ai remplacé le terme autorité par chenevier, l'hypothèse de Montréal84 colle à la conviction intime de Chenevier.....


Dernière édition par patricia84 le Jeu Oct 28 2010, 16:57; édité 1 fois
Revenir en haut
ratigan


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2009
Messages: 78
Localisation: L'Isle sur la sorgue
Masculin Balance (23sep-22oct) 牛 Buffle
Point(s): 37
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Mer Oct 27 2010, 17:43    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Bonjour patricia84,

Vous dites : Excellente vision de l'affaire, très proche de celle des autorités.  (????)

Je ne crois vraiment pas !
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Oct 27 2010, 21:55    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

       Bonjour les amis (es) et bonjour Montreal84,

Je vous souhaite la bienvenue Montreal84, et félicitations pour votre hypothèse. Okay
Ce récit chronologiquement parlant est parfait, précis, d'un réalisme certain.
On y adhère ou pas, mais on ne peut objecter, puisque cela est cohérent.
Ce scénario a très bien pu se dérouler ainsi. Tout le reste n'est que différence d'idées.
Je crois que ça va intérésser aussi notre ami Oryx.
Merci encore
Au plaisirs de vous lire sur le forum,


Salutations
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 436
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Jeu Oct 28 2010, 19:05    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Bonsoir à tous
Bienvenu sur le Forum Montréal 84,
Je salue votre opiniâtreté sur le terrain dans la quête d'indices et renseignements en tous genre qui puissent éclairer quelques lumières sur ce qui nous intéresse tous et de nous  les faire partager aimablement sans exclusive.
J'ai lu avec attention votre exposé, de nombreux points de convergence apparaissent ,principalement, faisant ressortir en deux temps le meurtre de l'enfant .
Que les crimes perpétrés seraient l'oeuvre des trois personnages principaux avec des responsabilités différentes.
Que les pistes extérieures à la GT seraient sans fondement.
Il semblerait que vous situiez Gustave sur d'autres parcelles de la propriété assujettit  à des travaux agricoles en fin d'après midi peu avant ou pendant l'inondation en cours; je le pense aussi, ce qui contredirait le témoignage de Girard quant à l'heure d'arrivée du Tave à la ferme.
J'émet toutefois des réserves sur les circonstances exactes de la découverte de l'éboulement par Gaston; à savoir : comment le papé aurait t'il pu se rendre compte de l'incident en faisant traverser son troupeau sur la RN à la hauteur du pylône EDF en se rendant ou en revenant de Ganagobie
Obligatoirement pour voir l'éboulement il se devait d'emprunter le pont. 


Sur le sujet il y a controverse parmi les auteurs, certains prétendent qu'il se dirigeait vers la Durance,d'autres en direction de Ganagobie ; ce qui n'est pas la même chose .
(16/16h 30 ne serait ce pas le départ de Gaston vers les pâturages plutôt que de son retour des pâturages?)
 Bien amicalement à tous;  0ryx


PS : Veuillez S.V.P pardonner mon erreur sur le chapitre.
Revenir en haut
Jean Michel 26


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2010
Messages: 236
Localisation: Pierrelongue
Point(s): 236
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Oct 28 2010, 21:20    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

ratigan a écrit:
Le fermier ne peut pas le dénoncer, Roger le tient avec le meurtre de la fillette ( le plus horrible ). Il lui a dit : Vas-y parle vieux con ! et moi je dirais ce que je sais !




Salut

Je respecte cette idée , mais quelque chose me gêne un peu dans tout ça .
Gaston , avant la venue de Chenevier se sait condamné à mort , et même après sa visite d'ailleurs , c'est à dire qu'il va payer de sa vie pour le meurtre de 3 anglais , y compris donc la fillette . Pourquoi Gaston tente d'attirer l'attention de Chenevier à mi chemin en accusant Gustave et Perrin ? 

Sa seule chance d'atténuer sa responsabilité serait de faire porter le chapeau à d'autres , au moins , pour le meurtre des parents .
Il n'a que ça finalement et rien d'autre.
il a plus rien à perdre , mais tout à gagner , à commencer par sa vie , même si il sera condamné à perpète .
Si j'ai bien compris , Perrin aurait tué les parents , Gaston l'enfant , et c'est pour remercier son grand père qui prend tout sur son dos que Perrin va le traiter de vieux con ? imaginons que ce soit le cas ,
Et Gaston qui n'est pas du genre à se faire maltraiter sans riposter va continuer à se taire ?
et tout ça , ça voudrait dire que Clovis aurait tout inventé quand il dit que son père lui a avoué avoir fait "péter " 3 et qu'il peut  en faire péter 4 ?
je dis pas que c'est impossible , mais bon , c'est curieux . Sauf si les 3 ( Gaston / Perrin / Gustave ) ont la même part de responsabilité , et qu'ils se sont acharnés ensemble sur les anglais .

