Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

jack et le SOE
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Un peu d'histoire -> L'occupation - La résistance dans les Basses Alpes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Sep 6 2015, 17:30    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir le forum, bonsoir Oryx

Effectivement qu’à une époque je pensai que les Drumond avaient été tué ailleurs. A un endroit trop compromettant pour le clan et c’est pour cela que ce dernier aurait rapatrié les corps sur le campement. Aujourd’hui je ne l’écarte pas totalement mais l’hypothétique trace de sang près du puisard et le sanglant tracé qui va du puisard à l’endroit où gisait JD me dissuade d’adhérer totalement à cette hypothèse. Pour justifier ces traces de sang je trouve à mon gout qu’il y a trop de contorsions à faire pour cette théorie.

Oryx savez à quelle époque Roger était apprenti boucher charcutier ?

Amicalement
Dixlouca
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim Sep 6 2015, 17:30    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mer Sep 9 2015, 11:07    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonjour,


Guerrier, dans son ouvrage page 116, donne certaines précisions .
Donc Zézé aurait commencé son apprentissage en 1953.
Pour la petite histoire, nous l'avions déjà mentionné,  il a également été receveur de Bus dans une entreprise de transport privée de Marseille qui effectuait  le trajet entre les quartiers  de Mazargues et de La Cayolle, avec notamment comme arrêt intermédiaire ( principal ) la prison des Baumettes.
A noter qu'un lien de parenté existait entre l'épouse de l'employeur et Zézé.
Ce qui pourrait expliquer la raison de son embauche dans cette entreprise.
Si vous interrogez les vieux autochtones du quartier, sa présence est toujours vivace dans les mémoires.


Concernant le sang près du puisard et de son " hypothétique " existence  il n'y aurait  sujet à contestation que sur son importance, puisqu'il a quand même été établi qu'il y en avait des traces entre un bosquet de chêne et le puisard; reste à savoir si dans l'évocation des témoins il ne s'agirait pas d'une préjudiciable confusion entre ce que déclare le docteur Dragon et le capitaine Albert, puisque aucune photo disponible à ce jour ne peut étayer ou départager les  appréciations des différents intervenants.
Et surtout nous ne savons pas à quelle victime appartient ce sang, ce qui constitue un véritable handicap dans la manifestation de la vérité à tel point que les enquêtes successives, l'acte d'accusation, la reconstitution, et la conduite du procès aux assises n'ont point résolu cet épisode.
A lire Giono, page 59/60
Le docteur déclare avoir vu une grosse flaque de sang imprégnant le sol sur 3cm d'épaisseur près du puisard,  mais pas de sang sous le corps de A.Drummond, et le capitaine anote sur un calepin lors de son intervention dés la première heure que sous le corps de la malheureuse une tache de sang d'une vingtaine de cm de diamètre imprégnait le sol sur 3 cm de profondeur, mais en revanche il ne décrit pas de flaque ou de mare de sang près du puisard.


ENCORE UN INDICE TROUBLANT


  Une phrase prononcée par le Dr Dragon au cour de sa déposition de Jeudi matin est vivement commentée après la suspension pour le déjeuner.
   " J'ai vu, a dit le témoin, près d'un puisard de 6 ou 7  mètres du corps de Lady Ann Drummond une large flaque de sang, Le médecin fit un grand geste des bras indiquant que cette flaque avait au moins un mètre de large.
    Or cette flaque c'est la première fois qu'on en parle depuis le début de l'enquête.
     Ce serait une preuve de plus que les déclarations de Gustave Dominici sur le déplacement du corps de Lady Ann sont inexactes et que la dépouille de la victime aurait été déplacée bien avant 7 heures du matin, moment où Gustave, selon ses dires avait découvert le corps.
    Ainsi un nouveau point obscur s'ajoute à cette affaire si mystérieuse.
________________________________


Ce qui pourrait laisser toute latitude aux plus hardis  suite à la lecture de l'article de J.C.Pichon, que l'utilisation de sang de lapin répandu sur les lieux ne puisse être  contesté de façon indubitable et pour cause en raison du fait qu'il n'a pas été analysé.
Par quel cheminement  lors de ses investigations l'auteur en est-il arrivé à la conclusion de se trouver face à une imposture ? 
L'accusation est grave, écrire de Sir Jack,  que ce saint vivait du chant ne peut laisser indifférent.
Amicalement Oryx


Dixlouca, quel est votre avis sur l'article de J.C.Pichon, compte tenu de son oeuvre qui n'est pas négligeable ,pas plus que son intellect n'ait paru altéré tout au long de sa carrière .
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Sep 11 2015, 18:33    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir

Je suis grandement surpris, je découvre cette théorie et je ne sais que penser pour l'heure.

