Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Expertise du triple crime de Lurs. La grande bouffonnerie..!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Ouvrages sur l'affaire - Bibliographie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven Déc 26 2008, 14:35    Sujet du message: Expertise du triple crime de Lurs. La grande bouffonnerie..! Répondre en citant

Bonjour à tous, De tous les livres sur l'affaire, celui de E. Guerrier est le plus indigeste. Et à qui la faute, si ce n'est à son auteur? Le voici qui arrive soudainement en brandissant les termes certes accrocheurs " Expertise du triple crime de Lurs " Le voici se vantant avoir fait une expertise poussée sur l'affaire, en affirmant qu'il n'y a pas de place pour le parti pris et qu'il ne juge pas. D'ailleurs, sur sa monumentale pierre de Rosette laquelle est en plusieurs langages si vous voyez ce que je veux dire, on y trouve ceci: ( Voir ci dessous ) " Ne vaut 'il pas mieux procéder comme face à un crime totalement mystérieux , en s'interdisant toute hypothèse à priori pour s'en tenir aux faits ? "  ( Werner Heisenberg )











Seulement voilà, on est mis au parfum dès les premières pages, Ce ne sont que critiques, et soulignage des coquilles des " autres ".... En fait, on décroche vite.. Car la lecture est plus que pénible. Quant à l'absence de parti pris, qui va oser y croire?..... Oui, ce " parpaing " de 750 gr n'est qu'un agglomérat de sous-entendus pour le moins mesquins et son orientation, on l'a bien compris, va dans le sens de la  " sanctification " de Gaston Dominici pourtant jugé coupable. Quand Guerrier juge Reymond ( Entre autres) car en fait, dans son parpaing, il ne fait que juger les autres, ce n'est que pour le mettre en avant, lui, et le commando de pieds nickelés à la sauce Barthowski...Mais en maquillant le tout, sous des critiques, bien évidemment! Seulement voilà, Reymond en arrive à être une référence pour l'"expert, et c'est là que ça devient pitoyable. En effet, quand on arrive enfin et après d'immenses efforts ,à la fin de la lecture de cette grande bouffonnerie, on y lit que la thèse la plus " féconde"  serait bien celle ci..........Tout est dit...........Rien à ajouter. Bien entendu, on ne sera pas étonné quand ont voit que chaque fois que l'occasion lui en est donnée, il écrase les disparus comme Sebeille, Maillet, Clovis.. Tiens donc?
Pourquoi ces trois là surtout?
Est ce si difficile que ça à deviner?

Tout le monde aura compris..

Finalement, Reymond et lui marchent en parallèles, que dis je, il courent côte à côte pourrait t'on dire.

Le plus indigeste est sans nul doute sa manière d'interpréter les " pensées " de Sebeille, de les affiner comme bon lui semble, et comme cela l'arrange, pour vous les servir sur un plateau, et cette volonté absolue et permanente de " taper " sur l'inspecteur... C'est lassant, lourd, indélicat et sans aucun interêt..
( Pas de parti pris selon l'auteur  )    Dur de se retenir de rire....Mais en fait, on ne rit pas, on en a pas envie,  tellement le ton est fielleux et hautain.....Le tout, nappé d'une ironie de carnaval........

Passons sur son " expertise légale "......Il y aurait trop à dire..

En effet, ce pavé devrait être amputé d'au moins 500 pages, et on ne devrait retenir que les informations de bases, lesquelles après tout sont assemblées et sont parfois utiles..
Mais c'est là, le seul interêt....
Il n'y en a pas d'autres.

Il y eu Reymond avec ses " inventions "
Il y a eu Mossé avec ses élucubrations et ses nombreuses erreurs..Un véritable et pitoyable recueil d'absurdités.
Il y a eu Guerrier avec " Son expertise '" laquelle n'en est pas une, il s'agit seulement d'un " montage " dont les arguments sont clownesques ( Voir l'expertise sur les autopsies ou plutôt comment celles ci sont interprétées et voir aussi comment Guerrier " devine " la position des victimes, le 1er tireur, le 2e tireur, etc, etc )
" Il y avait un deuxième tireur?  Ah bon?
Quel scoop que voilà.
Mais attention aux ( arguments ), cela est pittoresque.

Soulignant sans cesse la faiblesse et le manque de précisions  des rapports d'autopsies, expliquant que celles ci ont été baclées, incomplètes, etc, etc, et rappelant sans cesse leurs inconsistances, le voici, qui lui, en tire des conclusions précises et des certitudes, en s'appuyant sur des éléments quasi-inexistants d'après ce qu'il affirme.

Plus de 55 ans après les faits, le voici qui brandit des rapports d'autopsies d'outre-tombe, plus de 55 ans après les faits, oui, vous avez bien lu.............!
Mais comment a t'il fait me direz vous?  Et bien, tout simplement en partant de rien, puisque rien de vraiment consistant n'est ressorti de ces rapports car autopsies imprécises et baclées, ( C'est lui qui le dit dans son pavé ) le grand magicien et co-partenaire de l'autre joggeur de l'imaginaire et du fantasque,( W.R )  tout en partant de rien, en arrive à expliquer un tout........!!
C'est fort non?

