Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ricard et le lit de camp
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mariani


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2009
Messages: 344
Localisation: Marseille
Masculin
Point(s): 346
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Mer Juin 6 2012, 17:15    Sujet du message: Ricard et le lit de camp Répondre en citant

 Rebonjour Azerty,



Si vous voulez tenter l'expérience, allez donc sur ledit forum et postez donc un lien vers ici, avec une thèse sur le transport du corps de JD, et attendez, je suppose que vous aurez une réponse significative (argumentée, d'ailleurs, et ça c'est une excellente chose, car les arguments sont ma foi intéressants et bien développés). Mais peut-être recevrez-vous en prime quelques volées de bois vert Rolling Eyes , on vous dira que vous fantasmez, etc . Ma foi, j'avoue que je préfère l'argumentation : pourquoi passionner ainsi les choses ? Il n'y a pas de questions idiotes, seulement des réponses idiotes.


Vous avez donc compris pourquoi personne, dont moi, en particulier, ne désire y aller faire un tour.
La pensée unique et un administrateur dictateur, dans le genre de ce celui ci, n'incite guère à aller faire un tour.
Une sorte de gourou et ses adeptes. Forum avec certainement je ne sais combien de pseudos membres non réels, mais qui ne sont que des fantômes. Mais cela m'est égal, tout comme le reste d'ailleurs.
Je suis plus ou moins au courant de certaines choses, et je laisse volontiers sa seigneurie avec ses toutous dociles se gausser
de qui ils veulent et de ce qu'ils veulent.
Si c'est pour aller sur un forum et se faire remettre en place dès lors que l'on partage pas leurs idées, non merci. Et je n'oublie pas aussi le sale tour mesquin qui a été fait envers des amis, hélas disparus ou absents de ce forum, qui ne viennent plus, et dont je regrette leurs absences. ( Merci Bonanza et Ledérangeur ) Je sais aussi que l'auteur d'un livre sur l'affaire y a été pris à parti parce qu'il cherchait à débattre et ne voulait se soumettre à leur " disicipline ".
Mais c'est ainsi.
Mais personne ne vous reprochera d'y aller. La différence entre ce forum et l'autre, c'est qu'ici, on est en démocratie.
Toute la différence est là. A mon âge, j'ai d'autres soucis que des prises de becs imbéciles et inutiles avec des gens avec qui je n'ai aucune affinité qui plus est.
Pour le reste, il n'y a pas de forum dissident, disons qu'il y a plusieurs forums, c'est bien mieux ainsi.

Amicalement.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer Juin 6 2012, 17:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2008
Messages: 97
Féminin
Point(s): 92
Moyenne de points: 0,95

MessagePosté le: Mer Juin 6 2012, 17:57    Sujet du message: Ricard et le lit de camp Répondre en citant

 Bonjour à tous les membres


Merci une fois de plus pour vos contributions.

Azerty, Mariani, s'il vous plaît, nous voudrions que ce forum reste un espace de discussions sur l'affaire.
Je crois donc qu'il est inutile de reparler des vieilles choses, et de plus, porter des critiques sur un forum dont le webmaster est libre après tout de le gérer comme il le veut.
Ici, règne la convivialité, et c'est grâce à vous tous. Nous vous en remercions. Nous devons rester un exemple.
En ce qui concerne le forum dont vous parlez,  je crois qu'au contraire, il faut le respecter, lui souhaiter bonne chance, et que sans doute, il a aussi ses qualités, et que donc, toute critique ne pourrait qu'être que malvenue ou gratuite.

Merci de respecter cette charte à laquelle nous tenons absolument.
Ce forum, ( le notre ) doit rester tolérant, juste, et quelles que soient les hypothèses proposées, toutes méritent considération et respect.

Bonne soirée à vous tous,

Cordialement.

Chantal. ( Signé aussi par les autres administrateurs )
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Juin 6 2012, 18:28    Sujet du message: Ricard et le lit de camp Répondre en citant

@admin

Remarques fort justes, mais je crains qu'il n'y ait eu méprise.

Je suis profondément attaché à la liberté de penser et de s'exprimer, dès lors que ceci est fait avec mesure et raison et, comme je l'ai dit, il se trouve d'excellentes choses sur cet autre forum, que je suis et lis - et continuerait de le lire avec grand intérêt, tout autant que celui-ci.

Loin de moin donc l'idée de le dénigrer, on y trouve d'excellentes interventions et argumentations, et d emême ici, naturellement : ces deux forums me semblent d'ailleurs être, et de loin, les meilleurs (je parle de forum, et non de site, le site de S. Huet n'étant donc pas concerné par cette appréciation, par ailleurs excellent lui aussi)

Je faisais simplement remarquer, avec une certaine ironie (dont j'ose espérer qu'elle m'est au moins permise ici), que sur cet autre forum, il ne faisait pas bon évoquer des éventualités développées ici, voilà tout.

Loin de moi l'idée de développer une quelconque polémique, et je continuerai de fréquenter les deux forums, en prenant et en laissant, en fonction de mon esprit critique, avec bon sens et raison, sans me laisser influencer autrement que par des argumentations rationnelles et de bon sens. 