Par moment j'ai envie de rire et par moment je me dis ne rejetons rien en bloc.

Je dois dire que l’histoire du sang de lapin m’a interpeler et pour les raisons suivantes :
Pour expliquer le sang sur la route depuis longtemps j'ai été tenté d'utiliser le joker de sang non humain mais je n'ai pas osé franchir le pas !
Je suis convaincu d’une mise en scène sur le campement mais tout de même pas aussi poussé dans les détails.

Sur l'ancêtre de ce forum un participant se déclarant de Lunel avait suggéré que le sang pouvait être non pas du sang humain mais du sang de cochon. C’est lui qui a dû m’influencé dans le paragraphe juste au-dessus.

Dans un sens ou dans l’autre je pense que nous allons moudre un peu de grain !

Cordialement
Revenir en haut
ratigan


Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2009
Messages: 78
Localisation: L'Isle sur la sorgue
Masculin Balance (23sep-22oct) 牛 Buffle
Point(s): 37
Moyenne de points: 0,47

MessagePosté le: Sam Sep 12 2015, 07:04    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu 
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Sam Sep 12 2015, 07:33    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonjour Oryx

"A Digne j’appris, comme prévu, que plusieurs millions parachutés en juin 1944 n’avaient jamais été retrouvés, que plusieurs notabilités avaient effectivement acheté de nombreux terrains à la Libération et que certains de ces enrichis, en compagnie de Clovis, un fils Dominici rejeté par sa famille, avaient largement festoyé le lundi même du meurtre. A connaître ce gens, car je les visitai tous, je ne doutai plus de leur réaction si un maître chanteur était venu les trouver, huit ans après le parachutage, prétendument requis par son gouvernement pour recouvrer l’argent dilapidé ou découvrir ce qu’il était devenu."

Si je ne me trompe pas, seule Elisabeth maitrisait tant soit peu le français parmi les Drummond.

Pensez-vous qu’ED aurait pu servir d’interprète à JD lors de ses investigations et négociations en terre étrangère ? !!!

Amicalement
Dixlouca

Bonjour Ratigan je ne sais pas si les marmottes mettent du chocolat dans du papier alu mais ce que je sais c'est qu'elles braquent les randonneurs dans les lacets des sentiers de montagne pour leur réclamer le chocolat dans le papier alu. Cela m'est arrivé. Attention c'est interdit de les nourrir avec ce genre de friandise car risque de diabète pour elles.
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Mar Sep 15 2015, 21:43    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Salut Dixlouca,
Quelles étaient les réelles dispositions de Sir Jack dans notre langue, je n'en sait rien, pas plus que n'en savent davantage avec certitude les différents auteurs d'ouvrages sur l'affaire.
En tout cas Sir Jack entretenait certainement une francophile familiale, si l'on tient compte de l'antagonisme des britanniques à notre égard , comparé au profond attachement qu'éprouvait  sa fille en la personne de Jeanne D'Arc.
Sir Jack,  en 1948 à Paris obtint la distinction de docteur honoris causa; dans l'ouvrage Sultan/Deniau on peut lire que son discours fut traduit phonétiquement, ce qui peut aussi découler de la nécessité d'utiliser ce subterfuge afin de suppléer un mauvais accent, cela afin de rendre plus compréhensible son allocution.




S'il ne savait parler correctement le Français, nul doute qu'il devait en connaître les rudiments.
Aux dires des témoins, sa fille se débrouillait très bien et pouvait soutenir une conversation, il serait donc naturel que pour faciliter la chose, Sir Jack moins enclin ,laissât s'exprimer Elisabeth à sa place pour les affaires courantes.
Quant à utiliser sciemment sa  fille dans une entreprise dangereuse je ne peux y souscrire.
Au fait, le père Lorenzi parlait-il Anglais?
Amicalement Oryx
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven Sep 18 2015, 22:23    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonjour ,
Un article dans Historia N°688 relate une conversation déroulée entre deux journalistes et le père Lorenzi.
Sir Jack aurait probablement rencontré  le 1er Août  1952 le père Lorenzi si l'on s'en tient aux  déclarations  des journalistes Jean Teyssier et Roger Autheville . 
La révélation tardive en 1995 de Teyssier de cette rencontre avec le moine se situerait le 25 Août 1952  selon W.Reymond P 233.


