Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le cas de Gustave

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Sep 15 2010, 09:07    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

 Bonjour


Je choisis la rubrique hypothèse, car je ne savais dans quelle rubrique poster.
Je pense être à la bonne place.
Je vais sortir de la règle habituelle laquelle porte depuis toujours la culpabilité unique de Gaston et la complicité de Gustave, et celle de Perrin.

Je fais un petit rappel de quelques faits.

Nous savons que l'activité de Gustave dès la soirée du 4 Août était bien réelle, et que celle ci s'est prolongée toute la nuit, et même jusque dans la journée du 5 Août.

Que Gustave a déclaré être allé déblayer de la terre dans la soirée du 4. La question alors est la suivante: Pourquoi si Gustave a nettoyé la voie ferrée la veille, il a fallu mobiliser des hommes au matin pour tout enlever?

Gustave a été mis en difficulté lors du procès, quand son père lui demande d'avouer avec qui il se trouvait dansla luzerne. Gustave est " sonné " mais Bousquet interrompt l'audience, comme par hasard, à un moment où quelque chose paraissait inévitable pour le Tave.

Gustave est sans doute allé chercher Roger Perrin à la Serre dans la soirée du 4.

Roger Perrin a menti sur son emploi du temps, et n'a cessé de le faire par la suite. Demandant même à Galizzi de faire un faux témoignage, et poussant le bouchon jusqu'à dire qu'il a acheté du lait à " un défunt ".

Le comportement autoritaire de Yvette la belle fille.

La présence plus ou moins masquée de la famille Barth en diverses circonstances.

La divergence de déclarations entre les Barth et le boucher Nervi au sujet de l'accompagnement de la belle fille qui a voulu se rendre au marché d'Oraison dans la matinée du 5.

Aucune visite de Gaston quand Gustave effectue sa très courte peine à digne.

Aucune visite de la famille quand Gaston est incarcéré aux Baumettes.

Le cloisonnement étrange de Gaston chez les siens dès sa libération.

Des témoignages pour le moins curieux qui apparaissent comme par enchantement plusieurs mois après le procès.

Le comportement de Carrias vis à vis de Chenevier et Gillard.

Les propos de Gaston au sujet de Gustave et de Roger Perrin, et même envers sa belle fille.



Je peux en rajouter, mais l'essentiel est là.
Je ne viens pas pour tenter de blanchir Gaston, je viens seulement pour tenter de comprendre le pourquoi de cet imbroglio judiciaire et de remettre Gustave dans le créneau duquel il n'aurait jamais du sortir, c'est à dire, suspect N° 1.

Gaston a porté seul tout le poids de ces crimes. Le cas " Gustave " semble être passé au second plan dès les aveux de Gaston.
Seul Chenevier va essayer de comprendre pourquoi Perrin et Gustave ont menti, hélas, Carrias va tout faire pour les contrarier.

Je ne dis pas que Gaston n'a rien fait, mais je pense qu'il ne porte pas seul la responsabilité des 3 crimes.
Peut être qu'en accusant Gustave, il se mettait lui aussi dans une situation peu enviable, et c'est la raison pour laquelle il n'a pu poursuivre ses accusations devant Chenevier, mais on ne peut passer outre devant toutes ces réalités.

Il se pourrait donc que l'implication du Tave, accompagné de Perrin soit plus probante qu'on ne l'imagine, et que Gaston ait joué un rôle secondaire ou tout au moins égal, et non davantage dans ce drame.
Il semblerait que les deux compères qu'étaient Perrin et Gustave traînaient dehors dès la soir du 4, et il se pourrait très bien que ces deux personnages soient les premiers acteurs, et que peut être, les meurtres des parents soient imputables aux deux promeneurs nocturnes, armés d'une carabine.