@+
Jeanmi
_________________
Sport toujours et encore
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Jeu Nov 4 2010, 11:21    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

 Bonjour


bonjour Montreal84,




Vous dites:   L’expérience de Gustave dans la résistance à fait le reste

Or, d'après pratiquement toutes les sources, Gustave n'a jamais été résistant. Pas même une journée selon certains.

Mais je conçois que cela ne pouvait empêcher ses petites manoeuvres, évidemment.


Vous dites ensuite que vous êtes persuadé du déplacement du corps de Jack Drummond,
que cela soit réel ou pas dans les faits, si vous en êtes persuadé, et c'est votre droit, selon vous, dans quel but le corps de Jack Drummond aurait 'il été déplacé?

Merci pour vos réponses

Bonne journée.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Nov 5 2010, 20:50    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Bonsoir à tous

Ma question va certainement paraitre stupide, mais le fait d'avoir appartenu à la résistance, hormis avoir acqueri le maniement des armes, et avoir appris à faire des "cartons", quel est donc cette mysterieuse expérience utile dans les mises en scene apres crime ?
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Sam Nov 6 2010, 12:13    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

  Bonjour les amis,




  Je me permets une petite remarque,
  il est indéniable que Gustave a modifié bien des choses sur le campement, à commencer déjà par le déplacement du corps de Lady Drummond.
  Il s'est sans aucun doute affairé à bien d'autres choses, et puis, n'oublions pas qu'un appareil photo était porté manquant dans l'inventaire des objets appartenant aux
  victimes.

  Pour en revenir aux balles retrouvées si facilement sur les lieux par les gendarmes, nous pensons évidemment à une manipulation de la part de Gustave, dans le but
  d'égarer les enquêteurs.

 Mais en quoi cela pouvait'il changer la donne? Question
 Et je rejoins un peu la remarque de Jeanmi à ce sujet.

 Nous savons que l'US-M1 a été jetée dans la Durance. Ainsi, à partir de ce moment, à quoi bon laisser des balles, des munitions bien visibles, dans le but que celles ci
 soient retrouvées par la police, et pour démontrer que le tireur ne savait utiliser l'arme?
 Sous - entendu que cette arme jetée dans un trou de la Durance était censée n'être pas retrouvée.
 On peut aussi s'étonner du fait que le "metteur en scène" ( Gustave ) fasse en sorte que la police puisse penser à un tireur maladroit, lequel n'aurait su utiliser la carabine
 car cela allait à l'encontre d'une hypothèse dans laquelle un tueur ou des voleurs de passage, seraient passés par là, car on imagine mal des " voyous " professionnels ne   pas  connaitre l'usage des armes, surtout, d'une carabine leur appartenant.
 Et je me dis modestement que cela au contraire pouvait inciter les policiers à jeter un oeil du côté de la ferme.

 J'ai beau chercher dans tous les sens, je me demande en quoi le fait de laisser volontairement des munitions pouvait aider les habitants de la Grand'Terre?
 Je me dis qu'au contraire, cela était plus négatif que positif, au sujet de leur implication ou pas.
 Et que c'était susceptible d'attirer l'attention des policiers plutôt que de les inciter à regarder ailleurs que vers la Grand'Terre.

 Si ces munitions avaient été d'un calibre différent et auraient été reconnues incompatibles avec le calibrage de la carabine, je comprendrais, mais cela n'étant pas le cas, puisque au contraire, compatibles, je ne comprends pas où était l'interêt de les laisser si facilement exposées, pour que les enquêteurs puissent si facilement les retrouver.

Je pense qu'il s'agit d'un " oubli " de la part de Gustave.
N'oublions pas qu'il a été dérangé par l'arrivée du motard.
Et qu'ensuite, les passants ou témoins devenaient de plus en plus nombreux.

Gustave, dépassé par les évènements, affolé, aurait tout simplement oublié d'emporter ces munitions, et quand je dis qu'il était dépassé par les évènements et pressé par le temps, je ne pense pas me tromper, puisque il va déplacer le corps de Lady Drummond entre 7h et 7h30.
Ce qui prouve que malgré tous ses efforts, il n'avait pu achever son " travail "


Ces deux balles soigneusement regroupées, étaient, à mon humble avis, destinées à être emportées et à disparaitre.
Mais Gustave a oublié ensuite de les prendre. Je ne vois que cette explication, au risque de me tromper, bien entendu.
Regroupées, car plus facile ainsi à retrouver. Oubliées, ou bien, il n'a plus été en mesure de les ramasser par la suite.