Question simple réitérée :  En quelle langue le père Lorenzi et Drummond se seraient-ils entretenus ?
français ? latin ? anglais ?


Du coup Dixlouca votre suggestion paraît judicieuse quant à supposer que la gamine aurait pu aider à la conversation, sinon par quels autres moyens Sir Jack aurait-il pu prendre connaissance des renseignements utiles désirés concernant un parachutiste Anglais disparu * s'il ne savait comprendre un traître mot de français .
Faut-il  oui ou non faire confiance aux allégations rapportées par Jean Teyssier  en 1995 ?
SI OUI : dans ce cas cela pourrait laisser entendre que Sir Jack pouvait converser dans notre langue ou que le moine de Ganagobie parlait l'anglais.
Ou bien envisager que la petite aurait pu  servir d'intermédiaire.
Pourrions nous songer un seul instant d'aller interroger une personne si nous n'avons aucune possibilité  de communiquer ?
SI NON :  Jean Teyssier serait un sacré affabulateur .
Amicalement Oryx


(  était ce le parachutiste évoqué par Scheutz Torsten ? )
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Sep 22 2015, 21:17    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir

Oryx mon but en immisçant Elisabeth dans ma question était d’exprimer mon scepticisme sur cette entreprise mené par JD en France.

Pour répondre à votre première question j’écris ce qui suit :

Vu son pedigree, je ne serais pas du tout surpris que JD maitrisait le latin, et comme tout éclésiastique le parle, tout au moins à cette époque (pour mémoire en 52 la messe était encore célébré en latin) vous en déduisez ma réponse concernant la langue utilisé entre JD et le père Lorenzi.

Mais moi je me pose les questions suivantes :

Ccomment savait-il que le père Lorenzi logeant dans un monastère en ruine perdu au fin fond de la Provence pouvait lui apporter des réponses ?
Et pourquoi le père Lorenzi ?
Qui est Scheutz Torsten ?
Qui est ce mystérieux parachutiste Anglais ?


Amicalement
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mar Sep 22 2015, 21:54    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

JD chasseur de savant nazi, espion à la solde de la Boots, maitre chanteur, agent chargé de récupérer pour la Couronne les fonds alloué à la résistance française, précurseur de Jacques Pradels à la recherche de para missing in action etc etc….
Même Mr X y va de son couplet. Mais alors là, alors là, quand c’est Mr X qui l’affirme haut et fort plusieurs fois alors là j’avoue que cela me trouble.

Nota ce Mr X n'est pas le sieur Panayoutou mis celui de France Inter.
http://rendezvousavecmrx.free.fr/page/detail_emission.php?cle_emission=105
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Ven Sep 25 2015, 22:08    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir

Si on se fie à la vénérable maison France Inter (voir pour écoute lien post au- dessus),

Nous avons un chimiste, spécialiste de l’alimentation, des gaz mortels, des poisons, de surcroit espion et qui entre autre fut déjà envoyé sur le terrain pour regarder de plus près si l’armée allemande avait fait usage de poison en particulier sur de la nourriture *.

Nous avons une usine chimique à proximité du lieu du drame, qui avait produit ou produisait encore des gaz de combat, des insecticides, des poisons etc…

Pour Mr X concernant la chasse aux savants les jeux étaient faits depuis longtemps.
Remarque fort pertinente
Exit donc l’élimination d’un concurrent gênant pour les soviétiques avec l’usine de St Auban comme appât

Il n’en demeure pas moins que le lieu (inconfortable et indigne d’un Sir au dire de certains) de l’exécution de JD est fort proche de l’usine. Si ce n’est les soviets qui l’ont attiré dans ces environs, qui lui en voulaient ? qui gênait-il ? Et pourquoi sillonnait-il les alentours de l’usine.

Et bien il se pourrait qu’on lui est demandé de rempiler, c’est-à-dire d’aller enquêter sur le terrain et voir s’il y avait un lien entre la chimie pratiquée à St Auban et un empoisonnement alimentaire de grande ampleur qui avait eu lieu l’année précédente à quelques encablures plus à l’ouest.

Affaire dont la version officielle à l’instar de la nôtre ne fait pas l’unanimité, ce qui donne du grain à moudre (sic) aux forums traitant de cette affaire.

