Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum Affaire Dominici - Triple crime de Lurs
Discussions sur l'affaire criminelle de Lurs. Août 1952, 3 cadavres de touristes Anglais gisent aux alentours de la Grand Terre, la ferme des Dominici.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La plante de pieds d'Elisabeth.
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les constatations -> Sur les lieux, les enquêteurs procèdent aux premières constatations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Nov 30 2008, 05:23    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonjour à tous.

Pour ceux qui seraient encore convaincu qu'Eilisabeth a courru pieds nu!

Regardez bien la photo, concernant le bord de la route, au bas de la jambe droite de Gustave.

Remarquez-vous les plantes piquantes.

Même les chévres n'en voulaient pas!

Pauvres pieds d'Elisabeth si elle avait simplement marché sur une seule!

Croyez moi, ça pique!




Salutations.


Dernière édition par Bonanza le Dim Nov 30 2008, 22:32; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim Nov 30 2008, 05:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gorenflo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim Nov 30 2008, 10:13    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonjour Bonanza, 
Bonjour à tous,


Interessante cette photo lorsqu'on la regarde de plus près. On voit notamment le haut d'une voiture de l'autre côté de la route, à travers les vitres de l'Hillmann. D'après vous, quel est ce véhicule ? 


Cordialement.  
Revenir en haut
Nicolas
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim Nov 30 2008, 10:23    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

salut Gorenflo,

je crois qu'il s'agit de la 203 grise d'un officiel .



amicalement
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Nov 30 2008, 22:42    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonsoir à tous.

Bonsoir Gorenflo.

Salut Nicolas.


Toujours la 203 et la Panhard vers les 9h-9h/30.


Celle de Gustave est de 11h.





Salutation
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Déc 1 2008, 12:11    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonjour à tous,


Alors dans ce cas de figure, l'enfant n'avait qu'une seule issue, partir en face, c'est à dire en direction du canal..
Et en ce cas, il aura bien fallu mettre en oeuvre des moyens pour la retrouver.

On peut même employer un chien pour cela, et dire ensuite:

" On ne sait rien, sauf que les chiens de la ferme ont aboyé "..

Encore un truc pour noyer le poisson et justifier l'aboiement d'un chien que l'on lâche dans la nature après une proie?

Pas sûr, ni impossible..

Mystère.

Dans tous les cas, Wash est allé au canal.. Ca, on le sait.

Cordialement.....
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Déc 17 2008, 07:21    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonjour à tous.

Salut Lederangeur.


Wash est bien allé au canal, mais personne n'en a tenu compte!

On aurait pu au moins draguer le canal!


Salutations.
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Déc 17 2008, 10:13    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonjour,

Et oui.

Mais nous savons bien que nombreuses ont été les lacunes et les erreurs.

Ce qui laisse la champ libre aux "manipulateurs " en tous genres qui n'hésitent pas à ressortir sans cesse les mêmes rengaines. Lesquelles sont totalement ridicules.

Cordialement.....
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Jan 18 2009, 07:35    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonanza a écrit:
Bonjour à tous. Pour ceux qui seraient encore convaincu qu'Eilisabeth a courru pieds nu!
Regardez bien la photo, concernant le bord de la route, au bas de la jambe droite de Gustave.

Remarquez-vous les plantes piquantes.

Même les chévres n'en voulaient pas!

Pauvres pieds d'Elisabeth si elle avait simplement marché sur une seule!

Croyez moi, ça pique!




Salutations.





Bonjour à tous.


Un peu plus de détail :

Voila la plante en question, qui ne pique que si l'on s'en sert :


Vous pouvez cliquer, ça ne pique pas!



Salutations.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Jan 18 2009, 19:05    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonsoir à tous

Bonsoir Bonanza

Je remarque aussi la hauteur. Dormir parmi ces plants, ils auraient pu les écraser pour le confort, fallait pas qu'un pied dépasse du lit !. Ils n'ont pas dû aussi ,trop se mouvoir autour des lits, pour quelles soient restés en pieds comme sur la photos.

Salutations
Revenir en haut
Bonanza


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 486
Localisation: PACA
Masculin
Point(s): 486
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim Jan 18 2009, 19:45    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonjour à tous.

Bonjour Cinqfoisdeuxlouca, autrement dit Dixlouca.


Plus sérieusement, votre remarque est tres judicieuse!