Votre "rappel à l'ordre" est sympathique, mais parfaitement inutile, notez-le bien Cool , j'ai pour habitude d'aborder les problèmes sous un angle logique et ne me laisse jamais emporter par  des certitudes inébranlables, ce qui serait absurde.  Enfin, l'ironie est le corollaire, me semble-t-il, de l'esprit critique, et avouons que ces petites querelles bien humaines sont assez puériles - au moins dans leurs causes sinon dans leurs manifestations - pour la mériter parois.

Ceci observé, si je sens que je gêne à un moment, ce qui n'est pas mon intention, il faudra me le dire, et je poursuivrai alors mes recherches par MP et mails avec mes correspondants, ce ne sera pas si grave et je redeviendrai simple lecteur ici (avec grand intérêt d'ailleurs), comme auparavant.

Merci à vous de ces précisions.
Revenir en haut
AZERTY


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mai 2012
Messages: 98
Point(s): 98
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Juin 6 2012, 18:38    Sujet du message: Ricard et le lit de camp Répondre en citant

@Mariani

Je comprends  tout à fait ce que vous pourriez ressentir si des choses mauvaises ont été dites ou faites à titre personnel, et je n'insisterai donc pas, comme le demandent justement les admin.

Simplement ceci : la vérité m'oblige effectivement à dire que, attaché à la tolérance et à la libre discussion des idées, même celles qui peuvent paraitre "impossibles" ou "hérétiques", je trouve personnellement que ce forum ci (le vôtre, donc) est tout à fait exemplaire, je n'ai pas constaté de raillerie ou de prise à partie sur les hypothèses diverses, raison pour laquelle il demeurera  d'ailleurs -si je ne gêne pas - mon "domicile" principal.

Mais je dois aussi à la vérité de reconnaitre que sur d'autres forums (donc je ne cite pas cette fois, notez, tout va bien Mr. Green , restons calmes),  même si la liberté d'expression est un peu plus "encadrée", on trouve d'excellents intervenants, avec des argumentations sérieuses qui m'intéressent énormément. J'y ai beaucoup appris et cela m'a aidé à reformuler mes interrogations, de même que ce que j'apprends ici, et qui m'est précieux, certains intervenants le savent, m'aidera aussi à encore, et encore les reformuler, jusqu'à ce que ma raison soit satisfaite (encore que dans cette affaire...)

Donc, sinon love, du moins peace Okay
Revenir en haut
Cassandre


Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 180
Localisation: Montpellier
Féminin
Point(s): 163
Moyenne de points: 0,91

MessagePosté le: Mer Juin 6 2012, 22:06    Sujet du message: Ricard et le lit de camp Répondre en citant

Bonjour,

Heu? J'ai raté quelque chose ?

Bon, revenons à l'affaire alors.

Oryx,

Je ne comprends pas trop Domenech. Il peut donner une info véritable, bien entendu.
Mais comment expliquer ces différences?
J'ai noté que dans son livre, il prend certaines libertés en accordant des dialogues à certains personnages, alors qu'il ne pouvait être avec eux.
Yvette parle de voisins? Quels voisins? Je veux dire que le terme " voisins " est peut être pas le bon.
Je sais que ma question va paraitre ridicule mais bon.
Je me souviens avait dès le début remarqué une grande différence entre Domenech et Laborde.
J'ai bien aimé lire Domenech, mais j'ai l'impression qu'il a laissé un peu son imaginaire prendre le pas sur la réalité.
Si je ne me trompe, c'est bien lui non qui est persuadé d'une réunion qui se serait déroulée à la Grand-Terre?
Et comme cela a été dit ici même, il y a une grande différence entre un simple apéro ou quelques verres partagés après un coup de main ou une entraide, et un réunion plus ou moins secrète et mystérieuse, où quelque chose de très important aurait été discuté ou mis sur pied.
Chaque auteur a son style, je suis bien d'accord. Mais quelle différence entre eux, c'est incroyable.
A la limite, et même si il comporte bien des erreurs et des scénarios improbables ou irréalistes, je me demande si celui de Sultan-Deniau ne serait pas le plus neutre. Simple, mais neutre.
Mais je peux me tromper.
Celui de Guerrier est excellent pour les détails, les chronologies, etc. Mais malheureusement gâché par certaines choses plus que fantaisistes qui ne se basent que sur la conviction de l'auteur qui veut les faire passer en force.  Tout ça pour dire que le livre " parfait " sur l'affaire n'a pas encore vu le jour. Oups, j'aurai pu faire plus court. Excusez moi.

Bon, je récupère la photo de jean Michel qui est sur le site. 
On y remarque quoi, ben que la route était très étroite. Regardez aussi l'emplacement des 3 hommes qui observent le corps de L'Anglais ( On y voit aussi le lit légérement repoussé côte nord ). Visible au travers du pylône.
Regardez bien cette photo, j'y ai passé un bon moment, et je le referai encore.
Franchement, arrivez vous seulement à imaginer quelqu'un passer de jour sur cette route et ne pas remarquer le lit de camp avec le corps en dessous?
J'ai beau tourner ça dans tous les sens, mais c'est impossible. Impossible ! Combien de personnes ont menti dans cette histoire?
Sinon, et bien bonjour la pollution de la scène de crime. C'est pas encore pour critiquer, mais tout de même non?

A bientôt

Marie-Val




  
 
 
 
 
 
 
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:30    Sujet du message: Ricard et le lit de camp

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les témoignages -> Les témoins Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com