.* Prenez le temps de bien écoutez le passage entre la 25 et 26 mn

Notez que dans cette « allégation » celles de Bartkowski pourraient lui avoir été suggéré par les services responsables de la disparition de JD pour empoudrer celles qui l’employaient et rejeter la faute sur l’Est.

Vous noterez également que passe allégrement du projet Paperclip au projet MKNAOMI.

Cordialement
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Ven Sep 25 2015, 22:24    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir ,
Vous avez lu l'article  du journaliste Suédois  Scheutz Torsten mis en ligne ci-dessus par Tartarin,  concernant l'histoire d'un parachutiste britannique  largué sur le plateau de Ganagobie à laquelle fait probablement allusion Teyssier en prétendant qu'il s'agissait d'un ami ou d'un neveu disparu des Drummond .


Nous pouvons remarquer que le scoop de Teyssier lâché au cours d'une conférence à Digne en 1990 devant un auditoire bien garni, n'a pas été utilisé par Gustave et Alain lors des demandes successives de révision du procès de Gaston. 
D'autre part, on peut s'étonner que sept ans après cette divulgation, Teyssier et le juge Carrias puissent se retrouver côte à côte, dédicaçant ensemble à Sisteron le 19.8.1997 l' ouvrage collectif " Dominici de l'accident aux agents secrets " alors qu'avec son homologue le juge Périès ils sembleraient ne pas être informés par ce journaliste de la rencontre Drummond/Lorenzi  qui se serait donc rendu coupable d'une cachotterie, sans qu'aucun grief ne lui soit retenu si tant est que l'info soit juste.


Le père Lorenzi, résistant  éminent et incontesté ( croix de guerre avec palmes ) aida les différents groupes de résistants  de la région aussi bien avec le S.O.E, l'AS,etc, ; non sans quelques difficultés en raison des dissensions entre ces groupes .
Il serait donc tout à fait normal que Sir Jack rencontre le moine du monastère s'il appartenait à un service britannique, patenté, occasionnel ou à titre privé .


La version officielle  condamnant Gaston ( seul ),ne satisfait totalement personne , la reconstitution en est un exemple si l'on quantifie les incohérences de tous les gestes de Gaston.
Et puis il y a les versions récurrentes sur des méfaits inavouables d'une certaine résistance  par des personnes plus ou moins identifiées se rapportant à l'affaire.
Chacun y est allé de son couplet.
Quoi qu'il en soit nombreux sont les auteurs qui sous entendent que des zones d'ombres obscurcissent la personnalité de Sir Jack .
On ne prête qu'aux riches.
Sitôt après les faits, le point récurrent entre toutes ces rumeurs, qui éveillât notamment l'attention des journalistes Pichon ,Scheutz, etc,  tourne toujours autour d'une certaine résistance mafieuse alimentée par la pègre Marseillaise.
Si le père Dominici ,jugé, condamné, a dû endosser la culpabilité des crimes, il n'est probablement pas comptable de la totalité.


Mr. X  dans l'émission de Pesnot  n'est que le  " copie parler " du bouquin de W. Reymond. L'enquête menée par le tandem Deniau/Sultant a démontré l'inanité de cet ouvrage en ce qui concerne l'affaire Bartkowski.
Amicalement Oryx
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Jeu Oct 8 2015, 20:44    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir,

Du temps du regretté Bonanza j'avais mis la main sur une liste des missing in action en France, pas de disparu dans le secteur.
Ci joint une liste de parachutage d'agent, hélas comme je m'y attendais pas de trace de S.

http://www.sendspace.com/file/thvr6e

Amicalement Dixlouca
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Sam Oct 10 2015, 21:24    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir  Dixlouca,
J'ai aussi consulté,en vain une des listes, non exhaustives, des parachutages d' armes et de combattants hommes et femmes  du Squadron 624  basé à Blida responsable du Sud/Est de la France, sans qu'il apparaisse pour l'instant un renseignement nominatif susceptible d'évoquer  la disparition d'un membre du S.O.E  concernant les parachutages sur les maquis de Sigonce ou de Lurs.