On pourrait peut être aussi s'étonner en ce qui concerne les deux chaussures ou sandales soigneusement rangées sous ou sur un coussin.
Dans quel but? Si ce n'était de regrouper ces objets dans le but de les prendre pour les faire disparaitre?
A moins que les Drummond avaient rangé ainsi ces affaires, et qu'ils n'ont pas eu le temps de les récupérer.
Mais on se demande comment des personnes confrontées à un risque de conflit, de rixe, ou se trouvant dans une situation de tension, n'auraient pas le réflexe de se chausser?
Je pense à Lady Drummond, et à l'enfant, puisque Jack Drummond de son côté, était chaussé, bien que n'ayant pas attaché ses lacets si ma mémoire est bonne.


Pardonnez moi si j'ai été un peu long Embarassed
mais je n'arrive pas à adhérer à l'hypothèse que Gustave ( Ou un autre ) aurait laissé ces munitions dans le but qu'elles soient retrouvées par la police.
Je n'y trouve aucun sens logique.


Pour la question que pose notre ami Dixloucas,
J'avoue que comme lui, je me demande en quoi le fait d'être résistant ou rompu aux techniques de combats, ce qui semble n'avoir pas été le cas de Gustave d'ailleurs, pouvait aider à quoique ce soit en ce cas précis? Question
Je pose juste la question, par simple curiosité, bien entendu.

Bon week end à tous.

Salutations.
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Sam Nov 6 2010, 12:16    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

 Bonjour,

Pardon pour la mise en page, je sais pas ce qui a foiré? Question
Toutes mes excuses. Embarassed

Salutations.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Nov 14 2010, 18:29    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Bonsoir à tous


Bonsoir Mariani


Votre analyse est très pertinente et juste. Néanmoins je suis en léger désaccord concernant l'oubli du ramassage des douilles et cartouches par Gustave. Evacuer ces quatre objets prend peu de temps et de place. Il lui suffisait pour cela de les mettre dans une poche de son pantalon. Pourquoi regrouper les dits objets et envisager de les enlever plus tard, alors qu'il suffit de les mettre dans la poche dans la foulée au fur et à mesure de leur découverte. D'autre-part on suppose que pour déplacer AD Gustave à certainement bénéficier d'une aide. Ce qui veut dire qu'au minimum deux personnes présentes sur le site, en plein jour, auraient omis d'enlever ces objets ostensiblement bien visibles.

Je pense, avec les classiques précautions d'usages, qu'il y a eut méprise sur le but de cette mise en scène.
Les cartouches pleines étaient destinées n'ont pas à faire croire à un mauvais tireur, débutant ou non habitué à ce type d'arme, mais que le tireur suite à des ennuis avec son arme à épuisé ses munitions et a été obligé faute de celles ci de tuer ED de la manière que nous connaissons.
Cette mise en scène à un double objectif, induire dans l'esprit des enquêteurs que les meurtres ont bien eut lieu sur le campement et donner une explication au fait que ED n' a pas été tué par balle.


Cordialement
Revenir en haut
TARTARIN


Hors ligne

Inscrit le: 03 Aoû 2010
Messages: 60
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 60
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Nov 14 2010, 21:10    Sujet du message: A propos de douilles dans l'herbe... Répondre en citant

Bonsoir à tous,

A propos de douilles dans l'herbe, je vous conseille de vous procurer une carabine 30 M1, de tirer un chargeur dans un coin herbeux de votre propriété (Il est plutôt conseillé de tirer dans un sac de sable et non pas sur le mur du voisin...) et aussi n'oubliez pas de vous munir d'un chronomètre, car pour retrouver les douilles vides...

Esssayez, vous verrez, c'est surprenant...

TARTARIN
_________________
Il n'y a de nouveau que ce qui a été oublié
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Nov 15 2010, 22:18    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse.... Répondre en citant

Bonsoir à tous

Bonsoir Tartarin

Je n'ai pas fait l'expérience, mais j'imagine que la distribution par terre doit etre chaotique et certainement plus loin que le bout de la chaussure du tireur. Toutefois je ne serais du tout  surpris car dans son ouvrage Guerrier dans un passage concernant justement la distribution des douilles et cartouches explique tres bien la chose. Et en conclu que les 2 regroupements sont manuels et ne peut etre le fruit de l'ejection par la carabine elle meme.
Donc sur ce point je persiste concernant ma remarque à Mariani.

Maintenant que Gustave est eu à lutter contre Chronos possible, mais là je me réfugie derriere une personne du batiment qui
m'assure que le site a été méticuleusement fouillé par les enquéteurs. Ce que je crois sans peine. Ne serait ce que les gendarmes quand on voit avec quels soins ils ont fait le dessin des lieux. Mais de douilles autres que celles ostensiblement visibles, point de trouver,que nenni. Et la on retombe dans l'analyse réaliste de Mariani.

Cordialement
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:44    Sujet du message: l'hypothèse de Montréal84, ce n'est qu'une hypothèse....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com