Ce que révèle Gustave à Paul Maillet quand ce dernier vient acheter des pommes de terre à la GT semble avoir été bien préparé et on se demande pourquoi Gustave, après tout ce temps fait une telle révélation. Révélation plus que destructrice envers son père, puisque elle va l'enfoncer et le désigner comme coupable "unique "
Gustave a décidé en une seconde de faire cette confidence à Maillet?  C'est plus qu'étrange non? Et sans envisager que cela allait perdre son père tout en le déchargeant lui même d'une éventuelle implication? C'est fou de le croire, du moins, à mon humble avis.
Surtout que tout le monde savait que Paul Maillet parlait volontiers.
Sauf, si derrière tout ça, une personnalité dominante a téléguidé le Tave, le conseillant et l'orientant dans ses actes, ses déclarations, et son comportement.
Car je crois bien que dire de Gaston qu'il était la plus forte personnalité de la GT est une erreur.

cordialement


Dernière édition par Germaine le Mer Sep 15 2010, 21:05; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer Sep 15 2010, 09:07    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
patricia84


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 107
Féminin
Point(s): 107
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Sep 15 2010, 16:25    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

Bonjour Germaine,
Votre synthèse et votre analyse tient la route, comme disons dans notre jargon, vous ouvrez des portes.. L'attitude de Gustave et de Zézé est bien floue durant les premiers jours, Gustave a du subir les ordres de sa femme autoritaire, ce qui est de notoriété publique... Il est étonnant qu'il soit écarté de l'enquête dés les aveux du 13 novembre 1953, l'affirmation que son père est le meurtrier des Drummond. Pour ma part, je pense que Gustave et Roger Perrin sont loin d'être étrangers à ce meurtre, un retour de braconnage qui a mal tourné, c'est possible et crédible. la charge de Gaston arrange bien du monde, il était vieux, fatigué, il ne s'entendait plus avec Marie, il devenait le coupable idéal.. Je pense qu'il a sa part de culpabilité dans ce meurtre, la fillette, il a du commencer et le travail a été fini par un des deux lascars, Gustave ou Roger, dieu seul sait !.
Bravo pour votre hypothèse qui demande des éclaircissements approfondies.
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Jeu Sep 16 2010, 10:42    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

Bonjour ,


 Aucun problème pour accepter cette hypothèse, la participation de Gustave est évidente, ne serait ce que dans le maquillage de la scène des crimes et la subtilisation de preuves pouvant désigner l'auteur de ce forfait.
Celle de Roger n'apparaît pas bien définie, complicité passive, certes à tout le moins, mais il est clair parmi ses déclarations,  ses mensonges ou voltes- faces qu'il n'a aucune crainte d'accusation à redouter de son oncle et de son grand-père, je pense qu'il n'a pas de sang sur les mains.
Nous croyons fortement qu'il a pu se trouver à la GT au cours de la nuit avec Gustave, il aurait donc assisté à une partie du drame et aurait été convié suite à ces faits de regagner la Serre sur le vélo du Tave - ce qui laisse supposer qu'il ignore quelle serait la personne qui aurait achevé E. D 3 ou 4h plus tard.
Il serait difficilement acceptable qu'il fusse renvoyé aussi tardivement chez lui dans ce créneau horaire pour réapparaître à 8h du matin.
Il se trouve souvent en contradiction flagrante avec Yvette, Gustave, et Gaston -c'est lui qui est à l'origine de l'histoire du seau de toile, de la venue présumée des Anglaises chercher de l'eau à la ferme ; jamais ,sans cette confidence maladroite envers les siens, la police n'aurait pu soupçonner ce lien avec les habitants de la GT.
Il n'a jamais témoigné complaisamment ( sauf erreur) en faveur de Gaston ou du Tave, il en avait l'occasion avec le bout de crosse soit disant trouvé le matin par son grand-père.
Disons que le clan avait plus à redouter qu' à espérer de lui un secours d'aucune sorte, la preuve, devant Chenevier face à Gaston aux Beaumettes.


L'accomplissement de ces crimes  peut être exécuté à des degrés divers  par les deux Dominici et les solutions peuvent être interchangeables.


Néanmoins, je pense que le patriarche est l'auteur des crimes dont un inachevé en la personne de ED laissée pour morte dans un état comateux après le premier coup de crosse porté à l'oreille.
Une incertitude demeurerait sans l'avis d'un professionnel : serait t'il possible qu'à la suite d'un fort traumatisme crânien ajouté à un choc psychologique intense, une personne puisse rester inanimée quelques heures.
Andécaire nous situe bien la mort de l'enfant au petit matin, mort qui ne pouvait survenir au delà de quelques dizaines de minutes après les derniers coups.
Et ce n'est certainement pas avec la carabine que ces coups mortels ont été assénés, ni que cette arme brisée puisse être jetée aux environs de 4/5h dans la Durance - car on ne peut accepter que cette arme déchargée, inutilisable, puisse rester  dans les mains d'un assassin de 1h à 4/5 h du matin.