On peut quand même rappeler pour mémoire l'histoire de la mission N 11 parachutée sur Vassieux en Vercors sur la DZ Taille -Crayon le 06/07/44 effectuée par l' extraordinaire Kristyna Skarbek alias Pauline Granville du réseau Jockey ,qui s'illustra deux mois plus tard à Digne,( entre autres glorieux faits d'armes ) ,le 13/08/44 en faisant libérer moyennant finance et sauf conduit pour Waem le chef de la Gestapo, 3 membres du S.O.E : Francis Cammaerts, Xan Fielding, Christian  Sorensen, emprisonnés dans la Villa Marie-Louise à la veille du débarquement de Provence .
Un mystère demeure encore quant au bénéficiaire de l'énorme paquet d'argent ( 2 Millions remis soit à la Gestapo ou à l'un des interprètes * de la Kommandantur locale ayant participé à cette transaction..
*Le dénommé Schenck contacté par Kristyna officiait comme gendarme interprète, il fut retrouvé peu après les faits dans un champ près de Vence, exécuté on ne sait par qui .


A noter aussi la fin tragique et banale en temps de paix si l'on peut dire, de la belle Kristyna à l'âge de 44 ans  , cette intrépide  combattante de l'ombre, assassinée le 15 Juin 1952 dans un hôtel de Londres par un harceleur amoureux éconduit. 


Voilà de quoi fantasmer si l'on se réfère à la personnalité  de Sir Jack telle que décrite par J.C.Pichon : " Or , j'avais appris dans le Nord que ce saint vivait du chant." et si l'on cherchait à établir  des liens entre l'histoire des millions volatilisés à Digne  et de sa venue dans cette ville avec sa famille huit ans plus tard , dés lors pourquoi ne pas franchir le pas en supposant  que rdv puisse avoir été pris pour la fin de soirée entre Lurs et Ganagobie le fameux jour de la charlotade avec des individus dont l' un d'entre eux de façon on ne peut plus accusatoire est nommément identifié noir sur blanc  par l'auteur comme participant à ce qui se serait transformé en un  guet-apens.


Bien sûr on ne peut que s'interroger aujourd'hui sur la valeur de cet article exhumé de l'oubli datant des années 53 .
Cordialement 0ryx




 
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Sam Oct 24 2015, 21:36    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir

En regard de la mission qu’est sensé réaliser JD, accepter un rendez-vous si tardif et en ce lieux relativement isolé avec femme et enfant n’est- ce pas de la pure et incommensurable inconscience ?
Inconscience de même niveau qu’entreposer une arme de guerre bien pourvu en munitions sur une étagère dans une dépendance détachée du corps principal d’une ferme. le tout également relativement isolé et en bordure d’une importante voie de communication.

Je n’ai aucune expérience en barbouzerie et il est incontestable que je suis loin d’avoir l’intelligence de JD, mais jamais je n’aurais accepté un rendez- vous en ce lieu et de surcroit en pleine nuit.
Cela puerait trop le piège à plein nez.
Alors imaginer JD s’y rendre cela me fait sourire.

Je ne suis pas chasseur et je n’ai pas le bon sens contadin tant vanté parfois sur le forum.
Je n’ai qu’un modeste fusil calibre 12 mais il me semble que si je le laissais avec quelques cartouches dans l’appentis qui se trouve au fond de mon jardin je ne dormirai pas tranquille.
De plus j’ai cru comprendre que GD se sentait menacé qu’il sortait souvent armé et il aurait laissé une arme dans une remise à la portée du premier rodeur venu.

Pour terminer dans le registre de l’inconscience, se servir de la carabine comme d’une pioche pour achever ED , comme d’écrit, c’est-à-dire avoir la bouche du canon pointer vers soi, n’est-ce pas toucher le fond.
Personnellement je m’en serai servi comme d’un pilon, le canon pointé vers le ciel et non vers moi.

Mais peut être que je suis trop méfiant et prudent !

Amicalement
Revenir en haut
oryx


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2008
Messages: 435
Masculin
Point(s): 485
Moyenne de points: 1,11

MessagePosté le: Lun Oct 26 2015, 21:12    Sujet du message: jack et le SOE Répondre en citant

Bonsoir,
Sir Jack Drummond aurait pu accepter  dans le cadre de sa " mission " un rendez-vous tardif dans un coin  reculé en  pleine conscience des dangers susceptibles d'être encourus dans la mesure où la personnalité de l'interlocuteur à rencontrer aurait pu l'emporter sur sa méfiance . 
Bien sûr, mêler sa famille dans ce genre d'histoire démontrerait une inconscience certaine.
Mais sait-on jamais ce qui trotte dans l'esprit de tout un chacun.
Bien amicalement Oryx
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:22    Sujet du message: jack et le SOE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Un peu d'histoire -> L'occupation - La résistance dans les Basses Alpes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 6 sur 7

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com