On peut se poser des questions au sujet de la conservation de ces orties prés des portes arrieres et

des lits de camps, ainsi qu'apres le chambardement de la nuit.

Encore une nouvelle question qui demeurera sans réponse!

Salutations.
Revenir en haut
dixlouca


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 520
Localisation: AVIGNON
Masculin
Point(s): 526
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Dim Mar 29 2009, 08:36    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

 Bonjour à tous


Si le lieux ou se sont reposées Elisabeth et sa mère est l'endroit de la découverte des sandales d'adulte, seule hypothése crédible et rationnelle qui permet d'expliquer leur présence pour l'instant.
on peut imaginer,:
Que la couverture et l'élément de fauteuil étaient aussi à cet endroit là.
Le lit de camp et le coussin également.
Elisabeth occupant confortablement le lit de camp, Lady Ann sommeillant au coté de sa fille sur la banquette. Veillant sur elle.

Le drame se déroulant rapidement, Ann ne se chausse pas.
Elle est abattu sur place.


Elle est ensuite remisé prés de la voiture.


L'élément de banquette et la couverture sont déposé prés du thalweg.
Pour quelles raisons ?
Toujours est il, que le coussin et la paire de sandales restent sur place.
On peut noter que sur le croquis des gendarmes, la localisation du coussin et de l 'élément de
banquette sont sur le même plan. Le déménageur a tirer droit et au plus court pour éloigner la banquette.




Dans ce décor, manque un élément, où est  la paire de chaussures d'Elisabeth ?




Cordialement
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Mar 30 2009, 21:59    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonsoir à tous,
bonsoir Dixloucas,


Il manque les chaussures de l'enfant,
mais il manque aussi un appareil photo, un seau de toile.
Et, peut être encore d'autres choses.........

Pour en revenir à ce seau de toile, on se demande quel est l'interêt pour l'assassin de le subtiliser?

Sauf, si ce seau a servi de récipient pour transporter divers d'autres objets.
Et dans le cas de la seule disparition d'un appareil photo, ça ne tient pas.
On ne prend pas un seau pour contenir un appareil photo puisque il pouvait tenir dans une poche ou le creux de la main.
On peut donc supposer que d'autres petits objets ont disparus.

Personne ne savait exactement ce que possédaient les Drummond.. Pas même leurs amis les Marrian.

Cordialement..........
Revenir en haut
Lederangeur


Hors ligne

Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 331
Localisation: Moscou
Masculin
Point(s): 331
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Lun Mar 30 2009, 22:55    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

Bonsoir,

Et si les chaussures de l'enfant ont été " subtilisées " ou sont purement et simplement absentes de la scène du crime, cela pose à interrogations!
L'absence de ces chaussures sur les lieux peut aussi nous ouvrir des pistes, hypothétiques, certes, mais de nombreuses pistes.


1- Elles ont été emportées et donc, soustraites de la scène du crime.

Pour quelle raison?


2- Si elles ne sont pas sur la scène de crime, c'est que peut être Elisabeth a fait un séjour forcé quelque part, c'est à dire ailleurs que sur le campement, et ailleurs que sur le talus.

En ce cas, il ne resterait que deux options possibles:

1- Elle a été rattrapée dans les collines car elle s'était cachée, et en la capturant, elle a perdu ses chaussures.

2- Elle est passée par la GT..............


A moins qu'il y ait d'autres explications?
Possible après tout.

Cordialement..............
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar Mar 31 2009, 18:30    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

La "disparition" des chaussures est une incohérence supplémentaire dans cette scène de crime qui a été polluée, dans un premier temps par Gustave,  puis par les touristes de passage et les nombreux badauds. L' hypothèse selon laquelle Elisabeth a été transportée ailleurs, en attente d'une décision à prendre à son sujet est séduisante: elle pourrait expliquer cette disparition et le fait que ses pieds ne présentent pas de blessures. Cependant, j'ai une certaine répulsion à imaginer que des adultes dont l'un est père d' un enfant de quelques mois ( et peut-être la présence d' une femme), puissent, de sang-froid décider  de donner la mort à la fillette. En revanche, je considère comme plausible que son massacre ait eu lieu immédiatement après l'assassinat de ses parents. La fillette s'est enfuie par hasard ( ou parce que la position de celui qui tenait l'arme l'empêchait de prendre un autre chemin ),  en direction du pont. Elle s'est alors retrouvée bloquée par le relatif à-pic du talus, là où on a retrouvé son corps martyrisé. Je suis assez d'accord pour accepter les explications avancées:
1) le peu de marques sous la plante de ses pieds ( terrain herbeux ou sablonneux)
2) la rigidité cadavérique retardée du fait que c'est une enfant.
Revenir en haut
ORION