Bien sûr, sous la pression les aveux du Tave à son ami Maillet avaient pour vocation d'être répétés et d'accuser par la bande son père afin de lui faire endosser la totalité des meurtres.
Gaston était prisonnier de ses actes, responsable du début de cette tragédie, auteur des coups de feux, coupable du meurtre des parents et tentative d'assassinat sur E.D.
La plus lâche besogne dans sa finalité perpétrée de sang froid ne lui incombe pas.


Cordialement  Oryx
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Sep 16 2010, 20:35    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

Bonsoir à tous


Trois posts, trois posts divergents, mais tous plausibles !
Personnellement je pense que la solution est dans une des trois.

Concernant la confidence de Gustave à Maillet je serai plus réservé face au machiavelisme de Gustave sur ce coup là.
Au stade ou en etait l'enquete cela voudrait dire qu'il agissait par anticipation quand à l'évolution de celle ci.
Au moment ou il lache ceci n'oublions pas que leur ligne de defense est " nous n'avons rien vu, rien entendu"
Aller dire à Maillet intentionnellement  afin qu'il le repete, qu'il 'avait tout entendu et tout vu, et qu'il n'etait pas dans sa chambre, c'etait ouvrir une breche dans cette ligne.
Et pour ajouter plus de credit, aller tendre sur la route emprunté par Maillet un fil de fer pour lui faire fermer son clapet, une fois qu'il a laché le morceau, alors là champion !
C'est une veritable " Opération Fortitude " de la part de notre Gustave, mais vu ses cagades, je doute d'une telle capacité.
Revenir en haut
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Sep 16 2010, 21:26    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

      Bonjours les amis



      Comme le dit Dixloucas, tout est plausible. Mais maintenant, nous avons un avantage et non des moindres, c'est que nous écartons définitivement le fait qu' Elisabeth soit morte à 1 du matin. C'est déjà un grand pas de fait. Inutile de revenir sur ce point.  Merci André Okay

Concernant Gustave, ah le bougre
Etait'il très malin ou au contraire, influençable et téléguidable pour reprendre le terme employé par Germaine?
Il est tout de même plus que curieux, que quelqu'un qui a fait preuve d'un mutisme persistant comme Gustave, décide en effet de révéler à Maillet un tel détail, alors qui'il est pas sous pression policière, mais au contraire, chez lui, vaquant à des occupations paysannes, et tel un enfant ayant fait une bêtise, et se confiant à un adulte, lâche le morceau, et quel morceau.

Dixloucas, à propos d'anticipation, n'oublions pas que le filet se resserait petit à petit sur les habitants de la Grand-Terre, et que Gustave devait en être bien plus conscient que Gaston.
Je rejoins, une fois n'est pas coutume, l'avis de Germaine qui dit que c'est une erreur de considérer Gaston comme la plus forte personnalité de la GT.
Je pense, et cela ne regarde que moi, évidemment qu' Yvette chapeautait le tout, et dirigeait les opérations selon la forme des évènements.

Cette confidence faite à Maillet n'a pu surgir comme ça, par hasard, et j'ai un mal fou à croire Gustave capable de regrets ou de compassion envers la fillette, quand on pense au reste. Donc, l'hypothèse d'une manoeuvre destinée à orienter l'enquête vers Gaston, tout en se mettant à l'abri est fort possible.
Tout comme il est fort possible aussi que derrière Gustave, quelqu'un ayant une personnalité pointue et dirigeante ait pu l'orienter en ce sens.

C'est là, que je vois une éventuelle anticipation. La crainte que l'enquête enferre tout le monde ou prenne Gustave comme ligne de mire, a pu inciter une " décideuse " à le conseiller et à lui dicter plutôt un mode de conduite, ainsi que ses déclarations,  simplement pour sa protection.
Et si celui ci devait être "protégé" , y compris, en accusant son père, c'est qu'il a commis des actes dont on veut masquer la réalité et l'existence.