Sachez tout de même que chez E.G, l'imagination " la sienne " devient la réalité..............Et que nous devons récuser tout ce qui n'est pas lui...


Terminons en disant que ceux qui veulent lire quelque chose d'intéréssant sur l'affaire doivent surtout regarder ailleurs..C'est le moins que l'on puisse dire.

A éviter absolument :   ( Reymond, Mossé, Guerrier ).........

L'indigestion serait aigue...! Sévère...


S'en tenir aux ouvrages sérieux, qui, si ils ne sont pas parfaits, eux aussi, ont au moins le mérite d'expliquer avec la plus grande honnêteté possible le déroulement de l'enquête et le reste, et surtout, leurs auteurs ont su demeurer modestes, humbles, et n'ont pas cherché à imposer " leurs certitudes ".!!!


Laborde
Domenech.... Sont les deux principales références....

Sebeille vaut le coup d'être lu.. n'en déplaise à certains...
Il n'a voulu que raconter ce qu'il a ressenti au cours de cette enquête....
Mais allez donc savoir pourquoi certains veulent lui faire dire autre chose..!!
E.G a t'il seulement compris que l'inspecteur n'avait d'autre prétention que de raconter son vécu et ses sentiments sur l'affaire, tout simplement, et non refaire l'enquête après tant d'années?  On se permet sérieusement d'en douter.........

De tous les ouvrages fielleux, manipulateurs et mesquins, ce "pavé " d'expert est le pire de tous, c'est de loin, le plus infect!  Aucun doute n'est permis à ce sujet..


Soulignant pratiquement à chaque page les coquilles, erreurs, fautes d'orthographes des autres, le tout, sur un ton plus que prétentieux, il faudrait tout de même rappeler que lui même n'en est pas exempt, malgré ce qu'il affirme, et que des erreurs, on en trouve aussi dans son " oeuvre ".........

Quant à son absence de "parti-pris ", puisque il se vante de ne point en avoir, on est vite convaincu du contraire, sitôt passé les premières pages..
Pages ô combien trop nombreuses et pénibles à parcourir.

On peut même y lire de nombreux scoops ( d'expert )....
On y lit ( entre autres )   que si la police n'a pas pu récolter de traces d'empreintes sur les poignées de la Hillman, c'est parce que Clovis y a pris soin.
Cela est une certitude pour l'expert.....Point de doute là dessus.
Tout le monde peut apprécier sur " quoi " se basent ces certitudes de l'infaillible spécialiste....

Vous pouvez vérifier, vous y verrez ce " brillant " passage plus qu'intéréssant, sur Clovis qui aurait effacé les empreintes sur la Hillman.
Point de supposition, mais certitude pour l'auteur.....................!!

Voici ce que l'on peut appeler une magistrale et superbe démonstration de " non parti-pris "
Essayez, si vous y parvenez de ne pas mourir de rire.  Mais j'avoue que cela risque d'être difficile.

Souvenons nous de la citation de Werner Heisenberg, laquelle est brandie fièrement par l'auteur.

" Ne vaut 'il pas mieux procéder comme face à un crime totalement mystérieux , en s'interdisant toute hypothèse à priori pour s'en tenir aux faits ? " 


Demandez alors à l'auteur d'exhiber la moindre preuve qui peut indiscutablement désigner Clovis comme celui qui a effacé les empreintes sur la Hillman.. Mais vous risquez d'attendre longtemps côté réponse, et surtout, pour " voir " ces preuves..


Car pour lui, c'est bien Clovis qui était le seul et grand conspirateur.

C'est Clovis qui a tout orchestré.

 Inutile de rappeler tout ce qui a été tramé contre ce pauvre Clovis par tous les autres membres du clan. Seule Germaine avait refusé de participer à cette vaste et sournoise comédie. Clovis accusé par Augusta et Clothilde d'avoir détenu l'arme dans son " garage ", garage qu'il n'a jamais possédé. Clovis qui a subi des pressions et menaces, qui a été traité de " menteur " par ces irréprochables membres de ce clan, qui eux, ne mentaient jamais, et ce même Clovis, ayant été agressé à son propre domicile par le reste de sa famille, car en effet, tous les autres membres exigeaient de lui qu'il revienne sur son accusation envers le père.



 Et bien, voyez vous, malgré cela, c'est bien Clovis qui a été le pire des conspirateurs, et qui aurait effacé les empreintes sur le véhicule des Anglais.... Pour en revenir au "garage fantôme" de Clovis, même Gaston n'avait osé en parler, et ce, même quand il attaque Clovis lors du procès. Pour Gaston, l'arme se trouvait à la Serre. Pour les Caillat et Clothilde, elle se trouvait dans le "garage" de Clovis.





Puis, cette arme était à Maillet, mais auparavant, elle était inconnue de tous!







Le clan n'était pas un clan.......... Gaston Dominici n'en était pas le chef.........( Toujours d'après l'auteur ) 


Oubliés donc, les témoignages de Berthe, la demi soeur de Gaston Dominici qui le décrivait comme violent et autoritaire.
Oublié le témoignage de Louise Musy.
Oubliés bien d'autres témoignages..





( A suivre ) Et ça ne sera pas triste.........
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven Déc 26 2008, 14:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Ouvrages sur l'affaire - Bibliographie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com