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 56
Point(s): 56
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mer Avr 1 2009, 13:19    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth. Répondre en citant

   Bonjour à tous,

" Dis le avec qui tu étais dans la luzerne "   ( Gaston au procès s'adressant à Gustave )
" Si tu avais entendu ces cris, je ne savais plus où me metttre "  ( Confidence de Gustave à Maillet ).


Ces 2 phrases me confortent dans l'idée que Gustave était bien dehors, mais pas forcément en compagnie de quelqu'un d'autre ( Zézé PERRIN a souvent été évoqué) au moment des crimes.

Pourquoi étaient-ils là ? Sans doute par curiosité malsaine, dans l'espoir peut-être de surprendre des ébats amoureux .
Dans le même ordre d'idée, c'est, à mon sens, la même raison qui a conduit Gaston à se rendre au campement des Anglais. La vérification de l'éboulement ainsi que l'espoir de tuer un gibier n'étant que prétextes fallacieux. Il a pris la carabine pour se défendre au cas où il serait surpris. Notons au passage qu'il ne doit pas être aisé de tenir d'une main une carabine rafistolée, sans bandoulière et de l'autre, une canne. A moins que Gaston nous ait encore induit en erreur et qu'il ne se déplaçait avec sa canne qu'en présence de témoins.
Gustave et son "acolyte" ont donc assisté à toute la scène, sans intervenir, ni révéler leur présence, alors ignorée du patriarche à ce moment.
Ils ont bien entendu les cris poussés par les 3 martyrs et en particulier, ceux de la petite Elisabeth. Malgré les arguments sérieux avancés par Le Dérangeur, mon esprit ne peut imaginer qu'elle ait pu, dans un premier temps, être transportée à la ferme, gardée ou endormie pendant qu'on discutait de son sort, pour finalement être assassinée sur le talus. Par qui ? Gaston, Gustave ? Ce crime en deux temps m'insupporte d'autant plus qu'il nécessite la participation au minimum passive des deux femmes de la Grand Terre. Dans mon hypothèse où seul Gaston est coupable, Gustave retourne sur les lieux, prétextant lui aussi le souci dû à l'éboulement, et fait semblant alors de "découvrir" le cadavre de la fillette. C'est ce qu'il dit. Mais il savait parfaitement où elle se trouvait. Comme vous ne l'ignorez pas, il suffisait pour constater les dégâts de l'arrosage de s'avancer sur le pont d'où il pouvait d'ailleurs entendre les râles d' Elisabeth ("elle ronronnait"). Pas besoin d'aller sur le talus.
En fait, il s'est effectivement rendu sur la scène de crime pour constater les "dégâts", fouiller la voiture, ramasser les douilles, faire disparaître ce qui pourrait conduire les soupçons sur la famille Dominici. Il n'a sans doute pas touché à la fillette, ne l'a pas déplacée, sinon il aurait trouvé le morceau de crosse qu'il aurait alors dissimulé.
Cependant, dans ce scénario, j'ai du mal à situer le jeune PERRIN. Est-il rentré chez lui ? Est-il resté à la GT? Témoin en direct des assassinats, il n'aurait pas résisté à un interrogatoire et aurait avoué pour ne pas être mis en cause.
Mais n'oublions pas qu'il reste un témoin capital et encore vivant de cette tragédie, qui connaît la vérité et qui aurait pu éviter à son fils de se lancer dans une aventure sans issue, à la poursuite d'agents bien improbables venus de l' Est: sa mère, Yvette. Aura-t-elle le courage de parler avant que la "Grande Faucheuse" ne vienne la chercher ? On peut encore rêver !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:43    Sujet du message: La plante de pieds d'Elisabeth.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Affaire Dominici - Triple crime de Lurs Index du Forum -> Les constatations -> Sur les lieux, les enquêteurs procèdent aux premières constatations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Galerie photos | Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Portail | Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com