Er d'ailleurs, cela expliquerait que Gaston ait eu envie de renvoyer l'ascenseur à Gustave ainsi que vers sa belle fille, quand il les accuse depuis sa cellule aux baumettes.


Germaine s'interroge à propos des Barth et du déplacement d'Yvette à Oraison.
Yvette est partie avec qui? Nervi ou avec ses parents?
Pourquoi existe t'il deux versions pour ce qui pourrait être à première vue un détail sans importance?

Je ne trouve plus la source selon laquelle Yvette aurait déclaré s'être rendue sur le campement dans la nuit. Mais je ne sais si cette source est fiable ou pas?
Si quelqu'un se souvient de la source?

Sinon, je suis heureux que Germaine ait pointé aussi le fait que personne n'est allé voir Gaston quand il était en prison, alors qu'à son retour, il semblait être accueilli comme le messie. Quelles contradictions . Question

Je suis d'accord avec Oryx quand il écarte Roger de toute implication dans le crime. Maintenant, qu'il traînait sur les lieux ou pas loin quand ça s'est produit, je le pense aussi.


  A bientôt les amis
  cordialement
Revenir en haut
patricia84


Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2010
Messages: 107
Féminin
Point(s): 107
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Sep 17 2010, 17:47    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

Bonsoir à tous

je pense que l'énigme de l'affaire se situe entre ces trois hommes, Gustave, Roger et gaston, reste à savoir leurs degré d'implication dans le meurtre.
Revenir en haut
Germaine


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2009
Messages: 143
Localisation: Nice
Féminin
Point(s): 143
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Sep 17 2010, 20:08    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

   Bonsoir


La fenêtre de la chambre de Gustave est éclairée à 1h 10 du matin.
Qui peut éclairer cette chambre, si ce n'est une épouse qui entend des coups de feu dans la nuit, sachant que son mari est dehors avec une arme, ou bien qui le croit endormi à côté d'elle, et qui réalise soudain que celui ci est absent .
Car si ce qui s'est passé avait été manigancé bien à l"avance, on peut douter aussi que les habitants de la GT prennent le risque d'éclairer leurs fenêtres.

Bonne soirée
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Sep 17 2010, 20:54    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

Bonsoir à tous

Bonsoir Patricia84
Citation:
je pense que l'énigme de l'affaire se situe entre ces trois hommes, Gustave, Roger et gaston, reste à savoir leurs degré d'implication dans le meurtre. 

Exit l'homme au facies terrible et la piste Llorca  ? !!!
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Sep 17 2010, 20:59    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

La fenêtre de la chambre de Gustave est éclairée à 1h 10 du matin.
Qui peut éclairer cette chambre, si ce n'est une épouse qui entend des coups de feu dans la nuit, sachant que son mari est dehors avec une arme, ou bien qui le croit endormi à côté d'elle, et qui réalise soudain que celui ci est absent .



Il peut y avoir aussi le mari endormi à coté d'elle et qui réalise que le "petit" est dehors avec la carabine !
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun Sep 20 2010, 20:49    Sujet du message: Le cas de Gustave Répondre en citant

Bonsoir à tous

Citation d'Oryx
car on ne peut accepter que cette arme déchargée, inutilisable, puisse rester  dans les mains d'un assassin de 1h à 4/5 h du matin.


Sauf si le ou les assassins ignorait(ent) que la carabine etait déchargé.
C'est le scénario de Sébeille qui veut que l'assassin à cours de munitions ait achever ED à coups de carabine.
Mais quand en etait il dans la réalité ?
Il se pourrait qu'apres la derniere balle dans la carabine l'assassin est estimé avoir fini son travail, ou que les personnes présente est fini par le maitriser ou le calmer.
Toutes les personnes sur le bivouac (ou ailleurs)  ignorant ce détail,ainsi que le tireur lui meme.
ED en réchappant momentanément, leur restant sur les bras.
Ne sachant qu'en faire.

Dans ce cas de figure se rendre sur les lieux de l'execution d'ED avec une carabine supposé opérationnelle
etait rassurant au cas ou un curieux trainerait dans les parages.

Evidemment ceci n'est que pure fiction.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:30    Sujet du message: Le cas de Gustave

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les diverses hypothèses -> Des simples hypothèses aux affabulations les plus farfelues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com